Autres sports

page

Articles par page

Goalball/Torball

Posté le 08 nov, à 11h07

Masters de double 2015

Mission Viejo A Mission Viejo (Etats-Unis), du 06 au 07 novembre
 
Venez nombreux tester les initiations goalball et basket fauteuil à "La Nuit de l'accessibilité 2017" de Jaccede qui se déroulera ce vendredi 30 juin à la Halle des Blancs Manteaux - Pierre-Charles Krieg (Paris) à partir de 19H !
 
Qu'est ce que Jaccede exactement ?
L’association Jaccede a créé une plateforme collaborative et solidaire pour partager l’information sur l’accessibilité des lieux afin que chacun•e puisse organiser ses sorties plus facilement en fonction de sa mobilité.
Vous cherchez: 
• Un bar de plain-pied? 
• Un musée avec audioguide? 
• Un resto avec une table à langer?
L'info est sur Jaccede !
 
Et d'où viennent ces info ? De vous ! Ensemble, facilitons la vie de chacun·e en détaillant l'accessibilité des lieux que l'on visite avec l'appli Jaccede.
 
Quel est le but de la nuit de l'accessibilité ?
Se rencontrer, démystifier le handicap, s’engager !
Cette année, la rencontre se fera par le sport et le soutien à la candidature de Paris pour l’accueil des JOP 2024 ! Et on en prendra plein les yeux avec des démonstrations spectaculaires...
 
Pour Jaccede que signifie Paris 2024 ? (si ville hôte)
Jaccede avant, pendant et après les Jeux Olympiques et Paralympiques (JOP) sera l’appli qui permettra à tou·te·s les supporters venus des 4 coins du monde de savoir où sortir en quelques clics ! Où déjeuner entre 2 sprints ? Où aller fêter une victoire, une qualification et surtout une médaille ? La réponse est sur Jaccede, qui donne les détails de l’accessibilité des établissements ouverts au public.
Alors préparons la ville de Paris pour qu'un maximum de lieux soit référencée !
Vidéo > Jaccede
 
Quels sont les projets de Jaccede à l'avenir ?
Un maximum de lieux référencés sur Jaccede pour plus de liberté !
 

Programme officiel de la nuit de l'accessibilité :

19h-21h - Le défi géant de Jaccede

Référencement de l’accessibilité des lieux (parcours de 30 min)

19h-21h - Initiations handisportives au goalball et basket fauteuil

21h00-21h30 - Buffet

21h30-22h - Concert “clin d’oeil à Rio”

Capoeira et batucada

22h00-23h00 - Réveillez le champion qui est en vous

Tennis de table : Vincent Boury et Camille Frison

Basket fauteuil : Michaël Jeremiasz

Chanbara : Michel Boudon

Maquette

23h00-23h30 - Parkour Paris

Démonstration des “Yamakasi”

 

Illustration : Jaccede

Article : Coeur Handisport

Badminton

Posté le 25 jui, à 17h00

Tournoi international de badminton 2017

Dublin A Dublin (Irlande), du 22 au 25 juin

 

Les badistes français font forte impression en Irlande en remportant douze médailles, trois en or, cinq en argent et quatre en bronze au tournoi international de badminton à Dublin en Irlande du 22 au 25 juin. 

Comme à son habitude Lucas Mazur se distingue avec un doublé en or en simple hommes SL4 et en double hommes SL3/SL4 avec Mathieu Thomas, qui lui de son côté remporte une médaille d'argent en simple hommes SL3.

Meril Loquette réalisé également un beau doublé avec l'or en double hommes SU5 et l'argent en simple hommes SU5

Par ailleurs Faustine Noel est doublé médaillée d'argent en simple femmes SL4 et en double femmes SL3/SU5 avec Véronique Braud qui de son côté remporte une médaille de bronze en simple femmes SL4.

Une pensée pour David Toupé qui a du abandonner lors du premier set en finale du simple hommes WH1, il devra donc se contenter d'une médaille d'argent.

On ajoute également la médaille de bronze de Faustine Noel en simple SL3/SL4/SU5 et celle en double mixte avec SL3/SU5 avec Lucas Mazur ainsi que la médaille de bronze d'Emmanuelle Ott en simple femmes WH2.

 

Les podiums français > Dublin 2017

 

Or

Lucas Mazur en simple hommes SL4

Lucas Mazur et Mathieu Thomas en double hommes SL3/SL4

Meril Loquette en double hommes SU5 (associé à David Jack Wilson - Grande-Bretagne)

 

Argent

Faustine Noel en simple SL4

Faustine Noel et Véronique Braud en double femmes SL3/SU5 

Meril Loquette en simple hommes SU5

Mathieu Thomas en simple hommes SL3

David Toupé en simple hommes WH1

 

Bronze

Véronique Braud en simple femmes SL4

Emmanuelle Ott en simple femmes WH2

Faustine Noel en simple femmes SL3/SL4/SU5

Faustine Noel et Lucas Mazur en double mixte SL3/SU5 

 

Photos : Badminton Irlande

Article : Coeur Handisport

Triathlon

Posté le 16 jui, à 16h00

Championnats d'Europe de triathlon 2017

Kitzbuhel A Kitzbuhel (Autriche), le 16 juin

 

Les triathlètes français remportent quatre médailles, une en or, deux en argent et une en bronze lors des championnats d'Europe de triathlon à Kitzbühel en Autriche le vendredi 16 juin.

Seul Alexis Hanquinquant remporte un titre de champion d'Europe 2017 en catégorie PTS4, il signe ainsi son tout premier titre Européen et il confirme son statut après son titre de champion du monde 2016.

Gwladys Lemoussu (PTS5) et Stephane Bahier (PTS2) sont vices-champions d'Europe, la médaillée de bronze aux Jeux Paralympiques de Rio 2016 Gwladys Lemoussu enchaine avec un deuxième podium européen consécutif (2016 et 2017) et Stéphane Bahier enchaine avec un quatrième podium européen consécutif (2014, 2015, 2016 et 2017).

Elise Marc médaillée de bronaze en catégorie PTS3, enchaine avec un deuxième podium européen conscutif (2016 et 2017) mais ne parvient pas à conserver son titre de championne d'Europe 2016.

 

Les podiums > France

 

Hommes PTS4 :

Alexis Hanquinquant champion d'Europe en 01:05:13

Hebergeur d'image

 

Femmes PTS5 :

Gwladys Lemoussu vice-championne d'Europe en 01:15:37

Hebergeur d'image

 

Hommes PTS2 :

Stephane Bahier vice-champion d'Europe en 01:12:51

Hebergeur d'image

 

Femmes PTS3 :

Elise Marc médaillée de bronze en 01:26:16

Hebergeur d'image

 

Classement des français :

1er - Alexis Hanquinquant en PTS4

2ème - Gwladys Lemoussu en PTS5

2ème - Stephane Bahier en PTS2

3ème - Elise Marc en PTS3

4ème - Yannick Bourseaux en PTS5 

5ème - Ahmed Andaloussi en PTHC

5ème - Geoffrey Wersy en PTS2

6ème - Alexandre Paviza en PTHC

6ème - Yan Guanter en PTS5

 

Photo : FFTRI

Article : Coeur Handisport

Badminton

Posté le 04 jui, à 08h45

Tournoi international de badminton 2017

Bangkok A Bangkok (Thaïlande), du 01 au 04 juin

 

Les badistes français sont sur une bonne dynamique en remportant cinq médailles dont deux en argent et trois en bronze au tournoi international de badminton à bangkok en Thailande du 1er au 4 juin. 

On notera à nouveau les belles performances de Faustine Noel qui réalise un triplé (simple femmes, double femmes et double mixte avec Lucas Mazur qui lui réalise le doublé avec le simple hommes. D'ailleurs, Lucas Mazur atteint la finale en simple et en double mais il ne parvient pas à s'imposer dans l'une des finales.

Véronique Braud et David Toupé décrochent également une médaille de bronze.

 

Les médailles > Bangkok 2017

Les podiums français > Podiums Bangkok

 

Double mixte SL3/SU5

Lucas Mazur et Faustine Noel s'inclinent en finale du double mixte en 2 sets 21-7 21-11

Hebergeur d'image

 

Simples hommes SL4 :

Lucas Mazur s'incline en finale du simple homme en 3 sets 12-21 21-15 21-10

Hebergeur d'image

 

Photo : DR

Article : Coeur Handisport

Karting

Posté le 28 mai, à 20h00

Championnat de France de karting 2017

Le Mans A Le Mans (France), du 27 au 28 mai

 

Le Rueillois Adrien Turkawka (RedSpeed//Rotax) réalise un carton plein avec 3 victoires (finale 1, 2 et 3) et remporte le titre de champion de France handikart 2017 au Mans (circuit Alain Prost) dans le département de la Sarthe.

C'est une belle et brillante journée pour Adrien Turkawka qui a complètement dominé ses adversaires, ce qui lui permet de conserver son titre national à seulement 22 ans.

21 pilotes étaient engagés cette année, l'effectif le plus important depuis la création d'une compétition fédérale Handikart en 2011.

 

Classement final (top 10)

Hebergeur d'image

 

Finale 1

Adrien Turkawka remporte facilement la finale 1 avec plus de 3 secondes d'avance sur le deuxième Marc Borgetto.

Hebergeur d'image

 

Finale 2

Adrien Turkawka remporte de justesse la finale 2 avec les 4 premiers en moins d'une seconde.

Hebergeur d'image

 

Finale 3

Adrien Turkawka remporte la finale 3 avec les 3 premiers en moins de 2 secondes

Hebergeur d'image

 

Photo : Olivier Ravoire

Article : Coeur Handisport

Publicité

Cyclisme

Posté le 22 mai, à 18h00

Epreuve coupe du Monde de cyclisme 2017

Ostende A Ostende (Belgique), du 19 au 21 mai

 

Une semaine après la première étape de coupe du monde en Italie, les cyclistes français enchaînent de belle manière en remportant 9 médailles dont 2 en argent et 7 en bronze lors de la deuxième étape de coupe du monde 2017 de cyslisme sur route à Ostende en Belgique (du 19 au 21 mai). 

Trois d'entre eux (Dorian FoulonKatell Alençon et Quentin Aubague) se distinguent d'avantage en montant à nouveau sur le podium en quelques jours.

Ces résultats sont très encourageants à trois mois des championnats du monde de cyclisme sur route, d'ici là il faudra répondre présent lors de la troisième et dernière étape de coupe du monde aux Pays-Bas dans un mois.

 

Les podiums français > Podiums

Les médailles françaises > Médailles

 

Argent

Dorian Foulon - course sur route C5

David Franek - course sur route H3

 

Bronze 

Katell Alençon - course sur route C4

François Lacroix - course sur route C2

Cédric Ramassamy - course sur route C5

Quentin Aubague - course sur route et contre la montre T1

Rodolphe Cecillon - course sur oute et contre la montre H2

 

Agenda cyclisme sur route :

30 juin au 2 juillet - Coupe du Monde à Emmen aux Pays Bas

31 août au 3 septembre - Championnats du Monde à Pietermaritzburg en Afrique du Sud

 

Photo : UCI

Article : Coeur Handisport

Auto/Moto

Posté le 20 mai, à 20h00

PMR Bridgestone Cup (moto) 2017

Le Mans A Le Mans (France), du 19 au 20 mai

 

Pour la toute première fois, une trentaine de pilotes en situation de handicap se défiaient dans une course unique au monde lors du Grand Prix de France MotoGP. Au programme : passion et sensations extrêmes !

 

Dans la catégorie 1000 cm3 c'est l'italien Daniele Barbero sur une Suzuki GSXR qui s'impose facilement en boulcant le 8 tours de piste en 14'38.464 devant le français Stéphane Paulus (+23.111) qui termine donc à une très belle deuxième place. Et dans la catégorie 600 cm3 c'est également un italien, Maurizio Castelli qui s'impose sur une Yamaha R6.

Beaucoup de joie et d'émotion à l'arrivée de cette course qui restera dans la mémoire de l'ensemble des pilotes.

 

C’était une première au monde ! des pilotes en situation de handicap étaient en lice aux mêmes dates et sur le même circuit que les concurrents «valides» du HJC Helmets Grand Prix de France au Mans. La notoriété de cet évènement majeur dans le calendrier du Championnat du Monde MotoGP (4ème en termes d’affluence) permettra de mettre en lumière des talents méconnus du grand public. D'autant plus qu'il y avait une autre grande première, car la course était retransmise en direct et en intégralité sur Europosrt 

 

Podium 1000 cm3 :
1-Daniele Barbero (Italie) - Suzuki GSXR        en 14'38.464
2-Stéphane Paulus (France) - Suzuki GSXR             +23.111
3-Emiliano Malagoli (Italie) - BMW S1000           +32.388

 

Podium 600 cm3 :
1-Maurizio Castelli (Italie) - Yamaha R6 
2-Michoal Reynolds (Grande-Bretagne) - Triumph 675
3-Alex Cruz (Espagne) - Kawasaki ZX6

Hebergeur d'image

 

Article : Coeur Handisport

Auto/Moto

Posté le 18 mai, à 18h00

PMR Bridgestone Cup (moto) 2017

Le Mans A Le Mans (France), du 19 au 20 mai

 

Les 19 et 20 mai 2017, pour la première fois, des pilotes en situation de handicap se défient dans une course unique au monde lors du Grand Prix de France MotoGP. Au programme : passion et sensations extrêmes !

C’est une première au monde ! des pilotes en situation de handicap vont concourir aux mêmes dates et sur le même circuit que les concurrents «valides» du HJC Helmets Grand Prix de France. La notoriété de cet évènement majeur dans le calendrier du Championnat du Monde MotoGP (4ème en termes d’affluence) va permettre de mettre en lumière des talents méconnus du grand public. Rendez-vous sur la prestigieuse piste du Mans les 19 et 20 mai 2017.

 

Une idée pas si folle !
Cet évènement a pu voir le jour grâce à l’obstination de Stéphane Paulus, un pilote devenu paraplégique bien décidé à conjurer le sort. Sa passion pour la moto ne s’est pas éteinte avec l’accident et le pousse à se rapprocher de Di Di Diversamente disabili, association italienne qui orchestre les courses internationales de moto réservées aux pilotes en situation de handicap via la World  Bridgestone Cup. Depuis 2012, Claude Michy, promoteur du Grand Prix de France, fait appel à lui pour des démonstrations acrobatiques (photo ci-contre). Le pilote a alors une idée, pas si folle : pourquoi pas une épreuve handi sur cette compétition mythique ?

 

Une force contagieuse
Claude Michy est enthousiasmé par le projet et obtient également le feu vert de la Dorna (qui orchestre le championnat du monde) pour créer cette course internationale inédite dédiée au motocyclisme handisport. Cette force contagieuse convainc également la FIM (Fédération internationale de motocyclisme). « La prestation de Stéphane lors du show mécanique était déjà une première et démontrait une réelle capacité de dépassement du handicap. J’ai tout de suite été séduit par le projet quand il est venu m’en parler. Les épreuves réservées aux pilotes en situation de handicap méritent d’être accueilli au sein d’événements d’envergure mondiale tels que le Grand Prix de France. Je suis très fier et heureux de pouvoir organiser cette course qui donnera, je l’espère des idées à d’autres…», déclare-t- il.

 

Dérogation : départ lancé !
30 «handi» pilotes issus de 9 nations seront donc au départ du Grand Prix de France MotoGP 2017. Ils devront boucler 8 tours de pistes. Seule «entorse» au règlement : l’autorisation, en l’absence de maintien sur les jambes, de faire un départ lancé. Un team de haute volée bien décidé à prouver que le handicap n’exclut pas la performance ! Pour preuve, celle d’un pilote amputé d’une jambe et d’un bras qui sera, lui aussi, sur la ligne de départ. Leur devise : « Never give up » (Ne jamais abandonner).

 

Stéphane Paulus :
– En 2003, à 21 ans, Stéphane Paulus est victime d’un accident de moto. Verdict : paraplégie !
– En 2010, il décide pourtant de se remettre en selle sur circuit et s’engage sur des compétitions aux côtés des «valides».
– Mais, fin 2012, sa licence lui est retirée pour des raisons de sécurité. Il décide alors de créer sa propre association,
seule façon pour lui de donner libre court à sa passion.
– En juin 2014, Handi Free Riders voit le jour. Mais le jeune pilote n’a qu’une idée en tête : reprendre le chemin des circuits et de la compétition.
– En janvier 2015, il obtient une dérogation de la Fédération Française de Motocyclisme pour participer à une première course handisport en Italie en juin 2015. Il termine à la 1ère place dans la catégorie paraplégiques et 4ème sur 26 pilotes au classement général. Quelques mois plus tard, en octobre, il est le seul concurrent handicapé parmi les 44 participants à se présenter sur la ligne de départ d’une épreuve d’endurance, les 300 km de Luis Carrera (épreuve par équipe de 2). Son équipage finit 3ème sur 22 …
– En 2016, Stéphane encourage alors la FFM à lancer les deux 1ères épreuves handisport en France qui réunit des 600 et 1000 cm3. Fort de cette réussite, il créé avec son association Handi Free Riders et avec le soutien de la FFM, la 1ère Coupe de France Handisport en 2017 constituée de 4 courses (2 internationales et 2 en France). Cette épreuve handisport sur le Grand Prix de France est une étape supplémentaire, selon lui « un rêve qui se réalise ».

 

Photo : Motorsport France

Coeur Handisport

Cyclisme

Posté le 15 mai, à 17h00

Epreuve coupe du Monde de cyclisme 2017

Maniago A Maniago (Italie), du 12 au 14 mai

 

Les cyclistes français réalisent une bonne entrée en matière en remportant 5 médailles dont 3 en or et 2 en argent, lors de la toute première étape de coupe du monde 2017 de cyslisme sur route à Maniago en Italie (du 12 au 14 mai). 

En effet, l'habitué des podiums Quentin Aubague réalise un nouveau doublé dans sa carrière avec une victoire en contre la montre et course sur route en catégorie T1.

Déçu de sa performance en terminant 8ème du contre la montre à 2'26" du vainqueur, Dorian Foulon réalise un coup de force en course sur route en s'imposant dans le sprint final en catégorie C5.

Verte de terminer de justesse au pied du podium lors du contre la montre, Katell Alençon reprend des couleurs lors de la course sur route en terminant à la deuxième place en catégorie C4.

De son côté Riadh Tarsim, termine deuxième dans le sprint final de la course sur route en catgorie H3.

On notera comme un signe du destin que Dorian FoulonKatell Alençon et Riadh Tarsim rempoertent leur troisième médaille en coupe du monde de cyclisme sur route le même week end.

 

Agenda cyclisme sur route :

19 au 21 mai - Coupe du Monde à Ostende en Belgique

30 juin au 2 juillet - Coupe du Monde à Emmen aux Pays Bas

31 août au 3 septembre - Championnats du Monde à Pietermaritzburg en Afrique du Sud

 

Podium contre la montre hommes T1 :

Quentin Aubague

Hebergeur d'image

 

Podium course sur route hommes T1 : 

Quentin Aubague

Hebergeur d'image

 

Podium course sur route hommes C5 : 

Dorian Foulon

Hebergeur d'image

 

Podium course sur route femmes C4 : 

Katell Alençon

Hebergeur d'image

 

Podium course sur route hommes H3 :

Riadh Tarsim

Hebergeur d'image

 

Photo : UCI

Article : Coeur Handisport

Triathlon

Posté le 13 mai, à 08h00

Epreuve World Series de triathlon 2017

Yokohama A Yokohama (Japon), le 13 mai

 

Après une moisson de médailles à Gold Coast (4 podiums dont 2 victoires), l’équipe de France de triathlon avait à cœur de poursuivre sur sa lancée pour cette étape de coupe du monde (Worl series) à Yokohama au Japon. On pense notamment à Gwladys Lemoussu, médaillée de bronze aux Jeux Paralympiques de Rio, qui faisait sa grande rentrée sur le circuit international. Et on peut dire que c'est une reprise gagnante avec une belle médaille d'argent en catégorie PTS5.

 

Avant son départ Gwladys Lemoussu déclarait : "J’ai hâte de remettre un dossard ! Après les Jeux paralympiques, j’ai repris l’entraînement relativement tard. Je suis partie en stage avec l’équipe de France en janvier et en mars. Je me sens plutôt en forme, surtout à pied et en natation. Yokohama sera une vraie course de reprise, avec toutes les incertitudes qui vont avec. Je n’ai pas couru depuis les Jeux, je n’ai donc pas de vrais repères. Je sais que de nouvelles concurrentes sont entrées sur le circuit, je suis impatiente de me mesurer à elles.  Cette année post-olympique sera une année de réglages. J’ai déjà changé quelques petites choses, comme la prothèse que j’utilise sur le vélo. Je vais courir avec en compétition pour la première fois au Japon. Avec mon entraîneur Yohan Vincent, nous mettons également plusieurs choses en place, dont un suivi médical plus assidu. Sur cette nouvelle saison, l’objectif sera d’être le plus souvent possible sur le podium. J’ai hâte d’en découdre !"

 

Podium femmes PTS5 : 

1-Kate Doughty (Australie)

2-Gwladys Lemoussu (France)

3-Anna Bychkova (Russie)

Hebergeur d'image

 

Classement des français

2ème Gwladys Lemoussu en catégorie PTS5

6ème Alexandre Paviza en catégorie PTHC

6ème Maxime Maurel en catégorie PTS5

 

Article : Coeur Handisport

Publicité

Badminton

Posté le 07 mai, à 12h40

Tournoi international de badminton 2017

Antalya A Antalya (Turquie), du 04 au 07 mai

  

Mathieu Thomas brille au tournoi international à Antalya en Turquie (du 4 au 7 mai) en remportant 3 médailles en simple hommes SL3, en double hommes SL3/SL4/SU5 et en double mixte SL3/SU5. A noter qu'il remporte sa toute première médaille d'or en simple au niveau international !

Geoffrey Byzery remporte également une médaille de bronze en simple hommes dans la même catégorie SL3.

 

Les médailles > Antalya 2017

 

Simples hommes SL3 :

1-Mathieu Thomas (France) / Victoire 21-9 21-11 en 26 minutes

2-Simon Cruz Mondejar (Espagne)

3-Geoffrey Byzery (France)

3-Singha Sangnil (Thailande)

Hebergeur d'image

 

Double hommes SL3/SL4/SU5 : 

1-Simon Cruz Mondejar (Espagne) & Suhas Lalinakere Yathiraj (Inde) / Victoire 21-15 17-21 21-19 en 56 minutes

2-Mathieu Thomas (France) & Sukant Kadam (Inde)

3-Kazim Durak (Turquie) & Sukru Gul (Turquie)

3-Chawarat Kitichokwattana (Thailande) & Singha Sangnil (Thailande)

Hebergeur d'image

 

Double mixte SL3/SU5

1-Chanidal Srinavakul (Thailande) & Chawarat Kitichokwattana (Thailande) / Victoire 21-17 21-12 en 25 minutes

2-Mathieu Thomas (France) & Zehra Baglar (Turquie) 

3-Pavel Kulikov (Russie) & Natalia Iaremchuk (Russie)

3-Pricha Somsiri (Thailande) & Wannaphatdee Kamtam (Thailande)

Hebergeur d'image

 

Source photo : Mathieu Thomas

Article : Coeur Handisport

Triathlon

Posté le 08 avr, à 08h00

Epreuve World Series de triathlon 2017

Gold Coast A Gold Coast (Australie), le 08 avril

 

Belle entrée en matière des triathlètes français pour débuter la saison 2017 qui ne pouvait pas mieux commencer, lors de la première étape du circuit World Paratriathlon Series comptant pour la coupe du monde à Gold Coast en Australie. En effet, malgré cette grande reprise à l'autre bout du monde, avec un important décalage horaire, quatre français sur cinq montent sur le podium dont deux belles victoires de Stephane Bahier (malgré une chute spectaculaire dans le premier tour en vélo) et Alexis Hanquinquant.

 

Podium hommes - PTS2 :

1-Stephane Bahier (France)

2-Mark Barr (Etats-Unis)

3-Brant Garvey (Australie)

Hebergeur d'image

 

Podium hommes - PTS4 :

1-Alexis Hanquinquant (France)

2-Alejandro Sanchez Palomero (Espagne)

3-Marcelo Collet (Brésil) 

Hebergeur d'image

 

Podium hommes - PTHC : 

1-Jetze Plat (Pays-Bas)

2-Bill Chaffey (Australie)

3-Ahmed Andaloussi (France)

---

6-Alexandre Paviza (France)

Hebergeur d'image

 

Podium hommes - PTS5 : 

1-Chris Hammer (Etats-Unisà

2-Carlos Rafael Viana (Brésil)

3-Yan Guanter (France

Hebergeur d'image

 

Source photo : Triathlon Live

Article : Coeur Handisport

Badminton

Posté le 08 avr, à 08h00

Epreuve World Series de triathlon 2017

Gold Coast A Gold Coast (Australie), le 08 avril

 

Lors de l'assemblée générale de Badminton Europe ou les players awards ont fait briller les français dont Lucas Mazur, qui est élu meilleur joueur européen 2016. Il ne pouvait pas faire mieux, c'est tout simplement le Grand Chelem pour notre français (catégorie SL4) après ses trois titres aux championnats d'Europe 2016 ainsi que la récompense suprême de « Joueur mondial 2016 » en parabadminton (masculin) décernée en décembre 2016 par la BWF (fédération internationale de badminton). 

 

Lucas Mazur en 2016 :

Joueur mondial

- Joueur européen

- Triple champion d'Europe

 

A savoir : le parabadminton fera son entrée aux Jeux Paralympiques de Tokyo 2020.

 

Illustration : Badminton Europe

Article : Coeur Handisport

Equitation

Posté le 03 avr, à 08h00

Concours international de dressage 2017

Deauville A Deauville (France), du 31 mars au 02 avril

 

L'équipe de France d'équitation (dressage), composée de José Letartre, Thibault StoclinLéa Sanchez et Celine Gerny remporte la médaille de bronze de la Coupe des Nations du CPEDI*** (Concours Para-équestre de Dressage International) de Deauville en France, après 2 jours de compétition lors de la Team Test (reprise préliminaire) vendredi et de l’Individual Championship (reprise imposée) samedi. 

De plus Celine Gerny réalise le doublé avec une médaille de bronze en Grade II lors de la troisième journée de compétition en Freestyle.

 

Podium Coupe des Nations :

1-Angleterre (431,671)

2-Italie (418,548)

3-rFrance (403,632) - José Letartre, Thibault StoclinLéa Sanchez et Celine Gerny

Hebergeur d'image

 

Podium Feestyle - Grade II :

1-Pepo Puch (Autriche) - 75,100

2-Nicole Den Dulk (Pays-Bas) - 73,267

3-Celine Gerny (France) - 67,933

Hebergeur d'image

 

Team Test (ou épreuve préliminaire), se tient le 1er jour de la compétition. Son importance est cruciale, puisque la note obtenue à l'issue de cette étape est comptabilisée pour le titre par équipe. Les sportifs participant en individuel, courront quand à eux cette "warm up" de manière à préparer l'épruve du lendemain.

Reprise Imposée Individuelle (ou Individual Championship), se dispute lors du 2ème jour de compétition. C'est une épreuve très sélective, à l'issue, de laquelle le classement définitif pour le titre par équipe est connu. Cette épreuve détermine également quels cavaliers participeront à la Freestyle.

La Freestyle (ou reprise libre en musique) se court le dimanche. Les couples y déroulent une reprise aux figures libres sur une composition musicale de leur choix.

 

Crédit photo : GAMAPhoto.fr

Article : Coeur Handisport

Equitation

Posté le 03 avr, à 08h00

Concours international de dressage 2017

Deauville A Deauville (France), du 31 mars au 02 avril

 

Après le choc des attentats, la place de la "Bourse" devient un lieu de recueillement. Bruxelles pleure ses victimes, Bruxelles prie pour ses blessés. Au sol, le nom d'une jeune fille "Béatrice" 17 ans, elle se trouvait à l'aéroport de Bruxelles National (Zaventem).

Le 22 mars 2016, elle devait rejoindre ses parents en Floride, téléphone en main, musique dans les oreilles, elle n'imagine pas se trouver à quelques mètres d'une bombe.
Ce jour là, elle est grièvement blessée, brulée sur 35% du corps, les médecins décident de la plonger dans le coma pour réduire sa douleur ; les chirurgiens eux ne peuvent rien faire pour sauver ses jambes meurtries et après 10 opérations, elle se réveillera également avec ses deux jambes amputées.
 
Un an plus tard, Béatrice a survécu, une force mentale exceptionnelle, une envie de vivre.
 
Pour elle, l’équitation c'est une passion depuis l'enfance ; aussi, en sortant de l'hôpital, elle n'a qu'une envie, remonter à cheval !
Une fois par semaine, avec l'aide de sa maman, le rêve devient réalité ; sa passion est devenue une thérapie.
"Quand je suis ici, cela me calme, cela enlève tout le stress, juste les mauvais jours, tout ce qui est mauvais. A chaque fois que je venais monter, je pouvais sentir de plus en plus de sensations, et il y a un jour ou je sentais quand je commençais à glisser d'un côté ou de l'autre donc j'arrivais à me repositionner toute seule et je repartais au pas tranquillement"
 
Mais la jeune femme repousse ses limites et compte s'entraîner ; son objectif : participer aux Jeux Paralympiques de Tokyo 2020.
 
Elle devient un exemple pour toute la confrérie des sportifs ; elle a passé plus d'épreuves que la plupart d’entre eux qui finalement un jour sont montés sur la plus haute marche des podiums.
 
Aujourd’hui, elle a déjà remporté la plus importante des victoires : croire en elle et remonter à cheval ; elle peut se projeter dans le futur et se dire « oui, j'ai une vie après l'attentat ».
 
"Même si je ne vais pas à Tokyo, j'aurais récupéré toute la confiance et tous les moyens de remonter à cheval autant que je pouvais".
 
Si Béatrice doit encore subir des opérations, elle veut surtout aller de l'avant. Ses projets : l'université et les Jeux Paralympiques...
 
Un an après les attentats, son courage et sa détermination forcent le respect.
 
 
Publicité

page

Articles par page

Votre email
Mot de passe :

Flash

Publicité Google
Publicité Amazon
© 2015 - 2017 Coeur Handisport
Publicités
Logo Coeur Handisport version 2017

Envoyer un message

Nom/Prénom

Email

Saisir un email valide pour afficher la zone de message

- Ne pas enregistrer mes coordonnées

Votre message