Athletisme

page

Articles par page

Athletisme

Posté le 24 jui, à 08h30

24h de Braine

Braine A Braine (France), du 17 au 18 juin
 
Interview de David Avram, après son nouvel exploit aux 24h de Braine les samedi 17 et dimanche 18 juin, durant lequel il est parvenu à allier un grand moment de partage et festif à sa prouesse sportive afin de récolter des fonds pour lutter contre la neurofibromatose.
Site internet > Cocci N' Roule / Site officiel > 24h de Braine
 
Brièvement qui est David Avram ?
C'est un homme engagé et au grand coeur de 55 ans, il est le président de Cocci N' Roule, atteint de neurofibromatose, une maladie génétique rare qui provoque des tumeurs le long des nerfs. Sa grande passion est le course sur route, d'ailleurs son surnom pourrait être l'homme qui dépasse les bornes.
 
Coeur Handsiport (CH) : Pensais tu atteindre la barre des 164 km lors des 24h de Braine ?
David Avram : A la base je voulais faire les 24h sur une piste de karting, et je visais 200 km au minimum. Mais nous nous sommes rapidement rendu compte avec mon équipe que si on faisait cela sur une piste sous la forme d'un événement sportif, nous n'étions pas dans la philosophie des projets que j'ai pu réaliser comme les 1000 km en juin 2016 et des différents projets de partage à venir...
Donc on a fait cela à Braine, sur une route ouverte à la circulation, cela a eu une influence car il faut respecter le code de la route. Alors on avait tout de même maintenu le cap des 200 km au cas ou il n'y avait pas grand monde pour m'accompagner. 
Mais 1 heure 30 après mon départ, j'ai vite compris que l'on ne pourrait pas faire les 200 km car il y avait beaucoup de monde autour de moi. Il fallait donc faire un choix, est ce que l'on garde un aspect festif, c'est à dire rouler à la même allure qu'un enfant en trottinette par exemple. Ou rouler en étant dans ma bulle en oubliant tout le monde. 
J'ai donc fais le choix naturel avec la personne qui me suivait psychologiquement, de laisser tomber les 200 km car ce n'est qu'un chiffre et je roule avec les personnes qui m'accompagnent. Par moment j'ai été entouré par une quinzaine de personnes dont des enfants, qui étaient en vélo, en roller, en trottinette, en hoverboard... 
 
CH : De toute façon il n'y avait pas d'officiel pour un éventuel record ?
David Avram : En effet, les 200 km comme je le disais auparavant n'était qu'un plan B au cas où peu de personnes seraient venues m'accompagner. 
Ce chiffre n'aurait été que symbolique, même s'il y avait eu un record, ce n'était pas dans la prérogative, par contre c'était avant tout pour se dire va au bout de tes efforts, fais ce que tu peux et crois en toi donc on ne voulait pas d'officiel. 
 
CH : Tu étais dans quel état d'esprit à l'arrivée des 24h ?
David Avram : J'ai eu plusieurs phases, vers 5h30 du matin je me suis blessé à l'épaule donc de 5h30 jusqu'à 13h30 c'état un gros combat mental avec moi même. Puis à partir de 13h30 comme il ne restait qu'une heure trente, j'ai fais trente minutes tranquillement jusqu'à 14h. Pour finir la dernière heure jusqu'à 15h, j'ai fais les tours avec les personnes qui étaient sur le village, les membres de mon association Cocci N' Roule... C'était très festif, cela a permis de me relâcher et à l'arrivée la pression est tombée car j'avais peur de ne pas réussir.
 
J'ai ressenti une grande fierté de l'avoir fait, j'ai pensé à ma famille et je me suis dit que je l'avais fait aussi pour les enfants malades. Cette sensation de grande fierté et de relâchement/soulagement. Cela a permis d'en oublier cette fatigue et la pression que j'ai eu pendant l'effort. 
 
CH : Même si c'est dur de faire parallèle mais as tu vécu de la même façon les 24h et les 1000 km ?
David Avram : Comme on fait avait le choix de quelque chose d'humain et de festif, et sur la façon de dialoguer avec les accompagnants, il y avait toujours quelqu'un à qui parler même quand j'étais dans le dur, j'ai jamais été seul. Les personnes venaient se greffer et pour nous c'était important que ces personnes soient là et s'approprient le projet. Comme les 1000 km, il fallait que cela soit le projet de tout le monde. C'était très similaire sur l'aspect humain et l'aspect de partager le projet, car on a pu rencontrer beaucoup de personnes en situation de handicap.
 
Après les 24h, cela a été beaucoup plus dur que les 1000 km, même si je le savais, car sur les 1000 km, il y avait des phases de repos et je pouvais gérer mes 80km par jour comme je voulais. Mais là physiquement tu es 24h dans un fauteuil dans une position qui n'est pas habituelle, comme une coquille d'oeuf. Puis il faut tenir mentalement et psychologiquement notamment durant la nuit blanche. 
 
CH : Après tes grands deux défis des 1000 km et des 24h, programmes-tu un nouveau défi ? 
David Avram: C'est plus ou moins prévu, l'année prochaine j'aimerai refaire une course avec des étapes comme les 1000 km mais sur une plus courte distance. L'idée serait de faire le tour de la région des Hauts de France. Mais toujours en gardant à l'esprit que le projet appartient à tout le monde. A chaque étape, le but serait de rencontrer des personnes touchées par la maladie ou le handicap. Et qu'il y ait des moments conviviaux chez ces personnes ou sur la commune pour parler handicap.
L'important est de trouver un sens, un parallèle pour que le maximum de personnes s'approprient le projet.
 
 
Pour finir David Avram, tient à remercier tout le monde, les partenaires, les bénévoles, les membres de son association ainsi que les personnes qui ont pu l'encourager !
"Que la vie est belle, car quoi qu'il arrive dans la vie, la vie est belle..."
 
 
Merci à David Avram, pour le temps accordé à Coeur Handisport pour cette interview ; nous lui souhaitons de bien récupérer physiquement car à ce jour il a encore son bras en écharpe pour quelques jours suite à sa blessure à l'épaule lors des 24h.
LA VIE EST BELLE !
 
Source photo : David Avram 
Article : Coeur Handisport

Athletisme

Posté le 18 jui, à 18h00

24h de Braine

Braine A Braine (France), du 17 au 18 juin

 

Nouveau succès pour David Avram, président de Cocci N' Roule, atteint de neurofibromatose, une maladie génétique rare qui provoque des tumeurs le long des nerfs.

Pendant 2 jours, les samedi 17 et dimanche 18 juin, Cocci N'Roule organisait les 24h de Braine afin de récolter des fonds pour lutter contre la neurofibromatose.

Pour son défi des 24h de Braine dans le département de l'Aisne (Hauts de France), il a été dans la souffrance jusqu'au bout de l'effort malgré des conditions dantesques d'une chaleur étouffante. Au total, c'est 206 tours bouclés d'une distance d'environ 800m en 24h, ce qui fait une distance totale d'environ 164 km, cela représente un peu moins de quatre marathons en une journée.

Il entre ainsi un peu plus dans la légende de la lutte contre la neurofibromatose !
Comme il le dit si bien : "LA VIE EST BELLE !!!!!!"

 

David Avram qui avait réalisé l'exploit des 1000 km en traversant la France en fauteuil il y a un an, vient de signer un deuxième exploit en roulant 24h durant sur un parcours au cœur de Braine.

 

Site officiel > 24h de Braine

Site internet > Cocci N' Roule

Page facebook > Cocci N' Roule

 

Pourquoi cette aventure des 24h ?

La course à pied est le sport le plus pratiqué sur l’hexagone avec plus de 9 millions de joggers. Chacun court pour diverses raisons (bien être, performance, convivialité, nature et simplicité d’accès) mais ce sport reste un sport mineur pratiqué par une majorité.

La course « ultra » me correspond parfaitement :
le besoin d’aller chercher au fond de soi les derniers retranchements pour passer la ligne.
Ne rien lâcher et avancer.
Le choix de la ville de Braine est vite devenu une évidence pour ce nouveau défi. En effet lors du prologue, les bénévoles de cette ville ont su parfaitement organiser notre départ. C’est notre façon de les remercier.
Ces 24h se dérouleront sur route. Ils auront pour objectif d’établir un record  de France sur la distance effectuée sur une durée de 24 heures.
Cette épreuve à pour but de démontrer que malgré le handicap tout est possible et que nous pouvons réaliser nos rêves : Comme nous le disons toujours :
La vie est belle !

 

Source Photo : Cocci N'roule

Article : Coeur Handisport

Athletisme

Posté le 15 jui, à 18h00

24h de Braine

Braine A Braine (France), du 17 au 18 juin

 

Rendez-vous le samedi 17 juin à 14h30 à Braine pour le grand départ !

Pendant 2 jours, les samedi 17 et dimanche 18 juin prochain, Cocci N'Roule organise les 24h de Braine afin de récolter des fonds pour lutter contre la neurofibromatose.

David Avram qui avait réalisé l'exploit des 1000 km en traversant la France en fauteuil il y a un an, va rouler 24h durant sur un parcours au cœur de Braine !

A noter que Océane Lavarenne, élue Miss Aisne 2016, viendra donner le départ à David pour les 24h de Braine !

Durant ces 24h de Braine, des animations où est attendu un large public afin d'accompagner et de soutenir David, au programme : Concerts - Danse - Village accueil, avec de nombreux partenaires présents - Petite restauration sur place... Pour en savoir plus consultez le site officiel !

 

Site officiel > 24h de Braine

Site internet > Cocci N' Roule

Page facebook > Cocci N' Roule

 

Pourquoi cette aventure des 24h ?

La course à pied est le sport le plus pratiqué sur l’hexagone avec plus de 9 millions de joggers. Chacun court pour diverses raisons (bien être, performance, convivialité, nature et simplicité d’accès) mais ce sport reste un sport mineur pratiqué par une majorité.

La course « ultra » me correspond parfaitement :
le besoin d’aller chercher au fond de soi les derniers retranchements pour passer la ligne.
Ne rien lâcher et avancer.
Le choix de la ville de Braine est vite devenu une évidence pour ce nouveau défi. En effet lors du prologue, les bénévoles de cette ville ont su parfaitement organiser notre départ. C’est notre façon de les remercier.
Ces 24h se dérouleront sur route. Ils auront pour objectif d’établir un record  de France sur la distance effectuée sur une durée de 24 heures.
Cette épreuve à pour but de démontrer que malgré le handicap tout est possible et que nous pouvons réaliser nos rêves : Comme nous le disons toujours :
La vie est belle !

 

Source photo : Cocci N'roule

Article : Coeur Handisport

Athletisme

Posté le 13 jui, à 09h00

Championnats du Monde d'athlétisme 2017

Londres A Londres (Royaume-Uni), du 14 au 23 juillet

 

La commission de sélection a rendu son verdict en sélectionnant un groupe de 23 athlètes (18 hommes dont 3 guides et 5 femmes) pour défendre les couleurs de la France aux prochains championnats du monde d'athlétisme à Londres du 14 au 23 juillet.

Pour rappel, après les Mondiaux de Lyon en 2013 et de Doha en 2015, France Télévisions mobilise à nouveau France Ô pour diffuser ces Mondiaux de Londres 2017. Chaque jour, du 14 au 23 juillet, à partir de 20 heures, les téléspectateurs pourront découvrir toutes les finales de ces Championnats. La championne paralympique d'athlétisme, Marie-Amélie Le Fur sera consultante pour France Télévisions lors des mondiaux.

 

Palmarès français > mondiaux d'athlétisme

 

Athlètes sélectionnés sur critère 1 :

Nantenin Keita : 100m et 200m T13
Mandy François-Elie : 100m et 200m T37
Louis Radius : 800m et 1500m T38
Pierre Fairbank : 100m, 200m, 400m et 800m T53
Arnaud Assoumani : Longueur T47

 

Athlètes sélectionnés sur critère 2 :

Dimitri Jozwicki : 100m et 200m T38
Nicolas Brignone : 100m, 200m, 400m et 800m T53
Timothée Adolphe, guidé par Gautier Simounet et Jeffrey Lami : 100m, 200m et 400m T11
Angélina Lanza : Longueur T46

 

Athlètes sélectionnés sur critère 3 :

Julien Casoli : 800m, 1500m et 5000m T54
Moussa Tambadou : Longueur T38
Tony Falelavaki : Javelot F44
Trésor Gauthier Makunda, guidé par Emeric Chattey : 400m T11

Valentin Bertrand : 400m et longueur T36
Jean-Baptiste Alaize : Longueur T44
Alexandre Dipoko-Ewane : Hauteur T46
Laure Ustaritz : 400m T37
Rose Welepa : Poids et disque F12
Marcelin Walico : Javelot F57

 

Athlète sélectionné sur Wild Card :

Axel Zorzi : 100m et 200m T13

 

Article et photo : Coeur Handisport

Athletisme

Posté le 18 mai, à 20h15

Championnats du Monde d'athlétisme 2017

Londres A Londres (Royaume-Uni), du 14 au 23 juillet

 

C'est officiel, à la suite d'une conférence de presse, le groupe France Télévisions vient d'annoncer la diffusion des finales des championnats du monde d'athlétisme handisport chaque soir à partir 20h sur France Ô.

 
En effet, cet été Londres accueille à la fois les Championnats du monde d'athlétisme handisport, puis les Championnats du monde d’athlétisme.
D'ailleurs l’équipe de France conserve un bon souvenir de son dernier passage dans le superbe stade olympique de
Londres. Lors des jeux Paralympiques de 2012, elle avait récolté neuf médailles, dont trois en or. À titre personnel, la nouvelle consultante de France Télévisions, MarieAmélie Le Fur, avait glané trois médailles, dont l’or sur 100 m. Avec treize médailles, trois titres et une place dans le Top 16 des nations lors de la dernière édition des Championnats du monde handisport à Doha en
2015, l’équipe de France souhaite maintenant atteindre le Top 10 mondial pour s’imposer comme une nation
incontournable. Après les Mondiaux de Lyon en 2013 et de Doha en 2015, France Télévisions mobilise à nouveau France Ô pour diffuser ces Mondiaux de Londres 2017. Chaque jour, du 14 au 23 juillet, à partir de 20 heures, les téléspectateurs pourront découvrir toutes les finales de ces Championnats.
 
Aux commentaires : Patrick Montel / Marie-Amélie Le Fur
 
Article : Coeur Handisport
 
Publicité

Athletisme

Posté le 15 mai, à 18h00

La Traversée de l'Espoir

. A . (Canada), le 14 mai

 

Après avoir multiplié les exploits sportifs, le Béarnais Guy Amalfitano (53 ans), s'éalance pour la « Traversée de l’Espoir »  d'Est en Ouest le Canada (7600 km). Le tout, sur une seule jambe.
 
C'est à seulement 17 ans, que la vie de Guy Amalfitano bascule. Atteint d’un cancer virulent qui aurait pu l’emporter, il perd sa jambe droite. Pendant sa longue convalescence à l’hôpital, il tombe sur un reportage qui va lui sauver la vie. Ou en tout cas, lui donner un nouveau sens. Il découvre un jeune canadien, Terry Fox, amputé comme lui d’une jambe, qui a décidé de traverser de part en part le Canada. Guy reprend espoir, se rassure et décide de reprendre le sport.
 
En 2011 et 2013, il réalise deux tour de France à la force de ses bras. Le but : collecter des fonds pour la recherche contre le cancer. Au total, il arrive à collecter plus de 100 000 euros de dons, intégralement reversés à des laboratoires de recherche. Des exploits hors norme pour ce marathonien au grand cœur qui habite aujourd'hui à Laà-Mondrans dans les Pyrénées-Atlantiques.
 
Et il n’est pas prêt de s’arrêter là. Cette année et pour la troisième fois consécutive, il a participé à la "Verticale de la Tour Eiffel et gravi les 1 665 marches de la dame de fer en seulement 18 minutes.
 
Maintenant il s'élance pour la « Traversée de l’Espoir » au Canada, une sorte d’hommage à Terry Fox qui, rattrapé par la maladie n’avait pas pu terminer son parcours. Départ de l’aventure le 14 mai et arrivée prévue à Vancouver en novembre prochain. 7 600 kilomètres à faire en 177 jours, soit l’équivalent d’un marathon par jour (42,94 km/jour), sans aucun jour de repos.
Il sera suivi par un camping-car qui fera office de maison mobile pendant toute la durée de son périple. Vous pourrez suivre en live sur internet ses avancées. Une logistique imposante possible grâce aux soutiens de ses fidèles sponsors et de sa campagne de financement participatif.
 
A savoir : Il utilise des béquilles spécialement conçues pour lui avec des gros amortisseurs aux bouts pour limiter les chocs et des poignées adaptées pour éviter l’échauffement de ses mains. Guy a également développé une technique de course particulière, il fait un cloche pied en plus à chaque pas, ce qui lui permet d’avoir un bon rythme et d’atteindre une vitesse moyenne de course de 8 à 10 kilomètres/heure. Une technique qui lui vaut le surnom de « Kangourou », qui est désormais tatoué sur son mollet.
 
https://latraverseedelespoir.wixsite.com/guyamalfitano
 

Athletisme

Posté le 19 avr, à 18h30

Marathon des Sables 2017 (32ème édition)

. A . (Maroc), le 07 avril

 

Duncan Slater, 38 ans, est un vétéran écossais de la Royal Air Force et le premier double amputé à terminer l'ultra-trail du marathon des Sables* - 32ème édition (abrégé MDS) à travers le désert du Sahara au Maroc. Le MDS ayant la réputation d'être l'une des courses les plus difficiles au monde, d'environ 240 km (l'équivalent de six marathons en six jours).
 
En juillet 2009, Duncan Slater a perdu ses deux jambes lorsqu'une bombe placée en bordure de route a explosé son véhicule alors qu'il était en service en Afghanistan.
 
L'année dernière en 2016 lors de sa première tentative au MDS, il avait dû se retirer de la course à la fin du 4ème jour en raison de dommages importants à ses prothèses. Après cet abandon il a travaillé sur un terrain cassant avec de nouveaux experts prothétiques pour améliorer les performances afin de terminer la course lors d'une deuxième tentative.
 
Cette année en 2017, il réalise l'exploit de franchir avec succès la ligne d'arrivée avec son ancien collègue Chris Moore lors de sa deuxième tentative à cette course d'endurance éprouvante dans le Sahara, Pourtant prit de vomissements suite à une déshydratation sévère au soir de l'avant dernière journée. Malgré ce cauchemar il s'aligne au départ de la dernière journée de course avec un estomac vide. Selon ses propos, "la défaite n'était pas une option".
 
Son parcours :
Etape 1 : 30,3 km | en   6h53:09
Etape 2 : 39,0 km | en 10h13:42
Etape 3 : 31,6 km  | en   9h23:43
Etape 4 : 86,2 km | en 29h50:22
Etape 5 : 42,2 km | en 12h40:45
Etape 6 :   7,7 km  | en  ...
 
Duncan Slater a déclaré: « Je souhaite vivement que grâce à mes efforts, j'inciterai d'autres blessés, blessés et malades de la communauté des forces armées et au-delà, à se présenter pour demander de l'aide, mais aussi savoir qu'il y a une vie au-delà des blessures. »
 
Mais cette course allait bien plus loin qu'un défi personnel, car Duncan Slater a récolté grâce à des dons en ligne environ 20.000 £ qui serviront au programme "Head Start de Wounded", qui fournit aux ex-militaires et aux femmes qui éprouvent des difficultés de santé mentale d'avoir accès à un soutien efficace.
De plus, il travaille également pour "Walking With The Wounded charity", en visitant des écoles et collèges à travers le pays pour partager son histoire inspirante et sensibiliser le public aux questions relatives aux anciens combattants.
 
*MDS : La course se déroule dans le Sud marocain en autosuffisance alimentaire (chaque concurrent porte sur son dos sa nourriture pour une semaine ; seule l'eau portée étant fournie) sur une distance d'environ 240 km. L'itinéraire emprunte toutes sortes de terrains : dunes, plateaux caillouteux, pistes, oueds asséchés, palmeraies, petites montagnes, sur 6 étapes de 20 à 80 km, dont une étape marathon de 42 km et une étape non-stop d'environ 80 km en partie de nuit.
Le Marathon des Sables est une course tactique car il faut, pendant une semaine, gérer son effort, son alimentation et ses besoins hydriques. C'est une épreuve sportive difficile qui se déroule dans la chaleur du désert, sous des températures extrêmes pouvant avoisiner les 50 degrés.

 

Photo : Alexis Berg

Article : Coeur Handisport

Athletisme

Posté le 19 avr, à 18h30

Marathon des Sables 2017 (32ème édition)

. A . (Maroc), le 07 avril

 

Après une belle participation à l'élection du sportif "Coeur Handisport" de l'année 2016 du 3 au 10 janvier par les internautes sur facebook et twitter, vous avez voté et plébiscité la triple médaillée aux Jeux Paralympiques de Rio 2016, Marie Amélie Le Fur, que l'on pourrait surnommer la "Marianne du handisport".

Cela n'est pas un hasard, car l'article 2016 le plus aimé et partagé sur www.coeurhandisport.fr est suite à une performance de Marie-Amélie Le Fur aux Jeux Paralympique de Rio > article

 

Marie Amélie Le Fur (Athlétisme)

Triple médaillée aux Jeux Paralympiques de Rio 2016 dont 2 titres et 2 records du Monde

- championne paralympique du saut en longueur T44 (record du monde)

- championne paralympique sur 400m T44 (record du monde)

- médaille de bronze sur 200m T44

Elle remporte également aux championnats d'Europe 2016 :

- médaille d'or sur 400m T44

- médaille de bronze du saut en longueur T42/44

 

Les nominés étaient :
Stéphane Houdet (Tennis)

Fabien Lamirault (Tennis de table)

Marie Amélie Le Fur (Athlétisme)

Yannick Ifebe (Escrime)

 

Photo : Simon Bruty/AP/SIPA

Article : Coeur Handisport

Athletisme

Posté le 19 avr, à 18h30

Marathon des Sables 2017 (32ème édition)

. A . (Maroc), le 07 avril

 

Ils ont brillé en 2016, maintenant à vous de désigner le sportif Coeur Handisport de l'année 2016 en commentaire de la publication facebook ou sur twitter (jusqu'au 10 janvier - 10h).

 

LES NOMINES :
Stéphane Houdet (Tennis)

Champion paralympique en double hommes à Rio 2016 avec Nicolas Peifer.

Une belle régularité sur l'ensembe de la saison 2016 car il termine l'année n°2 mondial en simple hommes et n°1 mondial en double hommes.

Durant l'année 2016, il remporte également :

- la World Team Cup (équivalent Coupe Davis) avec Frederic Cattaneo, Michael Jeremiasz et Nicolas Peifer

- le Masters de double avec Nicolas Peifer

- l'Open d'Australie en double avec Nicolas Peifer (Grand Chelem)

- 4 titres en simple de Super Series (équivalent Masters 1000)

- 5 titres en double de Super Series (équivalent Masters 1000)


Fabien Lamirault (Tennis de table)

Double champion paralympique en simple et en équipe à Rio 2016

- simple hommes classe 2

- équipe hommes classes 1-2 avec Jean-François Ducay et Stéphane Molliens

Il termine la saison 2016 n°1 mondial en classe 2.

 

Marie Amélie Le Fur (Athlétisme)

Triple médaillée aux Jeux Paralympiques de Rio 2016 dont 2 titres et 2 records du Monde

- championne paralympique du saut en longueur T44 (record du monde)

- championne paralympique sur 400m T44 (record du monde)

- médaille de bronze sur 200m T44

Elle remporte également aux championnats d'Europe 2016 :

- médaille d'or sur 400m T44

- médaille de bronze du saut en longueur T42/44

 

Yannick Ifebe (Escrime)

Champion paralympique par équipe à l'épée à Rio 2016 avec Romain Noble et Robert Citerne

Il remporte également aux championnats d'Europe 2016 :

- médaille d'or à l'épée B

- médaille d'or au sabre par équipe avec Ludovic Lemoine, Romain Noble et Marc-Andre Cratere

- médaille d'argent à l'épée par équipe avec Marc-Andre Cratere, Romain Noble et Robert Citerne

De plus, à noter les 3 médailles lors des épreuves de coupe du Monde.

 

Article : Coeur Handisport

Athletisme

Posté le 17 sep, à 15h48

Jeux Paralympiques d'été 2016

Rio de Janeiro A Rio de Janeiro (Brésil), du 07 au 18 septembre

 

Nantenin Keita championne paralympique (médaille d'or) sur 400m en catégorie T13 avec un temps de 55.78, nouveau record d'Europe. Une course remportée haut la main par la française après avoir réalisé la course parfaite grâce à un départ canon sur les 100 premiers mètres.

Elle remporte son 1er titre paralympique et c'est la 25ème médaille (7ème titre paralympique) de la délégation Française aux Jeux Paralympiques de Rio 2016.

 

Podium 400m - catégorie T13 :
1-Nantenin Keita (France) - en 55.78 (record d'Europe)
2-Ilse Hayes (Afrique du Sud) - en 56.49
3-Leilia Adzhametova (Ukraine) - en 56.60 (record personnel)

 

Palmarès de Nantenin Keita sur 400m :

2016 - championne paralympique + record d'Europe
2016 - championne d'Europe
2015 - championne du Monde
2014 - championne d'Europe
2008 - médaille de bronze aux Jeux Paralympiques de Pékin

 

Voir les podiums de Rio 2016

 

Crédit photo : CPSF - Florent Pervillé

Article : Coeur Handisport

Publicité

Athletisme

Posté le 16 sep, à 02h40

Jeux Paralympiques d'été 2016

Rio de Janeiro A Rio de Janeiro (Brésil), du 07 au 18 septembre

 

Pierre Fairbank vice-champion paralympique (médaille d'argent) sur 800m en catégorie T53 (fauteuil) avec un temps de 1:40.97. La course presque parfaite du français avec une bonne gestion de course, car il était tout proche de remporter la course, mais il se fait dépasser sur le fil dans le sprint final.

Il remporte sa 2ème médaille après le bronze su 400m, c'est la 21ème médaille (4ème en argent) de la délégation Française aux Jeux Paralympiques de RIo 2016.

 

Podium 800m - catégorie T53 :

1-Pongsakorn Paeyo (Thailande) - en 1:40.78

2-Pierre Fairbank (France) - en 1:40.97

3-Brent Lakatos (Canada) - en 1:41.09

 

Voir les podiums de Rio 2016

 

Crédit photo : CPSF 2016 - Grégory Picout

Article : Coeur Handisport

Athletisme

Posté le 15 sep, à 22h53

Jeux Paralympiques d'été 2016

Rio de Janeiro A Rio de Janeiro (Brésil), du 07 au 18 septembre

 

Marie-Amélie Le Fur médaillée de bronze sur 200m en catégorie T44 avec un temps de 27.11. Hier elle avait réalisée le 3ème meilleur temps lors des séries de qualifications.

Elle remporte sa 3ème médaille aux Jeux Paralympiques de Rio après l'or à la longueur et sur 400m, c'est la 19ème médaille (12ème médaille de bronze) de la délégation Française aux Jeux Paralympiques de Rio 2016.

 

Podium 200m - catégorie T44 :
1-Marlou Van Rhijn (Pays-Bas) - en 26.16 (record personnel)

2-Irmgard Bensusan (Allemagne) - en 26.90

3-Marie-Amélie Le Fur (France) - en 27.11

 

Voir les podiums de Rio 2016

 

Crédit photo : CPSF 2016 - Marcus Hartmann

Article : Coeur Handisport

Athletisme

Posté le 15 sep, à 01h05

Jeux Paralympiques d'été 2016

Rio de Janeiro A Rio de Janeiro (Brésil), du 07 au 18 septembre

 

Arnaud Assoumani (l'homme au bras d'or) médaillé de bronze au saut en longueur en catégorie T47, avec un meilleur saut à 7,11 m au 3ème essai dans un concours très relevé avec de belles performances. 

Il glane la 5ème médaille paralympique de sa carrière sportive, et c'est la 16ème médaille (9ème médaille de bronze) de la délégation Française aux Jeux Paralympiques de Rio 2016.

A savoir : il fait presque aussi bien qu'aux Jeux Paralympiques de Londres 2012, car il était vice-champion paralympique avec un meilleur saut à 7,13 m.


Podium saut en longueur - catégorie T47 :
1-Roderick Townsend-Roberts (Etats-Unis) - en 7,41 m (record personnel)
2-Hao Wang (Chine) - en 7,30 m
3-Arnaud Assoumani (France) - en 7,11 m


Les sauts d'Arnaud Assoumani :
1 - 7,03 m
2 - 6,71 m
3 - 7,11 m
4 - 6,80 m
5 - X
6 - X

 

Voir les podiums de Rio 2016


Arnaud Assoumani. L'homme au bras d'or par Benjamin-Rassat

 

Source photo : ici

Article : Coeur Handisport

Athletisme

Posté le 12 sep, à 23h30

Jeux Paralympiques d'été 2016

Rio de Janeiro A Rio de Janeiro (Brésil), du 07 au 18 septembre

 

Marie-Amélie Le Fur championne paralympique (médaille d'or) sur 400m (catégorie T44) avec un temps de 59.27, nouveau record du Monde.

Elle remporte ainsi son 2ème titre paralympique à Rio après le saut en longueur (record du Monde), c'est la 11ème médaille (3ème titre paralympique) de la délégation Française aux Jeux Paralympiques de Rio 2016.

A savoir : elle détenait déjà le record du monde de la distance sur 400m en 0:59.30 (elle était d'ailleurs l'unique femme au monde à descendre sous la minute) qui datait du 28 octobre 2015 lors des championnats du Monde d'athlétisme à Doha au Qatar.

 

Podium 400m - catégorie T44 :
1-Marie-Amélie Le Fur (France) - en 59.27 (record du Monde)

2-Irmgard Bensusan (Allemagne) - en 59.62 (record personnel)

3-Grace Norman (Etats-Unis) - en 1:01.83 

 

Voir les podiums de Rio 2016

 

Crédit photo : CPSF 2016 - Grégory Picout

Article : Coeur Handisport

Athletisme

Posté le 11 sep, à 17h30

Jeux Paralympiques d'été 2016

Rio de Janeiro A Rio de Janeiro (Brésil), du 07 au 18 septembre

 

Pierre Fairbank médaillé de bronze sur 400m en catégorie T53 (fauteuil). Une belle perfomance de notre Français au regard du niveau de la finale, de plus c'est une grande joie car il n'était pas monté sur un podium paralympique en individuel (multiple médaillé en relais) depuis les Jeux Paralympiques de Sydney 2000.

Il remporte la 7ème médaille (4ème en bronze) de la délégation Française aux Jeux Paralympiques de RIo 2016.

 

Podium 400m - catégorie T53 :

1-Pongsakorn Paeyo (Thailande) - en 47.91 (record personnel)

2-Brent Lakatos (Canada) - en 48.53

3-Pierre Fairbank (France) - en 49.00

 

Voir les podiums de Rio 2016

 

Photo : CPSF - Florent Pervillé

Article : Coeur Handisport

Publicité

page

Articles par page

Votre email
Mot de passe :

Flash

Publicité Google
Publicité Amazon
© 2015 - 2017 Coeur Handisport
Publicités
Logo Coeur Handisport version 2017

Envoyer un message

Nom/Prénom

Email

Saisir un email valide pour afficher la zone de message

- Ne pas enregistrer mes coordonnées

Votre message