Autres sports

page

Articles par page

Volley-ball

Posté le 20 jui, à 18h50

Championnats du monde de volley-ball 2018

Arnhem A Arnhem (Pays-Bas), du 15 au 22 juillet

 

Le samedi 21 juillet à 18h00, la Russie affrontera les Etats-Unis en finale des championnats du monde de volley assis (femmes), qui se déroulent à Arnhem et Rotterdam aux Pays-Bas du 15 au 22 juillet 2018.

 

La Russie est comme favorite pour la finale après son superbe match en demi-finale, car elle s'impose 3 sets à 0 face à la Chine, qui était double tenante du titre (2010 et 2014). Dans l'autre demi-finale, l'équipe des Etats-Unis s'impose très facilement 3 sets à 0 face à l'Italie et disputera ainsi sa troisième finale consécutive (2010, 2014 et 2018). 

La finale s'annonce palpitante car elle opposera la Russie, troisième des mondiaux 2014 face aux Etats-Unis, finaliste 2014.

 

Résultats femmes

1/4   |   Drapeau : Italie Italie 3 - 2 Pays-Bas Drapeau : Pays-Bas (25-18, 20-25, 25-22, 22-25, 15-11)

1/4   |   Drapeau : États-Unis Etats-Unis 3 - 0 Ukraine Drapeau : Ukraine (25-17, 25-12, 25-13)

1/4   |   Drapeau : République populaire de Chine Chine 3 - 0 Canada Drapeau : Canada (25-13, 25-19, 25-17)

1/4   |   Drapeau : Russie Russie 3 - 1 Brésil Drapeau : Brésil (25-22, 25-17, 23-25, 26-24)

 

1/2   |   Drapeau : Russie Russie 3 - 0 Chine Drapeau : République populaire de Chine (25-23, 25-19, 25-19)

1/2   |   Drapeau : États-Unis Etats-Unis 3 - 0 Italie Drapeau : Italie (25-8, 25-11, 25-6)

 

Bronze   |   Drapeau : République populaire de Chine Chine - Italie Drapeau : Italie

Finale   |   Drapeau : Russie Russie - Etats-Unis Drapeau : États-Unis 

 

Agenda

21 juillet | Demi-finales & matchs de classement hommes

21 juillet | Finale femmes à 18h00

22 juillet | Finale hommes à 16h30

 

Poules femmes

Poule A |   Pays-Bas Drapeau : Pays-Bas / Canada Drapeau : Canada / Rwanda Drapeau : Rwanda / Croatie Drapeau : Croatie 

Poule B |   Etats-Unis Drapeau : États-Unis / Japon Drapeau : Japon / Russie Drapeau : Russie / Hongrie Drapeau : Hongrie 

Poule C |   Chine Drapeau : République populaire de Chine / Slovénie Drapeau : Slovénie / Iran Drapeau : Iran / Italie Drapeau : Italie

Poule D |   Brésil Drapeau : Brésil / Finlande Drapeau : Finlande / Ukraine Drapeau : Ukraine / Egypte Drapeau : Égypte

 

Palmarès mondiaux volley assis femmes

2018 - ?

2014 - Chine Drapeau : République populaire de Chine (finaliste Etats-Unis)

2010 - Chine Drapeau : République populaire de Chine (finaliste Etats-Unis)

2006 - Pays-Bas Drapeau : Pays-Bas (finaliste Chine)

2002 - Pays-Bas Drapeau : Pays-Bas (finaliste Slovénie)

 

Photo : World ParaVolley

Article : Coeur Handisport

Triathlon

Posté le 19 jui, à 17h00

Championnats d'Europe de triathlon 2018

Tartu A Tartu (Estonie), le 19 juillet

 

Les triathlètes français remportent deux titres européens par Alexis Hanquinquant et Elise Marc, ainsi que trois médailles de bronze aux championnats d'Europe de triathlon à Tartu en Estonie, ce jeudi 19 juillet 2018.

 

Alexis Hanquinquant domine outrageusement la catégorie PTS4 en remportant son deuxième titre européen consécutif avec 1 minutes et 13 secondes d'avance sur le second Oliver Dreier (Autriche). Il a fait la différence en natation, en sortant de l'eau avec 2 minutes d'avance.

 

Elise Marc s'impose en catégorie PTS3 avec 2 minutes et 8 secondes d'avance sur la seconde Anna Plotnikova (Russie). Elle remporte ainsi le deuxième titre européen de sa carrière (2016 et 2018).

 

A noter le manque de réussite dans la catégorie PTWC, car Alexandre Paviza termine 4ème et Ahmed Andaloussi qui a chuté à vélo alors qu’il était en 2ème position, termine au final à la 6ème place.

 

Parcours

750 m de natation

20 km de cyclisme (4x5 km)

5 km de course (3x1,66 km)

 

>>>   Podiums France | Monde   <<<

 

Classement des français

1er - Alexis Hanquinquant en catégorie PTS4

1ère - Elise Marc en catégorie PTS3

3ème - Mona Francis en catégorie PTWC

3ème - Yannick Bourseaux en catégorie PTS5

3ème - Gwladys Lemoussu en catégorie PTS5

4ème - Alexandre Paviza en catégorie PTWC

4ème - Jules Ribstein en catégorie PTS2

6ème - Ahmed Andaloussi en catégorie PTWC

7ème - Stephane Bahier en catégorie PTS2

 

Photo : T. Deketelaere

Article : Coeur Handisport

Escalade

Posté le 19 jui, à 10h30

Etape coupe du Monde d'escalade 2018

Briançon A Briançon (France), le 18 juillet

 

Pour la première sortie internationale de l'année, les grimpeurs français remportent 7 médailles (2 en or, 2 en argent et 3 en bronze) lors de l'étape de coupe du monde à Briançon dans le département des Hautes-Alpes (05) en France, le 18 juillet 2018.

Avec 7 médailles, dont deux titres, la sélection tricolore reste une des nations les plus solides du circuit.

 

Les grimpeurs français se préparent de belle manière en perspective des championnats du monde d'escalade 2018 à Innsbruck en Autriche du 10 au 16 septembre.

 

>>>   Podiums France / Monde   <<<

 

Or

Thierry Delarue - catégorie AL2

Lucie Jarrige - catégorie RP3

 

Argent

Nicolas Moineau - catégorie B1

Solenne Piret - catégorie RP2

 

Bronze

Julien Gasc - catégorie AL2

Roxane Heili - catégorie B2

Marlene Prat - catégorie RP2

 

Photos : FFME

Article : Coeur Handisport

Actualités

Posté le 19 jui, à 10h30

Etape coupe du Monde d'escalade 2018

Briançon A Briançon (France), le 18 juillet

 

Après la victoire des Bleus, le sentiment de communion va-t-il perdurer ? Alors que les Français reprendront leur quotidien, les joueurs de l’équipe de France, eux, gagneront chacun une prime de 350.000 €. Un pactole qui, à première vue peut faire grincer les dents. Surtout aujourd’hui, à l’ère des polémiques sur les parachutes dorés et les salaires mirobolants des patrons.

 

Sauf s’il est redistribué pour plus d’équité. En juin dernier, l’attaquant des Bleus de 19 ans Kylian Mbappé a marqué les esprits en promettant de reverser sa prime à une association, en cas de victoire. « Il y a peu, ses parents m'ont dit : "Ce n'est pas raisonnable. Il gagne des sommes folles, il ne faut pas qu'il prenne cet argent. Il est trop jeune, il en a assez." », a confié Noël Le Graët, le président de la Fédération française de football au JDD. La mère de Kylian, l’ancienne handballeuse Fazya Mbappé, veillerait au grain.

 

"Il gagne des sommes folles, il ne faut pas qu'il prenne cet argent. Il est trop jeune, il en a assez."
- Les parents de Kylian Mbappé

 

L’association qui recevra la somme rondelette s’appelle Premiers de cordéeCréée en 1999, elle propose des programmes de sports à l’Hôpital. Kylian Mbappé en est le parrain depuis juin 2017. Dans l’année, il s’est déplacé trois fois dans les hôpitaux pour organiser des mini-matchs et faire des passes avec les enfants handicapés ou malades. Des visites qui, selon un membre de l’association, ont duré à chaque fois au moins cinq heures ! Le dernier épisode s’est déroulé à l’hôpital de Bondy. Un retour aux sources pour l’attaquant des Bleus qui a vécu toute son enfance dans cette ville du 93.

 

Ironie de l’histoire, l’expression « Premiers de cordée », tirée du roman de Roger Frison-Roche de 1942, est chargée politiquement depuis qu’elle a été employée par Emmanuel Macron lors de sa première grande interview télévisée sur TF1 et LCI en octobre 2017, quelques mois après son élection : « Je crois à la cordée, il y a des hommes et des femmes qui réussissent parce qu'ils ont des talents, je veux qu'on les célèbre », avait-il expliqué. Une déclaration qui lui avait valu de nourrir son image de « Président des riches » à l’heure où justement, il souhaitait se débarrasser de cette étiquette.

 

"C’est eux les stars, c’est pas moi."
- Kylian Mbappé

 

Kylian Mbappé, qui fêtait à l’Elysée ce 16 juillet la victoire des Bleus, ne semble pas s’identifier à ces « Premiers de cordée » macroniens. Le plus jeune attaquant des Bleus – devenu un emblème de réussite – a cédé sa place aux enfants des hôpitaux de son association. Eux « méritent qu’on les aide. C’est eux les stars, c’est pas moi. Je pense que je suis plus content qu’eux ! », a-t-il déclaré en juin 2017 dans une vidéo postée sur la chaine Youtube de l’association.

L’élan de générosité du jeune sportif s’apprête à faire tâche d’huile. Selon Noël Le Graët d’autres joueurs pourraient reverser leurs primes à des ONG. L’initiative serait « créée au niveau de l’ensemble du groupe ». Une belle œuvre de solidarité qui, si elle se concrétisait pour tous les Bleus, donnerait à la valeur du « jouer collectif », une belle force de frappe.

 

Photo : Premiers de cordée

Actualités

Posté le 19 jui, à 10h30

Etape coupe du Monde d'escalade 2018

Briançon A Briançon (France), le 18 juillet

 

Malvoyant, il traverse à pied, seul et en autonomie complète, à près de 4000 m d’altitude, le Salar Bolivien d’Uyuni, plus vaste désert de sel au monde du 17 au 23 juillet 2018. 

 

Un homme

Alban Tessier, 41 ans, très malvoyant atteint de rétinite pigmentaire, une maladie évolutive de la vision. L’avancée de celle-ci me classe aujourd’hui dans la catégorie 3 de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) sous l’intitulé « cécité » (acuité visuelle entre 1/20 et 1/50 ; champ visuel de moins de 10 degrés autour du point de fixation).

 

                               Ce que vous voyez                                          Ce que je vois

 

Enseignant dans un Institut pour déficients visuels et jeunes souffrant de troubles envahissants du développement (TED) près de Nantes. Marié avec Morgana, 2 filles : Elia 10 ans et Lizon 8 ans. J’ai pratiqué le cyclisme sur piste et sur route, ainsi que le VTT. Avec l’évolution de ma déficience visuelle, je suis passé au tandem sur route puis au tandem VTT. Plus récemment, je me suis exercé à la course à pied et aujourd’hui à la marche athlétique au sein du Racing Club Nantais en tant que licencié handisport.

Comme beaucoup, j’ai toujours eu une certaine admiration pour les expéditions de l’extrême » comme celles de Nicolas VANIER, de Mike HORN ou encore l’exploit de Philippe Croizon. J’ai pu en rêver, sans même y trouver une quelconque place, même à moindre niveau.

 

J’ai suivi de l’intérieur dans les années 2000, les aventures de mon ami Michel Point aveugle. Tout d’abord, avec le projet de participer au Dakar en tant que copilote avec Nicolas Richard (président de l’association A Pete de Vue, puis ensuite avec son intention de traverser seul le désert Tunisien en autonomie totale. Malheureusement, Michel n’aura pu mener ce dernier projet à terme, il nous a quitté en 2011 après s’être battu contre le cancer.

J’ai toujours eu une relation forte avec Michel et encore une fois sans jamais l’avoir imaginé, je ressens aujourd’hui l’envie de mener son action à son terme. Sans aucune comparaison et comme chacun est singulier, j’y mets une touche personnelle en transférant l’expédition sur le Salar d’Uyuni, lieu qui m’émerveille depuis une dizaine d’années. J’ai également aujourd’hui un certain besoin de sortir de ma zone de confort, et de prendre le temps de l’introspection.

Loin d’une folie, je ne compte pas me mettre en danger, sans préparation, sans assurer ma sécurité, et ne mènerais pas cette aventure si les nouvelles technologies ne le permettaient.

 

J’ai aussi pu récolter bon nombre d’informations comme des retours d’expériences, des données météorologiques, des éléments géologiques, des fiches techniques de produits spécifiques, des conseils de préparation physique… Enfin, j’ai consulté mon ophtalmologiste et mon cardiologue pour valider l’aspect médical.

Je ne vais pas revenir sur l’objectif de l’association A Perte de Vue qui souhaite sensibiliser au handicap visuel et sur le fait que ce projet s’inscrit pleinement dans cette démarche bien entendu.

Cette aventure, c’est aussi pour moi une façon d’amener tout un chacun à penser la différence...

 

Le Salar d'Uyuni

Situé au pied de la Cordillère des Andes à 3 670 m d’altitude, le Salar d’Uyuni est le plus vaste désert de sel du monde avec sa superficie de plus de 10 000 km². il appartient au département de Potosi au Sud Ouest de la Bolivie. On estime sa capacité en sel à 10 milliards de tonnes et son exploitation représente environ 25 000 tonnes par an. Il constituerait à lui seul quasiment la moitié des réserves de lithium exploitables de la planète.

 

 

Le Projet

L’idée serait donc d’effectuer, en marchant, une traversée du Salar, de Llica à Colchiani, en passant par la Isla del Pescado. Ce qui représente environ 140 kilomètres répartis en 7 étapes sur 7 jours, seul et en autonomie complète.

La progression sera consultable sur le site internet de l’aventure et je vous ferai partager l’expérience au travers de publications vidéos, audio, textes via le site et les réseaux sociaux.

 

Le matériel

L’essentiel de l’expérience repose sur un outil de guidage adapté à la déficience visuelle. Cet outil basé sur la technologie GPS me permettra de suivre un parcours (trace) préalablement relevé avec l’équipe sur place.

Je serai en possession d’un smartphone « durci » et d’un boitier satellitaire. Ce dernier permettra d’établir des appels téléphoniques via le smartphone, mais aussi d’assurer le tracking de ma position en temps réel, et enfin la possibilité d’envoyer un signal de détresse  directement à l’équipe d’intervention.

Un chariot de trek embarquera l’eau (plus de 20 litres), la nourriture (plats préparés en sachets auto-chauffants), le nécessaire de bivouac (tente 4 saisons, duvet grand froid, …), une trousse de soin, des batteries et panneaux solaires.

 

Je porte aussi une attention particulière au peu de vue qu’il me reste et devrait donc protéger mes yeux au mieux de la réverbération importante sur le Salar. Une protection optique de grande qualité est donc indispensable.

Bien entendu l’habillement sera aussi adapté aux conditions climatiques et relève de vêtements spécifiques pour la haute montagne. J’envisage aussi le port d’une caméra et/ou autre matériel pouvant effectuer des images.

 

L’équipe d'intervention

Celle-ci sera composée d’un correspondant local connaissant l’environnement du Salar et d’un médecin français. Elle pourra intervenir en 4×4, suite au déclenchement du signal de détresse. Elle sera en mesure de suivre en temps réel ma position GPS et ainsi me géolocaliser.

 

Visuel : Projet Uyuni

Article : Coeur Handisport

Publicité

Triathlon

Posté le 17 jui, à 18h00

Championnats d'Europe de triathlon 2018

Tartu A Tartu (Estonie), le 19 juillet

 

Découvrez la sélection des neuf triathlètes français (6 hommes et 3 femmes) qui s'apprête à disputer les championnats d'Europe de triathlon à Tartu en Estonie le jeudi 19 juillet 2018.

 

Pour rappel : Les triathlètes français remportaient quatre médailles, une en or (titre d'Alexis Hanquinquant), deux en argent et une en bronze lors des championnats d'Europe de triathlon 2017 à Kitzbühel en Autriche.

 

La sélection française

Ahmed Andaloussi en catégorie PTC

Stephane Bahier en catégorie PTS2

Yannick Bourseaux en catégorie PTS5

Mona Francis en catégorie PTC

Alexis Hanquinquant en catégorie PTS4

Gwladys Lemoussu en catégorie PTS5

Elise Marc en catégorie PTS3

Alexandre Paviza en catégorie PTC

Jules Ribstein en catégorie PTS2

 

Photo : Triathlète magazine

Article : Coeur Handisport

Actualités

Posté le 17 jui, à 18h00

Championnats d'Europe de triathlon 2018

Tartu A Tartu (Estonie), le 19 juillet

 

Découvrez le pronostic des sportifs paralympiques français pour la grande finale de la coupe du monde de football (FIFA) entre la France et la Croatie qui se disputera le dimanche 15 juillet 2018 à 17h00 à Moscou en Russie.

 

Pour rappel : Le 9 juillet 2017, la France devenait championne du monde de foot fauteuil en remportant la finale face aux Etats-Unis sur le score de 4 à 2 lors de la coupe du monde à Kissimmee (Floride) aux Etats-Unis du 3 au 10 juillet 2017.

 

Coeur Handisport remercie l'ensemble des sportifs d'avoir joué le jeu et allez les Bleus !!!

 

Drapeau : France France - Croatie Drapeau : Croatie

 

Equipe championne du monde de foot fauteuil 2017

Marie Battistella            | 3 - 1

Tristan Le Beller              | 2 - 0

Mohamed Ghelami      | 3 - 0

Erwan Conq                    | 1 - 0

Julien Reniers                 | 2 - 0

Brian Weiss                     | 2 - 1

Sylvain Malard              | 2 - 2 (3 - 2 aux prolongations)

 

Athlétisme

Arnaud Assoumani        | 3 - 1

Timothee Adolphe          | 2 - 0

Nantenin Keita                | 2 - 1

Angelina Lanza               | 2 - 1

 

Badminton

Lucas Mazur                   | 2 - 0

Faustine Noel                 | 3 - 2

Mathieu Thomas            | 3 - 1 

 

Cyclisme

Katell Alençon                | 2 - 1

Mathieu Bosredon         | 1 - 1 (2 - 1 aux prolongations)

 

Escrime

Maxime Valet                 | 1 - 1 (3 - 1 aux prolongations)

Cécile Demaude             | 2 - 1

 

Natation

Theo Curin                       | 3 - 1

Charles Rozoy                | 2 - 1

David Smetanine           | 2 - 0

 

Rugby fauteuil

Jonathan Hivernat        | 2 - 0

Corentin Le Guen           | 2 - 1

 

Ski Alpin

Arthur Bauchet                | 2 - 1 

Frédéric François            | 2 - 1 

"J'adore cette équipe Croate qui ne lâche rien mais je souhaite à l'équipe de France de ne pas se faire battre comme je l'ai été en slalom aux Jeux Paralympiques d'hiver 2018 par un Croate Dino Sokolovic"

 

Snowboard

Cécile Hernandez            | 1 - 0

Maxime Montaggioni    | 3 - 1

Julien Roulet                     | 2 - 1

 

Tennis

Nicolas Peifer                  | 3 - 2

Michael Jeremiasz         | 2 - 1

Charlotte Famin              | 2 - 1

Emmanuelle Morch        | 2 - 0

 

Tennis de table

Fabien Lamirault            | 3 - 0

Florian Merrien              | 2 - 0

Matéo Boheas                | 2 - 0

 

Triathlon

Gwladys Lemoussu        | 3 - 0

Stephane Bahier              | 1 - 1 (France aux tab)

Alexis Hanquinquant     | 2 - 1

Mona Francis                    | 1 - 0

 

Article : Coeur Handisport

Volley-ball

Posté le 12 jui, à 11h30

Championnats du monde de volley-ball 2018

Arnhem A Arnhem (Pays-Bas), du 15 au 22 juillet

 

Découvrez le tirage au sort des 4 poules de 4 équipes des championnats du monde de volley assis (hommes et femmes) qui se dérouleront à Arnhem, Venlo et Eindhoven aux Pays-Bas du 15 au 22 juillet 2018.

 

Hommes

Poule A |   Pays-Bas Drapeau : Pays-Bas / Etats-Unis Drapeau : États-Unis / Chine Drapeau : République populaire de Chine / Rwanda Drapeau : Rwanda 

Poule B |   Iran Drapeau : Iran / Russie Drapeau : Russie / Allemagne Drapeau : Allemagne / Japon Drapeau : Japon 

Poule C |   Brésil Drapeau : Brésil / Kazakhstan Drapeau : Kazakhstan / Ukraine Drapeau : Ukraine / Croatie Drapeau : Croatie 

Poule D |   Egypte Drapeau : Égypte / Irak Drapeau : Irak / Bosnie-Herzégovine Drapeau : Bosnie-Herzégovine / Pologne Drapeau : Pologne 

 

Femmes

Poule A |   Pays-Bas Drapeau : Pays-Bas / Canada Drapeau : Canada / Rwanda Drapeau : Rwanda / Croatie Drapeau : Croatie 

Poule B |   Etats-Unis Drapeau : États-Unis / Japon Drapeau : Japon / Russie Drapeau : Russie / Hongrie Drapeau : Hongrie 

Poule C |   Chine Drapeau : République populaire de Chine / Slovénie Drapeau : Slovénie / Iran Drapeau : Iran / Italie Drapeau : Italie

Poule D |   Brésil Drapeau : Brésil / Finlande Drapeau : Finlande / Ukraine Drapeau : Ukraine / Egypte Drapeau : Égypte

 

Agenda

15 au 18 juillet | Matchs de poules

19 juillet | Quarts de finale

20 juillet | Demi-finales & matchs de classement femmes

21 juillet | Demi-finales & matchs de classement hommes

21 juillet | Finale femmes à 18h00

22 juillet | Finale hommes à 16h30

 

Photo : World ParaVolley

Article : Coeur Handisport

Actualités

Posté le 12 jui, à 11h30

Championnats du monde de volley-ball 2018

Arnhem A Arnhem (Pays-Bas), du 15 au 22 juillet

 

Le 9 juillet 2017, la France devenait championne du monde de foot fauteuil en remportant la finale face aux Etats-Unis sur le score de 4 à 2 lors de la coupe du monde à Kissimme (Floride) aux Etats-Unis du 3 au 10 juillet 2017.

 

Découvrez le pronostic des champions du monde de foot fauteuil ainsi que du joueur belge de cécifoot Kevin Vanderborght pour la demi-finale de la coupe du monde de football (FIFA) entre la France et la Belgique qui se déroule ce mardi 10 juillet 2018 à Saint-Petersbourg en Russie.

 

Drapeau : France France - Belgique Drapeau : Belgique

Mohamed Ghelami      | 3 - 2

Sylvain Malard              | 2 - 1 

Julien Reniers                 | 4 - 2 

Erwan Conq                    | 2 - 0

Marie Battistella            | 3 - 2

Tristan Le Beller              | 2 - 1

Brian Weiss                     | 2 - 2 (France aux tab)

Tristan Delmas                | 3 - 1

Kevin Vanderborght    | 1 - 2

 
Article : Coeur Handisport

Cyclisme

Posté le 09 jui, à 07h45

Etape coupe du Monde de cyclisme 2018

Emmen A Emmen (Pays-Bas), du 06 au 08 juillet

 

Les cyclistes français terminent en beauté en remportent 3 médailles (1 en or, 1 en argent et 1 en bronze) en course en ligne lors de la troisième journée de la deuxième étape de coupe du monde de cyclisme sur route de la saison à Emmen aux Pays-Bas du 6 au 8 juillet 2018.

 

Au final, la France remporte 7 médailles (1 en or 2 en argent et 4 en bronze). Katell Alençon et Dorian Foulon se distinguent particulièrement en montant sur le podium lors du contre la montre et de la course en ligne.

 

>>>   Podiums France | Monde   <<<

 

Podium course en ligne - catégorie C5

1 - Dorian Foulon France Drapeau : France

2 - Martin Van De Pol Pays-Bas Drapeau : Pays-Bas 

3 - Andrea Tarlao Italie Drapeau : Italie 

 

Podium course en ligne - catégorie C4

1 - Shawn Morelli Etats-Unis Drapeau : États-Unis 

2 - Katell Alençon France Drapeau : France

3 - Anna Tikhonova Russie Drapeau : Russie 

 

Podium course en ligne - catégorie  C4

1 - Sergey Pudov Russie Drapeau : Russie

2 - Michele Pittacolo Italie Drapeau : Italie 

3 - David Calmon France Drapeau : France

 

Classement des français - course en ligne

1er - Dorian Foulon (catégorie C5)

2ème - Katell Alençon (catégorie C4)

3ème - David Calmon (catégorie C4)

4ème - Christelle Ribault (catégorie C2)

4ème - Damien Severi (catégorie C5)

6ème - Théo Rocton (catégorie C2)

6ème - Florian Bouziani (catégorie C3)

6ème - Marie Patouillet (catégorie C5)

9ème - Alexandre Leaute (catégorie C2)

11ème - Alexis Poupault (catégorie C5)

 

Source photo : Katell Alençon 

Article : Coeur Handisport

Publicité

Cyclisme

Posté le 07 jui, à 20h00

Etape coupe du Monde de cyclisme 2018

Emmen A Emmen (Pays-Bas), du 06 au 08 juillet

 

Mathieu Bosredon médaillé d'argent dans l'épreuve de course en ligne en catégorie H4 lors de la deuxième journée de la deuxième étape de coupe du monde de cyclisme sur route de la saison à Emmen aux Pays-Bas du 6 au 8 juillet 2018.

 

Podium course en ligne - catégorie H4

1 - Geert Schipper Pays-Bas Drapeau : Pays-Bas 

2 - Mathieu Bosredon France Drapeau : France

3 - Thomas Davis Etats-Unis Drapeau : États-Unis 

 

>>>   Podiums France | Monde   <<<

 

Classement des français - course en ligne

2èmeMathieu Bosredon (catégorie H4)

5ème - David Geslot (catégorie T1)

6ème - Riadh Tarsim (catégorie H3

6ème - Florian Jouanny (catégorie H2

7ème - Loic Vergnaud (catégorie H5)

9ème - Lydie Mahé (catégorie H4)

10ème - David Franek (catégorie H3)

10ème - Hervé Caron (catégorie T2)

13ème - Ludovic Narce (catégorie H3

16ème - Joseph Fritsch (catégorie H4

19ème - Grégory Leray (catégorie H3)

27ème - Vincent Tesson (catégorie H3)

DNF - Christophe Marchal (catégorie H2

 

Programme course en ligne - Dimanche 8 juillet

Alexandre Leaute (catégorie C2)

Théo Rocton (catégorie C2)

Christelle Ribault (catégorie C2)

Florian Bouziani (catégorie C3)

Alexis Poupault (catégorie C5)

David Calmon (catégorie C4)

Katell Alençon (catégorie C4)

Dorian Foulon (catégorie C5)

Damien Severi (catégorie C5)

Marie Patouillet (catégorie C5)

 

Source photo : Mathieu Bosredon 

Article : Coeur Handisport

Cyclisme

Posté le 07 jui, à 07h45

Etape coupe du Monde de cyclisme 2018

Emmen A Emmen (Pays-Bas), du 06 au 08 juillet

 

Les cyclistes français remportent trois médailles de bronze dans l'épreuve de contre la montre lors de la 1ère journée de la deuxième étape de coupe du monde de cyclisme sur route de la saison à Emmen aux Pays-Bas du 6 au 8 juillet 2018.

 

Maintenant place aux épreuves en ligne le samedi 7 et dimanche 8 juillet

 

Podium contre la montre - catégorie C4

1 - Shawn Morelli Etats-Unis Drapeau : États-Unis 

2 - Keely Shaw Canada Drapeau : Canada 

3 - Katell Alençon France Drapeau : France

 

Podium contre la montre - catégorie C5

1 - Daniel Abraham Gebru Pays-Bas Drapeau : Pays-Bas 

2 - Wolfgang Eibeck Autriche Drapeau : Autriche 

3 - Dorian Foulon France Drapeau : France

 

Podium contre la montre - catégorie T1

1 - Gonzalo Garcia Abella Espagne Drapeau : Espagne 

2 - Giorgio Farroni Italie Drapeau : Italie 

3 - David Geslot France Drapeau : France

 

>>>   Podiums France | Monde   <<<

 

Classement des français - contre le montre

3èmeKatell Alençon (catégorie C4)

3èmeDorian Foulon (catégorie C5)

3èmeDavid Geslot (catégorie T1)

4ème - Christelle Ribault (catégorie C2)

5ème - David Calmon (catégorie C4)

6ème - Florian Jouanny (catégorie H2

6ème - David Franek (catégorie H3)

7ème - Christophe Marchal (catégorie H2

7ème - Mathieu Bosredon (catégorie H4

8ème - Loic Vergnaud (catégorie H5)

8ème - Marie Patouillet (catégorie C5)

9ème - Lydie Mahé (catégorie H4)

11ème - Hervé Caron (catégorie T2)

12ème - Damien Severi (catégorie C5)

14ème - Ludovic Narce (catégorie H3

14ème - Florian Bouziani (catégorie C3)

16ème - Théo Rocton (catégorie C2)

16ème - Alexis Poupault (catégorie C5)

17ème - Joseph Fritsch (catégorie H4

17ème - Alexandre Leaute (catégorie C2)

19ème - Vincent Tesson (catégorie H3)

 

Photo : Dorian Foulon

Article : Coeur Handisport

Triathlon

Posté le 02 jui, à 09h30

Etape World Series de triathlon 2018

Franciacorta A Franciacorta (Italie), le 30 juin

 

Les triathlètes français remportent 2 médailles (1 en or, 1 en bronze) lors du World Series de triathlon pour l'élite mondiale à Iseo Franciacorta en Lombardie au nord de Italie, le samedi 30 juin 2018.

En effet, Elise Marc s'impose et remporte la médaille d'or en catégorie PTS3, c'est la troisième victoire consécutive de l'année au niveau international pour Elise. Gwladys Lemoussu remporte la médaille de bronze en catégorie PTS5.

Alexis Hanquinquant avait course gagnée en catégorie PTS4 mais il termine 4ème, dans la confusion il a dû courir 1 tour de plus en course.

 

>>> Podiums  France | Monde   <<<

 

Parcours

750 m de natation

21 km de cyclisme (3 laps x 7km)

5 km de course (100m + 4 laps x 1,2km + 100m)

 

Calendrier triathlon

14 juillet | Etape coupe du monde

19 juillet | Championnats d'Europe à Tartu en Estonie

 

Classement des français à Besançon

1ère - Elise Marc en catégorie PTS3

3ème - Gwladys Lemoussu en catégorie PTS5

4ème - Mona Francis en catégorie PTC

4ème - Alexis Hanquinquant en catégorie PTS4

5ème - Yannick Bourseaux en catégorie PTS5

5ème - Antoine Perel en catégorie PTVI

6ème - Stephane Bahier en catégorie PTS2

8ème - Jules Ribstein en catégorie PTS2

8ème - Annouck Curzillat (guide Lise Darfeuille) en catégorie PTVI

 

Source photo : Gwladys Lemoussu

Article : Coeur Handisport

Cyclisme

Posté le 29 jui, à 11h00

Etape Tour de France 2018

Cholet A Cholet (France), le 09 juillet

 

Pour la première fois, des cyclistes en handbike vont participer à une démonstration lors de la 3ème étape du Tour de France.

 

Ce sera le lundi 9 juillet, lors de la 3ème étape, sur le chrono par équipe à Cholet, 35,5km (Maine-et-Loire). Une occasion rêvée pour promouvoir la discipline et le mouvement. Jérôme Dupré, le directeur sportif de la discipline à la Fédération Française Handisport, revient sur l’origine de ce projet et ses attentes.

 

Un projet inédit

« C’est une première. Jamais ASO, l’organisateur du Tour de France et la Fédération Française n’avaient réalisé un partenariat. Lundi 9 juillet, lors de la 3ème étape, celle du contre-la-montre par équipe, huit cyclistes handisport, vont participer à l’étape Cholet-Cholet de 35,5 km. Ils s’élanceront une heure avant le départ des équipes engagées sur le Tour mais emprunteront exactement le même tracé. Nos coureurs seront présents sur site dès le matin. Nous nous échaufferons sur place. Nous serons présentés sur la rampe de lancement à 13 h 45 et nous nous élancerons à 13 h 55. Quand les huit coureurs auront franchi la ligne, ils seront à nouveau mis à l’honneur sur le podium protocolaire. »

 

Christian Prud’homme, conquis

« Tout est parti d’une rencontre, en octobre dernier, avec Christian Prud’homme directeur du cyclisme pour ASO et que j’avais eu l’occasion de rencontrer lors de différentes missions. Il a été sensible à l’idée. Il fallait alors déterminer l’étape idéale pour réaliser ce projet sans que celui-ci ne perturbe l’organisation de la journée. Le contre-la-montre par équipe s’est avéré être parfait. Une étape en ligne est trop longue pour des paracyclistes évoluant en handbike. Un chrono individuel aurait pu être bien mais les départs s’étalent sur toute la journée. Le CLM par équipe, lui, ne démarre qu’à 15 h. Cela laisse donc du temps pour mettre en place des organisations sur le reste de la journée. Nous avons eu deux réunions techniques et des rendez-vous téléphoniques pour bien caler cette initiative afin qu’elle s’intègre parfaitement dans le déroulé de l’étape. »

 

Les handbike, un support idéal

« Le paracyclisme compte quatre pratiques différentes. Il y a le tricycle, le tandem, le vélo traditionnel et le handbike. Nous aurions aimé montré les quatre vélos mais il était impossible de composer une équipe de huit avec des vélos différents. Finalement, le handbike est le vélo le plus différent, visuellement, du vélo traditionnel. Nous avons donc choisi huit coureurs au niveau plutôt homogène. La sélection des huit coureurs (1) s’est donc faite naturellement même si la performance sportive n’est pas la priorité dans ce projet. Il ne s’agit en aucun de comparer les temps des paracyclistes avec ceux des équipes du Tour. »

 

Une mise en lumière sans pareille

« Le Tour de France est incontestablement l’événement sportif annuel le plus regardé au monde. La Grande boucle bénéficie d’une exposition exceptionnelle. Les spectateurs sont très nombreux. J’espère que cette promotion et que ce que les sportifs handisports vont montrer va susciter des vocations chez des pratiquants et sensibilisés d’éventuels partenaires. L’étape suivante est de pérenniser l’événement afin de pouvoir montrer les autres types de vélo. De se produire dans d’autres régions également. »

 

Les huit cyclistes sélectionnés

David Franek

Ludovic Narce

Riadh Tarsim

Vincent Tesson

Grégory Leray

Joseph Fritsch

Mathieu Bosredon

Loïc Vergnaud

 

Photo : Deutsche Paralympische

Communqué : FFH / J. Soyer

Badminton

Posté le 23 jui, à 16h00

Tournoi international de badminton 2018

Dublin A Dublin (Irlande), du 20 au 24 juin

 

Les badistes français remportent 7 médailles de bronze en simple et en double lors du tournoi international de badminton à Dublin en Irlande du 20 au 24 juin 2018. On peut noter qu'aucun français ne sera présent lors des finales du dimanche 24 juin.

 

Prochain tournoi international à Bangkok en Thaïlande du 23 au 29 juillet 2018.

 

>>>   Podiums France / Monde   <<<

 

Bronze

Mathieu Thomas en simple hommes SL3

David Toupé en simple hommes WH1

Emmanuelle Ott en simple femmes WH2

- La paire Véronique Braud & Guillaume Gailly en double mixte SL3/SU5

- La paire Mathieu Thomas & Guillaume Gailly en double hommes SL3/SL4 

David Toupé associé à Amir Levi (Israel Drapeau : Israël) en double hommes WH1/WH2

Véronique Braud associéé à Mary Margaret Wilson (Ecosse Drapeau : Écosse) en double femmes SL3/SU5

 

Photo : Mathieu Thomas

Article : Coeur Handisport

Publicité

page

Articles par page

Votre email
Mot de passe :

Flash

Propulsé par HelloAsso
Publicité Google
Publicité Amazon
© 2015 - 2018 Coeur Handisport
Publicités
Logo Coeur Handisport version 2017

Envoyer un message

Nom/Prénom

Email

Saisir un email valide pour afficher la zone de message

- Ne pas enregistrer mes coordonnées

Votre message