Autres sports

page

Articles par page

Roller

Posté le 16 oct, à 18h45

Paris Rollers Marathon 2017

Paris A Paris (France), le 15 octobre

 

Stéphane Lesueur non voyant depuis l'âge de 4 ans (accompagné de son entraîneur et guide) réalise une très belle performance en terminant le Paris Rollers Marathon de 42 km en 1 heure 37 minutes et 52 secondes. 

 

2800 patineurs ont pris le départ de la première édition du Paris Rollers Marathon ce dimanche 15 octobre 2017. Les vagues successives des patineurs élites, des sportifs, duos et loisirs se sont élancées du pied de la Tour Eiffel pour une course inédite empruntant les quais de Seine et les voies sur berge.

Le parcours était de deux boucles de 21 km avec une ligne de départ tracée sur le pont d'Iena aux pieds ee la Tour Eiffel et face au Trocadéro, avec un passage par la place de la Concorde, l'île de la Cité ou encore le Quai d'Orsay.

A savoir : habituellement sur un marathon officiel, la boucle est de 2 km, cela permet d'appréhender beaucoup plus facilement le parcours et le nombre de participants est de maximum 300 patineurs. 

 

Ce rendez-vous était incontournable pour Stéphane Lesueur passionné de roller et qui était l'unique non voyant au départ de cette course, en duo avec Baudoin Patinier (entraîneur et guide). L'objectif était de prendre du plaisir mais surtout de terminer la course avec un temps maximum de 1 heure 50. 

Malgré le temps idéal avec des conditions climatiques exceptionnellement douces, la difficulté était de taille pour le duo. En effet il fallait gérer le fait de ne pas connaître le parcours mais aussi le fait de rouler avec une foule et autant de patineurs. 

 

Baudoin Patinier disait juste avant la course "On va devoir être vigilant aussi par rapport aux autres, car avec Stéphane on ne prend pas forcément les mêmes trajectoies que les autres patineurs"

Stéphane Lesueur poursuivait en disant "J'ai une entière confiance en mon guide et je sais que j'ai pas de question à me poser"

 

Pour le duo, la plus grosse difficulté du parcours pendant la course était les pavés au niveau de la place de la Concorde, qui perturbait considérablmeent au niveau des appuis, cela a fait perdre du temps et des places. Et Stéphane nous confiait qu'il y avait un effort important à fournir au niveau des sorties de tunnels avec des pentes d'une longueur considérable.

 

"Notre record est de 1 heure et 31 minutes au marathon de Dijon, là on ne fait que 6 minutes de plus (1 heure 37 minutes et 52 secondes) avec de telles conditions, c'est un temps exceptionnel" Stéphane Lesueur

Vitesse moyenne de 24,85 km/h

 

Mon guide Baudoin, devait parler beaucoup plus, car on ne connsaisait pas le parcours, il utilisait beaucoup plus d'énergies que moi, car toutes les 20 secondes il me donnait une indication alors qu'il est compliqué de parler en plein effort surtout pendant 1 heure 37. Il fallait qu'il se concentre sur son propre patinage, sur les trajectoires, qu'il me gère derrière... Physiquement et psychologiquement c'est plus compliqué pour lui car il doit toujours être en alerte pour anticiper les choses. 

 

"Aujourd'hui la sensibilidation que l'on fait sur la handicap, cela permet aussi de sensibiliser les jeunes et de faire en sorte qu'une personne comme Stéphane plus tard trouve facilement un club, qu'il puisse faire du sport, pratiquer. Car aujourd'hui c'est difficile de trouver des clubs, de pratiquer quand on est en situation de handicap" Baudoin Patinier

 

Malgré les nombreuses courbatures, Stéphane Lesueur retourne à l'entrainement dès le mardi 17 octobre et envisage déjà de s'aligner au Paris Rollers Marathon 2018. 

 

Article et photo : Coeur Handisport

Escalade

Posté le 09 oct, à 17h00

Epreuve coupe du Monde d'escalade 2017

Sheffield A Sheffield (Royaume-Uni), du 07 au 08 octobre

 

Pour la troisième sortie internationale de l'année, les grimpeurs français remportent 5 médailles (2 en or, 2 en argent et 1 en bronze) lors de l'épreuve de coupe du Monde à Sheffield en Grande-Bretagne le 7 et 8 octobre 2017.

 

Retour sur le week end avec Sébastien Gnecchi, entraîneur de l'équipe de France handi escalade.

Que pensez vous des résultats du week end ?

Les résultats sont bons mais sont dans la continuité du travail mené depuis des années.
Mathieu Besnard domine sa catégorie en ayant une grimpe propre et efficace. Il a su être concentré notamment sur les qualifications et c’est sur ces dernières que se joue la victoire pour lui.
Lucie Jarrige a exprimé en finale sa montée en puissance depuis sa victoire aux championnats du monde 2016. En finale, elle n’a laissé aucune chance à ses concurrentes, grimpant plus de 15 mouvements au dessus de la 2eme. Elle a été impériale.
Julien Gasc a bien grimpé en finale mais n’a pas réussi à s’imposer. Les 3 premiers tombent quasiment au même mouvement et cela se joue à pas grand chose.
 
Sabine Ladel est arrivée à Sheffield dans de meilleures intentions. Beaucoup plus concentrée, déterminée, à l’ecoute de mes consignes au guidage. Les voies lui correspondaient également plus, ce qui lui a permis de mieux s’exprimer. Elle doit continuer à travailler pour pouvoir envisager de faire de belles choses aux championnats du monde 2018.
Roxane Heili a été un peu plus en difficulté. Très à l’aise dans de bonnes sections de voies mais en difficulté sur certains mouvements aléatoires. Je pense qu’elle va régler cela a l’entrainement très rapidement.
 
Ferez vous le déplacement pour la dernière étape de coupe du monde en Inde ?
Nous ferons le déplacement en Inde en décembre mais avec une équipe de France plus petite en raison du manque de catégories ouvertes. Le titre de vainqueur de la coupe du monde sera en jeu dans plusieurs catégories. Nous ferons le point en fin de saison...

 

Podiums français > Sheffield 2017

 

Or

Lucie Jarrige - catégorie RP3

Mathieu Besnard - catégorie RP3

 

Argent

Sabine Ladel - catégorie B2

Julien Gasc - catégorie AL2

 

Bronze

Roxane Heili - catégorie B2

 

Photos : Sébastien Gnecchi

Article : Coeur Handisport

Karting

Posté le 03 oct, à 18h00

24h du mans (karting) 2017

Le Mans A Le Mans (France), du 30 septembre au 01 octobre

 

Belle réussite pour l'écurie SRT41 Adrikart, qui parvient à terminer la 32ème édition des 24h du Mans karting, qui se déroulait sur le circuit "Le Mans Karting International" le samedi 30 septembre et dimanche 1er octobre.

Par le passé, il y a déjà eu la participation de pilotes en situation de handicap à cette grande épreuve mais c'est la toute première fois qu'une écurie était 100 % avec des pilotes en situation de handicap.

 

Les 4 pilotes en situation de handicap de la SRT41 Adrikart dont le champion de France en titre handikart 2017 Adrien Turkawka, parviennet à boucler l'épreuve et ce challenge exceptionnel à la 28ème place avec 1286 tours couverts (l'équivalent de 1779 km).

 

Cette écurie a pu voir le jour grâce au soutien de la SRT41 Académie de Frédéric Sausset, le premier pilote quadri-amputé à avoir disputé la course des 24 Heures du Mans auto en juin 2016.

 

Pilotes :

Adrien Turkawka (France)

Maxime Leger (France)

Omar Megari (Algérie)

Snoussi Ben Moussa (France)

Hebergeur d'image

 

A savoir : L’association ADRIKART Handikart rend accessible le karting aux jeunes handicapés moteur en organisant des sessions de découverte, dont la finalité est de développer la confiance en soi et de pouvoir, par le karting, appréhender la conduite automobile, source d’autonomie pour un jeune handicapé moteur.

En savoir plus > adrikart.fr

 

Photo: Michel Jamin / ACO

Article : Coeur Handisport

Karting

Posté le 28 sep, à 18h30

24h du mans (karting) 2017

Le Mans A Le Mans (France), du 30 septembre au 01 octobre

 

L'écurie "SRT41 Adrikart" avec 4 pilotes en situation de handicap dont Adrien Turkawka (champion de France en titre handikart 2017) va disputer les 24h du Mans de karting le samedi 30 septembre et le dimanche 1er octobre.

 

Par le passé, il y a déjà eu la participation de pilotes en situation de handicap à cette grande épreuve mais c'est la toute première fois qu'une écurie est 100 % avec des pilotes en situation de handicap.

Cette écurie a pu voir le jour grâce au soutien de la SRT41 Académie de Frédéric Sausset, le premier pilote quadri-amputé à avoir disputé la course des 24 Heures du Mans auto en juin 2016.

 

Les 33 équipages de la 32e édition des 24 Heures karting entament la phase finale de leur préparation. Le départ de la grande classique de l'endurance karting sera en effet donné samedi 30 septembre à 15 heures par le Vice-Président de la CIK-FIA, Kees Van De Grint, sur le circuit Le Mans Karting International.

Le spectacle s'annonce grandiose avec des luttes intenses dans toutes les catégories pendant les deux tours d'horloge. 

 

Pilotes :

Adrien Turkawka (France)

Maxime Leger (France)

Omar Megari (Algérie)

Snoussi Ben Moussa (France)

Hebergeur d'image

 

Horaires :

Samedi 30 à 15h00 > Départ des 24h

Dimanche 1er à 15h00 > Arrivée des 24h 

 

A savoir : L’association ADRIKART Handikart rend accessible le karting aux jeunes handicapés moteur en organisant des sessions de découverte, dont la finalité est de développer la confiance en soi et de pouvoir, par le karting, appréhender la conduite automobile, source d’autonomie pour un jeune handicapé moteur.

En savoir plus > adrikart.fr

 

Source photo : Snoussi Ben Moussa

Article : Coeur Handisport

Cyclisme

Posté le 28 sep, à 17h00

Invictus Games 2017

Toronto A Toronto (Canada), du 23 au 30 septembre

 

L'équipe de France militaire fait le plein de médailles en cyclisme et en rameur en salle avec 16 médailles supplémentaires (5 en or, 4 en argent et 7 en bronze) aux Invictus Games à Toronto au Canada, du 23 au 30 septembre 2017.

 

Franck Robin et David Travadon font sensation avec un doublé en or en cyclisme (contre la montre et course en ligne).

Après cinq journées de compétition, la France totalise maintenant 35 médailles (11 en or, 13 en argent et 11 en bronze)

Il reste maintenant 3 jours de compétition avec le basket, la natation et le tir à l'arc.

 

Trente militaires blessés, vétérans et civils du ministère des Armées défendent les couleurs de la France dans 10 disciplines. Découvrez les athlètes dans cet article > ICI

 

Les Jeux Invictus (en anglais : Invictus Games) sont une compétition multisports pour soldats et vétérans de guerre blessés et handicapés. S'inspirant des Jeux Paralympiques, ils tirent leur nom du poème Invictus de William Ernest Henley ; le slogan, I AM (« Je suis »), renvoie d'ailleurs aux deux derniers vers du poème (I am the master of my fate: I am the captain of my soul, soit « Je suis le maître de mon destin, Je suis le capitaine de mon âme »).

Les Jeux sont l'idée initialement du prince Harry de Galles. Il s'appuie sur les Warrior Games (« Jeux des Guerriers ») pour soldats et vétérans américains handicapés, et souhaite lancer un événement similaire mais de portée internationale.

 

Podiums français > Invictus Games 2017

 

Médailles 26 et 27 septembre

Or 

Franck Robin / cyclisme - contre la montre IHB1

David Travadon / cyclisme - contre la montre IRB1

Franck Robin / cyclisme - course sur route IHB1

David Travadon / cyclisme - course sur route IRB1

Sabrina Daulaus / rameur - 4 min (endurance) IR1/IR4

 

Argent

Sébastien Pradalier / cyclisme - contre la montre IHB1

Damien Brou / cyslisme - contre la monde IRB1

Remy Boulle / cyclisme - course sur route IHB2

Damien Brou / cyclisme - course sur route IRB1

 

Bronze

Remy Boulle / cyclisme - contre la montre IHB2

Henri Rebujent / cyclisme - conte la montre IRB2

Sébastien Pradalier / cyclisme - course sur route IHB1

Henri Rebujent / cyclisme - course sur route IRB2

Franck Robin / rameur - 4 min (endurance) IR2

Jonathan Hamou / rameur - 4 min (endurance) IR3

Franck Robin / rameur - 1 min (sprint) IR2

 

Photo : Invictus Games 2017

Article : Coeur Handisport

Publicité

Tir sportif

Posté le 26 sep, à 19h30

Epreuve coupe du Monde de tir sportif 2017

Osijek A Osijek (Croatie), du 22 au 26 septembre

 

Le tireur français Cédric Fèvre brille à nouveau en remportant la médaille de bronze dans l'épreuve mixte "carabine couché 50m R6" en catégorie SH1, lors de la 5ème journée de coupe du Monde de tir sportif à Osijek en Croatie du 22 au 26 septembre 2017.

 

Cédric Fèvre remporte cette médaille de bronze en individuel avec un total de 225.2 en finale après avoir terminé 6ème des qualifications avec un total de 616.8. C'est la troisième médaille pour Cédric à Osijek. 

La slovaque médaillée d'or Veronika Vadovicova bat le recoard du monde de l'épreuve avec un total de 248.4.

A noter : la France termine quatrième par équipe dans cette même épreuve.

 

Podiums français > Osijek 2017

 

Podium carabine couché 50m R6 (catgorie SH1) :

1-Veronika Vadovicova (Slovaquie) - 248.4 (record du monde)

2-Matt Skelhon (Grande-Bretagne) - 248.0

3-Cédric Fèvre (France) - 225.2

 

Classement des Français en individuel - carabine couché 50m R6 - catégorie SH1) :

3ème - Cédric Fevre (finaliste) - 6ème des qualifications

16ème - Didier Richard 

18ème - Christophe Tanche 

19ème - Valerian Lefaure

 

Source photo : Cédric Fevre

Article : Coeur Handisport

Tir sportif

Posté le 26 sep, à 10h00

Epreuve coupe du Monde de tir sportif 2017

Osijek A Osijek (Croatie), du 22 au 26 septembre

 

Le tireur français Alain Quittet remporte la médaille d'argent dans l'épreuve mixte "carabine couché 50m R9" en catégorie SH2, lors de la 4ème journée de coupe du Monde de tir sportif à Osijek en Croatie du 22 au 26 septembre 2017.

 

Alain Quittet remporte la médaille d'argent en individuel avec un total de 245.4 en finale, après avoir terminé 3ème des qualifications avec un total de 615.0. En finale il était compliqué de faire mieux car le britannique médaillé d'or James Bevis bat le recoard du monde de l'épreuve avec un total de 247.4.

A savoir : après une belle carrière en cyclisme, Alain Quittet remporte sa toute première médaille internationale en tir sportif.

 

Podium carabine couché 50m R9 (catgorie SH2) :

1 - James Bevis (Grande-Bretagne) - 247.4 (record du monde)

2 - Alain Quittet (France) - 245.4

3 - Dragan Ristic (Serbie) - 225.0

Hebergeur d'image

 

Classement des Français en individuel -  carabine couché 50m R9 (catgorie SH2) :

2ème - Alain Quittet (finaliste) - 3ème des qualifications

15ème - Maxime Bourguignon

 

Photo : Cédric Fevre

Article : Coeur Handisport

Escalade

Posté le 25 sep, à 10h30

Epreuve coupe du Monde d'escalade 2017

Edimbourg A Edimbourg (Ecosse), du 23 au 24 septembre

 

Pour la deuxième sortie internationale de l'année, les grimpeurs français remportent 3 médailles (2 en or et 1 en bronze) lors de l'épreuve de coupe du Monde à Edimbourg en Ecosse le 23 et 24 septembre 2017.

 

Les trois français en finale montent sur le podium, Mathieu Besnard enchaîne avec une deuxième médaille d'or consécutive en catégorie RP3 après celle de Briançon fin juin. Julien Gasc fait mieux que sa médaille d'argent à Briançon car il remporte cette fois la médaille d'or en catégorie AL2.

Lucie Jarrige remporte la troisième médaille française en bronze en catégorie RP3.

 

Podiums français > Edimbourg 2017

 

Or

Mathieu Besnard - catégorie RP3

Julien Gasc - catégorie AL2

 

Bronze

Lucie Jarrige - catégorie RP3

 

Photo : Sébastien Gnecchi

Article : Coeur Handisport

Tir sportif

Posté le 24 sep, à 20h00

Epreuve coupe du Monde de tir sportif 2017

Osijek A Osijek (Croatie), du 22 au 26 septembre

 

La France (équipe composée par Cédric FèvreDidier Richard et Christophe Tanche) remporte la médaille de bronze dans l'épreuve mixte "carabine couché 10m R3" en catégorie SH1, lors de la 3ème journée de coupe du Monde de tir sportif à Osijek en Croatie du 22 au 26 septembre 2017.

Par ailleurs Cédric Fèvre remporte la médaille d'argent en individuel avec un total de 252.8 en finale de cette même épreuve, après avoir terminé 2ème des qualifications avec un total de 633.2

 

Podium carabine couché 10m R3 - équipe (catgorie SH1) :

1-Slovaquie

2-Émirats Arabes Unis

3-France (Cédric FèvreDidier Richard et Christophe Tanche)

Hebergeur d'image

 

Podium carabine couché 10m R3 (catgorie SH1) :

1-Saif Alnuaimi (Emirats- Arabes Unis) - 253.4

2-Cédric Fèvre (France) - 252.8

3-Anton Lee Zappelli (Australie) - 229.9

Hebergeur d'image

 

Classement des Français en individuel - carabine couché 10m R3 - catégorie SH1) :

2ème - Cédric Fevre (finaliste) - 2ème des qualifications

12ème - Christophe Tanche 

16ème - Didier Richard 

17ème - Valerian Lefaure

 

Source photo : Cédric Fevre

Article : Coeur Handisport

Goalball/Torball

Posté le 23 sep, à 16h30

Championnats d'Europe de goalball A 2017

Lahti A Lahti (Finlande), du 18 au 22 septembre

 

L'équipe féminine de Russie s'impose en finale sur le score de 6 à 3 face à la Turquie et remporte le championnat d'Europe A (1ère division) de goalball à Lahti en Finlande du 18 au 22 septembre 2017.

 

Alors qu'il y avait égalité avec un score 3-3 à la mi-temps, c'est finalement la Russie bat en finale la Turquie qui était championne d'Europe en titre, c'est le quatrième podium consécutif et le deuxième titre européen pour les russes 2013 et 2017. 

Dans la petite finale pour le bronze, c'est Israel qui l'emporte sur le score de 2 à 1 face à la Grèce.

 

Podium femmes 2017 :

1 - Russie

2 - Turquie

3 - Israel

 

Résultats femmes :

Finale > Turquie 3 - 6 Russie (3-3)

Bronze > Grèce 1 - 2 Israel (0-2)

 

1/2 > Turquie 8 - 0 Grèce

1/2 > Israel 3 - 9 Russie

 

Groupes :

A > Allemagne, Grande-Bretagne, Israel, Suède, Turquie

B > Danemark, Finlande, Grèce, Russie, Ukraine

 

Palmarès femmes :

2017 - Russie (finaliste Turquie)

2015 - Turquie (finaliste Ukraine)

2013 - Russie (finaliste Turquie)

2011 - Danemark (finaliste Russie)

2009 - Grande-Bretagne (finaliste Danemark)

2007 - Finlande (finaliste Danermak)

 

Photo : IBSA Goalball

Article : Coeur Handisport

Publicité

Goalball/Torball

Posté le 23 sep, à 08h00

Championnats d'Europe de goalball A 2017

Lahti A Lahti (Finlande), du 18 au 22 septembre

 

L'équipe masculine de Lituanie s'impose en finale sur le score de 6 à 3 face à l'Allemagne et remporte le championnat d'Europe A (1ère division) de goalball à Lahti en Finlande du 18 au 22 septembre 2017.

 

Belle gestion de la Lituanie qui menait au score 4-1 à la mi-temps, la Lituanie bat en finale l'Allemagne, c'est le sixième podium consécutif et le quatrième titre européen pour les lituaniens 2007, 2007, 2013 et 2017. 

A noter le toute première médaille de l'histoire en goalball pour l'équipe de Belgique qui remporte le bronze, après une victoire sur le score de 5 à 2 face à la Suède.

Cette médaille est un résultat historique pour la Belgique qui avait pour l’instant réalisé comme meilleure performance en goalball une quatrième place aux Euros de 1987 et 2007, 

 

Johan De Rick, coach: "Ils ont très bien joué. Nous avions anticipé un match fermé et très serré. Mais les joueurs ont superbement défendu. Techniquement ils ont été très forts et ont maintenu leur niveau tout au long de la rencontre. Je suis très fier. Chaque pays a aligné ses meilleurs éléments lors de cet euro. Cette médaille est historique pour la Belgique".
 
Bruno Vanhove, joueur : "Un sentiment incroyable. Je joue au goalball depuis 2003 et depuis des années à un niveau international, mais la médaille nous échappait jusqu'ici. Le goalball a évolué dans le monde entier et est devenu un sport paralympique très développé. Nous obtenons le bronze et c'est un grand pas pour les sportifs belges en situation de handicap visuel. Nous avons contrôlé le jeu pendant toute la rencontre et avons vraiment bien défendu. Nous savions que ce résultat était possible... et nous l'avons réalisé!"

 

Podium hommes 2017 :

1 - Lituanie

2 - Allemagne

3 - Belgique

 

Résultats hommes :

Finale > Allemagne 3 - 6 Lituanie (1-4)

Bronze hommes > Suède 2 - 5 Belgique (1-3)

 

1/2 > Allemagne 6 - 3 Suède

1/2 > Belgique 4 - 7 Lituanie

 

Groupes :

A > Allemagne, Grande-Bretagne, République-Tchèque, Turquie, Ukraine

B > Belgique, Finlande, Lituanie, Slovénie, Suède

 

Palmarès hommes :

2017 - Lituanie (finaliste Allemange)

2015 - Turquie (finaliste Finlande)

2013 - Lituanie (finaliste Espagne)

2011 - Finlande (finaliste Lituanie)

2009 - Lituanie (finaliste Slovénie)

2007 - Lituanie (fianlsite Espagne)

 

Photo : IBSA Goalball

Article : Coeur Handisport

Parachutisme

Posté le 17 sep, à 16h30

HandiFly Euro Challenge 2017

Minsk A Minsk (Bélarus), du 14 au 17 septembre

 

Les français font bonne figure lors de la deuxième édition du HandiFly Euro Challenge qui se déroulait à Minsk en Biélorussie du mercredi 13 au dimanche 17 septembre 2017.

Il y eu la participation de 22 équipes de plusieurs pays : l'Autriche, la Russie, la France, l'Azerbaïdjan, la Macédoine, Monaco, la Moldavie et la Turquie.

 

Pour cette deuxième grande compétition internationale de parachutisme "HandiFly" dédiée aux personnes en situation de handicap, la concurrence était rude et la Russie réalise le triplé, avec trois russes sur le podium.

Après sa deuxième place l'année dernière, le russe Leonid Grabov fait mieux et remporte la médaille d'or.

Parmi les sept français engagés dans la compétiton, c'est la championne de France en titre Hayette Djennane qui tire son épingle du jeu en terminant à la cinquième place.

A noter : Lors de la compétition, il y a eu qu'une seule manche compte tenu de la météo, le saut a donc pu se faire seulement à 3000 mètres au lieu des 4000 mètres et en raison de la diminution de la hauteur du saut, les engagés ne devaient faire que 2 tours.

 

Podium HandiFly Euro Challenge 2017 :

1 - Leonid Grabov (Russie) / 4,18

2 - Egor Firsov (Russie) / 5,11

3 - Anna Mylnikova (Russie) / 5,78

 

Classement des français :

5ème - Hayette Djennane / 6,88 

6ème - Hayri Simsek / 7,09

9ème - Claire Duverger / 7,35

11ème - Damien Demiautte / 7,51

12ème - Yann Nouard / 7,53

18ème - Fabien Bouin / 12,13

22ème - Jordan Hennequin / 39,15

 

Le HandiFly Euro Challenge repose sur plusieurs disciplines, toutes adaptées aux personnes à mobilité réduite.

Le saut en parachute tandem (voltige) :

Il s’agit de la discipline la plus répandue car la plus facile à mettre en oeuvre. La personne en situation de handicap se retrouve en tandem avec son moniteur, neutre, et larguée dans le ciel par un avion. Le but est alors de réaliser des figures et d’assurer un atterrissage précis. Le rôle du moniteur valide est fondamental dans la sécurité de l’ensemble.

La personne peut sauter sans relier les jambes et grâce à la combinaison HandiFly il y'a des sangles qui sont intégrés dessus ce qui permet de relever les jambes avant l'atterrissage.

Matériel nécessaire : La combinaison HandiFly est nécessaire afin de relier les jambes de la personne à mobilité réduite à celles du moniteur pendant la chute libre et d’immobiliser les jambes en hauteur pendant la phase d’atterrissage. Le fait de pouvoir neutraliser les jambes est un gage indispensable de stabilité du tandem pendant la chute libre et de sécurité durant l’atterrissage. Le skybag (dispositif gonflable de sécurité de type airbag) permet un atterrissage en douceur en parachutisme, notamment dans les situations de faible vent.

 

 

Le vol ascensionnel en tandem : 

Le vol ascensionnel en tandem est réalisé grâce à un chariot tracté par un véhicule ou un treuil au sol. Le parachutiste va être amené à une hauteur maximale puis le câble de traction sera libéré et déclenchera le début du vol. Le pilotage s’effectue par le compétiteur handisport sous contrôle d’un moniteur valide. Matériel nécessaire : Un chariot HandiFly (en version biplace ou monoplace) est indispensable pour les vols en ascensionnel. L’envol nécessite l’utilisation d’une voile ascensionnel bi-place spécifique.

 

Le vol en soufflerie : 

La soufflerie représente une opportunité prodigieuse pour découvrir le plaisir incomparable déclenché par les sensations d’un vol en solo. Elle n’en est pas moins sans risque pour le compétiteur qui peut être violemment projeté sur les parois. La maitrise de son corps et de l’espace sont importants puisqu’il faut réaliser des figures, porté par le souffle de puissants moteurs. La vitesse du vent peut aller jusqu’à 250 km/h. Dans ces conditions, le parachutiste se re-trouve seul en chute libre simulée mais avec l’assistance d’un moniteur. Grâce au solide partenariat établi avec la soufflerie de Weembi, les athlètes présents au HFEC pourront profiter de superbes installations pour un confort d’accueil et de vol optimal. Matériel nécessaire : combinaison classique.

 

Source photo : FFP

Article : Coeur Handisport

Triathlon

Posté le 15 sep, à 13h00

Championnats du Monde de triathlon 2017

Rotterdam A Rotterdam (Pays-Bas), le 15 septembre

 

La France remporte 4 médailles dont deux titres mondiaux (2 en or et 2 en bronze) aux championnats du monde de triathlon Elite (ouverts à 12 catégories de handicap) à Rotterdam aux Pays-Bas le vendredi 15 septembre 2017.

 

Elise Marc en catégorie PTS3 et Alexis Hanquinquant en catégorie PTS4 sont champions du monde Elite de triathlon 2017 et de son côté Gwladys Lemoussu en catégorie PTS5 remporte une belle médaille de bronze.

A noter la 4ème place de Stéphane Bahier en catégorie PTS2. Mais finalement suite à une réclamation, il monte sur la troisième marche du podium.

 

Sinon dans le championnat du monde Open, grosse performane d'Antoine Perel champion du Monde en catégorie PTVI et Mona Francis vice-championne du monde en catégorie PTHC.

 

Les podiums > France

Les podiums > Monde

 

Podium femmes PTS3 :

Hebergeur d'image

 

Podium hommes PTS4 : 

Hebergeur d'image

 

Podium femmes PTS5 :

Hebergeur d'image

 

Podium hommes PTS2 :

Hebergeur d'image

 

A savoir :

Deuxième podium et 1er titre mondial Elite pour Elise Marc (2014 et 2017)

Premier podium et 1er titre mondial Elite pour Alexis Hanquinquant (titré en Open en 2016)

Deuxième podium aux mondiaux Elite pour Gwladys Lemoussu (2016 et 2017)

Sixième podium aux mondiaux Elite pour Stéphane Bahier (2012, 2013, 2014, 2015, 2016 et 2017)

 

Classement des français - Elite :

1ère - Elise Marc en catégorie PTS3 / en 1:23:25 (ASVEL Triathlon)

1er - Alexis Hanquinquant en catégorie PTS4 / en 1:04:15 (Rouen Triathlon)

3ème - Gwladys Lemoussu en catégorie PTS5 / en 1:12:19 (Saint Jean de Monts Vendée Triathlon Athlétisme)

3ème - Stéphane Bahier en catégorie PTS2 / en 1:11:42 (Laval Triathlon Club)

7ème - Yan Guanter en catéogrie PTS5 / en 1:07:17 (Les Angles Triathlon)

7ème - Ahmed Andaloussi en catégorie PTHC / en 1:12:56 (La Tribu 64)

8ème - Geoffrey Wersy en catégorie PTS2 / en 1:17:28 (Stade Poitevin Triathlon)

8ème - Arnaud Grandjean - Julien Hervio (Guide) en catégorie PTVI / en 1:11:10 (Metz Triathlon)

10ème - Yannick Bourseaux en catégorie PTS5 / en 1:10:19 (Triathlon Académie Montluçon)
 
 
Classement des français - Open :
1er - Antoine Perel en catégorie PTVI / en 1:13:55
2ème - Mona Francis en catégorie PTHC / en 1:34:04
 

Photos : Triathlete Magazine

Article : Coeur Handisport

Triathlon

Posté le 13 sep, à 17h30

Championnats du Monde de triathlon 2017

Rotterdam A Rotterdam (Pays-Bas), le 15 septembre

 

11 triathlètes français (3 femmes et 8 hommes) vont participer aux championnats du monde de triathlon (ouverts à 12 catégories de handicap) à Rotterdam aux Pays-Bas le vendredi 15 septembre 2017.

Yannick Bourseaux et Gwladys Lemoussu défendront leurs titres de vices-champions du monde 2016 et Stephane Bahier tentera de faire aussi bien voir mieux que sa médaille de bronze aux mondiaux 2016.

Dans cette discipline, la "Grande Finale" ITU rassemble les meilleurs mondiaux lors des championnats du monde :

- Elite

- Junior

- U23 (moins 23 ans)

- Paratriathlon

 

Les français en lice

Chez les Femmes
Gwladys Lemoussu en catégorie PTS5 - Elite (Saint Jean de Monts Vendée Triathlon Athlétisme)
Elle est actuellement 3ème au classement mondial de sa catégorie
 
Elise Marc en catégorie PTS3 - Elite (ASVEL Triathlon)
Elle est actuellement 2ème au classement mondial de sa catégorie
 
Mona Francis en catégorie PTHC - Open
Elle est actuellement 9ème au classement mondial de sa catégorie
 
Chez les Hommes
Ahmed Andaloussi en catégorie PTHC - Elite (La Tribu 64)
Il est actuellement 10ème au classement mondial de sa catégorie
 
Stéphane Bahier en catégorie PTS2 - Elite (Laval Triathlon Club)
Il est actullement 3ème au classement mondial de sa catégorie
 
Yannick Bourseaux en catégorie PTS5 - Elite (Triathlon Académie Montluçon)
Il est actuellement 8ème au classement mondial de sa catégorie
 
Arnaud Grandjean - Julien Hervio (Guide) en catégorie PTVI - Elite (Metz Triathlon)
Il est actuellement 10ème au classement mondial de sa catégorie
 
Yan Guanter en catéogire PTS5 - Elite (Les Angles Triathlon)
Il est actuellement 13ème au classement mondial de sa catégorie
 
Alexis Hanquinquant en catégorie PTS4 - Elite (Rouen Triathlon)
Il est actuellement 5ème au classement mondial de sa catégorie
 
Geoffrey Wersy en catégorie PTS2 - Elite (Stade Poitevin Triathlon)
Il est actuellement 6ème au classement mondial de sa catégorie
 
Antoine Perel en catégorie PTVI - Open
Il est actuellement 22ème au classement mondial de sa catégorie
 
Classements mondiaux au 11 septembre 2017
 

Photo : Getty images

Article : Coeur Handisport

Badminton

Posté le 10 sep, à 08h00

Tournoi international de badminton 2017

Tokyo A Tokyo (Japon), du 07 au 10 septembre

 

A 3 ans des Jeux Paralympiques d'été de Tokyo 2020, la France remporte 4 médailles (1 en or, 2 en argent et 1 en bronze) au tournoi international de badminton à Tokyo au Japon du 7 au 10 septembre 2017.

 

Le français Lucas Mazur fait encore sensation, en réalisation un triplé en remportant une médaille d'or en simple SL4, une médaille d'argent en double mixte SL3/SU5 et une médaille d'argent en double hommes SL3/SL4.

En finale du simple SL4 il s'impose en 3 sets 21-14 14-21 21-15 face à l'indien Suhas Lalinakere Yathiraj.

A noter égalment le doublé de Mathieu Thomas en remportant une médaille d'argent en double hommes SL3/SL4 et une médaille de bronze en simple hommes SL3.

Une pensée pour Meril Loquette qui se fait une grosse entorse à la cheville et doit déclarer forfait pendant son tableau de simple hommes et double hommes ou il avait de belles chances de monter sur le podium.

 

Prochaine étape les championnats du monde de badminton en Corée du Ssud du 21 au 26 novembre.

 

Podiums > Français

Podiums > Monde

 

Or

Lucas Mazur en simple hommes SL4

 

Argent

Faustine Noel et Lucas Mazur en double mixte SL3/SU5 

Lucas Mazur et Mathieu Thomas en double hommes SL3/SL4

 

Bronze

Mathieu Thomas en simple hommes SL3

 

Photos : Badminton Ireland

Article : Coeur Handisport

Publicité

page

Articles par page

Votre email
Mot de passe :

Flash

Publicité Google
Publicité Amazon
© 2015 - 2017 Coeur Handisport
Publicités
Logo Coeur Handisport version 2017

Envoyer un message

Nom/Prénom

Email

Saisir un email valide pour afficher la zone de message

- Ne pas enregistrer mes coordonnées

Votre message