Autres sports

page

Articles par page

Actualités

Posté le 24 aou, à 13h00

 

Marie Portolano animera le Canal Sports Club, tous les samedis à 18h55 en clair sur Canal+, avec comme consultant le champion paralympique Michael Jeremiasz. Première ce samedi 25 août.

 

Pouvez-vous présenter le Canal Sports Club ?

S’il fallait résumer le Canal Sports Club, on pourrait dire que c’est le Canal Football Club et le Canal Rugby Club de tous les sports. L’émission commencera dès le coup de sifflet final du match de Ligue 1 programmé à 17h. La première partie sera essentiellement consacrée à la rencontre. Dans un deuxième temps, on traitera des autres sports. Et pas uniquement des sports dont Canal a les droits. Il y aura du rugby, de la Formule 1, de la boxe, mais aussi d’autres sports, et même certains sports improbables. C’est tout simplement l’émission de tous les sports.

 

Vous serez bien entourée avec plusieurs consultants de renom…

C’est vraiment la plus-value et la grande force de Canal. Pour la première émission, je serais accompagnée de Habib Beye pour le foot, Sébastien Chabal pour le rugby, Michael Jeremiaz pour toute la partie omnisport. La qualité de l’émission va résider sur la qualité de ses consultants, je n’ai aucun doute là-dessus.

 

Avec la présence de Michael Jérémiasz, qui est à la commission des athlètes des Jeux de Paris 2024, espérons qu'il y aura un minimum de place donné aux disciplines paralympiques

 

Actualités

Posté le 18 jui, à 17h00

 

Après la victoire des Bleus, le sentiment de communion va-t-il perdurer ? Alors que les Français reprendront leur quotidien, les joueurs de l’équipe de France, eux, gagneront chacun une prime de 350.000 €. Un pactole qui, à première vue peut faire grincer les dents. Surtout aujourd’hui, à l’ère des polémiques sur les parachutes dorés et les salaires mirobolants des patrons.

 

Sauf s’il est redistribué pour plus d’équité. En juin dernier, l’attaquant des Bleus de 19 ans Kylian Mbappé a marqué les esprits en promettant de reverser sa prime à une association, en cas de victoire. « Il y a peu, ses parents m'ont dit : "Ce n'est pas raisonnable. Il gagne des sommes folles, il ne faut pas qu'il prenne cet argent. Il est trop jeune, il en a assez." », a confié Noël Le Graët, le président de la Fédération française de football au JDD. La mère de Kylian, l’ancienne handballeuse Fazya Mbappé, veillerait au grain.

 

"Il gagne des sommes folles, il ne faut pas qu'il prenne cet argent. Il est trop jeune, il en a assez."
- Les parents de Kylian Mbappé

 

L’association qui recevra la somme rondelette s’appelle Premiers de cordéeCréée en 1999, elle propose des programmes de sports à l’Hôpital. Kylian Mbappé en est le parrain depuis juin 2017. Dans l’année, il s’est déplacé trois fois dans les hôpitaux pour organiser des mini-matchs et faire des passes avec les enfants handicapés ou malades. Des visites qui, selon un membre de l’association, ont duré à chaque fois au moins cinq heures ! Le dernier épisode s’est déroulé à l’hôpital de Bondy. Un retour aux sources pour l’attaquant des Bleus qui a vécu toute son enfance dans cette ville du 93.

 

Ironie de l’histoire, l’expression « Premiers de cordée », tirée du roman de Roger Frison-Roche de 1942, est chargée politiquement depuis qu’elle a été employée par Emmanuel Macron lors de sa première grande interview télévisée sur TF1 et LCI en octobre 2017, quelques mois après son élection : « Je crois à la cordée, il y a des hommes et des femmes qui réussissent parce qu'ils ont des talents, je veux qu'on les célèbre », avait-il expliqué. Une déclaration qui lui avait valu de nourrir son image de « Président des riches » à l’heure où justement, il souhaitait se débarrasser de cette étiquette.

 

"C’est eux les stars, c’est pas moi."
- Kylian Mbappé

 

Kylian Mbappé, qui fêtait à l’Elysée ce 16 juillet la victoire des Bleus, ne semble pas s’identifier à ces « Premiers de cordée » macroniens. Le plus jeune attaquant des Bleus – devenu un emblème de réussite – a cédé sa place aux enfants des hôpitaux de son association. Eux « méritent qu’on les aide. C’est eux les stars, c’est pas moi. Je pense que je suis plus content qu’eux ! », a-t-il déclaré en juin 2017 dans une vidéo postée sur la chaine Youtube de l’association.

L’élan de générosité du jeune sportif s’apprête à faire tâche d’huile. Selon Noël Le Graët d’autres joueurs pourraient reverser leurs primes à des ONG. L’initiative serait « créée au niveau de l’ensemble du groupe ». Une belle œuvre de solidarité qui, si elle se concrétisait pour tous les Bleus, donnerait à la valeur du « jouer collectif », une belle force de frappe.

 

Photo : Premiers de cordée

Actualités

Posté le 18 jui, à 08h50

 

Malvoyant, il traverse à pied, seul et en autonomie complète, à près de 4000 m d’altitude, le Salar Bolivien d’Uyuni, plus vaste désert de sel au monde du 17 au 23 juillet 2018. 

 

Un homme

Alban Tessier, 41 ans, très malvoyant atteint de rétinite pigmentaire, une maladie évolutive de la vision. L’avancée de celle-ci me classe aujourd’hui dans la catégorie 3 de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) sous l’intitulé « cécité » (acuité visuelle entre 1/20 et 1/50 ; champ visuel de moins de 10 degrés autour du point de fixation).

 

                               Ce que vous voyez                                          Ce que je vois

 

Enseignant dans un Institut pour déficients visuels et jeunes souffrant de troubles envahissants du développement (TED) près de Nantes. Marié avec Morgana, 2 filles : Elia 10 ans et Lizon 8 ans. J’ai pratiqué le cyclisme sur piste et sur route, ainsi que le VTT. Avec l’évolution de ma déficience visuelle, je suis passé au tandem sur route puis au tandem VTT. Plus récemment, je me suis exercé à la course à pied et aujourd’hui à la marche athlétique au sein du Racing Club Nantais en tant que licencié handisport.

Comme beaucoup, j’ai toujours eu une certaine admiration pour les expéditions de l’extrême » comme celles de Nicolas VANIER, de Mike HORN ou encore l’exploit de Philippe Croizon. J’ai pu en rêver, sans même y trouver une quelconque place, même à moindre niveau.

 

J’ai suivi de l’intérieur dans les années 2000, les aventures de mon ami Michel Point aveugle. Tout d’abord, avec le projet de participer au Dakar en tant que copilote avec Nicolas Richard (président de l’association A Pete de Vue, puis ensuite avec son intention de traverser seul le désert Tunisien en autonomie totale. Malheureusement, Michel n’aura pu mener ce dernier projet à terme, il nous a quitté en 2011 après s’être battu contre le cancer.

J’ai toujours eu une relation forte avec Michel et encore une fois sans jamais l’avoir imaginé, je ressens aujourd’hui l’envie de mener son action à son terme. Sans aucune comparaison et comme chacun est singulier, j’y mets une touche personnelle en transférant l’expédition sur le Salar d’Uyuni, lieu qui m’émerveille depuis une dizaine d’années. J’ai également aujourd’hui un certain besoin de sortir de ma zone de confort, et de prendre le temps de l’introspection.

Loin d’une folie, je ne compte pas me mettre en danger, sans préparation, sans assurer ma sécurité, et ne mènerais pas cette aventure si les nouvelles technologies ne le permettaient.

 

J’ai aussi pu récolter bon nombre d’informations comme des retours d’expériences, des données météorologiques, des éléments géologiques, des fiches techniques de produits spécifiques, des conseils de préparation physique… Enfin, j’ai consulté mon ophtalmologiste et mon cardiologue pour valider l’aspect médical.

Je ne vais pas revenir sur l’objectif de l’association A Perte de Vue qui souhaite sensibiliser au handicap visuel et sur le fait que ce projet s’inscrit pleinement dans cette démarche bien entendu.

Cette aventure, c’est aussi pour moi une façon d’amener tout un chacun à penser la différence...

 

Le Salar d'Uyuni

Situé au pied de la Cordillère des Andes à 3 670 m d’altitude, le Salar d’Uyuni est le plus vaste désert de sel du monde avec sa superficie de plus de 10 000 km². il appartient au département de Potosi au Sud Ouest de la Bolivie. On estime sa capacité en sel à 10 milliards de tonnes et son exploitation représente environ 25 000 tonnes par an. Il constituerait à lui seul quasiment la moitié des réserves de lithium exploitables de la planète.

 

 

Le Projet

L’idée serait donc d’effectuer, en marchant, une traversée du Salar, de Llica à Colchiani, en passant par la Isla del Pescado. Ce qui représente environ 140 kilomètres répartis en 7 étapes sur 7 jours, seul et en autonomie complète.

La progression sera consultable sur le site internet de l’aventure et je vous ferai partager l’expérience au travers de publications vidéos, audio, textes via le site et les réseaux sociaux.

 

Le matériel

L’essentiel de l’expérience repose sur un outil de guidage adapté à la déficience visuelle. Cet outil basé sur la technologie GPS me permettra de suivre un parcours (trace) préalablement relevé avec l’équipe sur place.

Je serai en possession d’un smartphone « durci » et d’un boitier satellitaire. Ce dernier permettra d’établir des appels téléphoniques via le smartphone, mais aussi d’assurer le tracking de ma position en temps réel, et enfin la possibilité d’envoyer un signal de détresse  directement à l’équipe d’intervention.

Un chariot de trek embarquera l’eau (plus de 20 litres), la nourriture (plats préparés en sachets auto-chauffants), le nécessaire de bivouac (tente 4 saisons, duvet grand froid, …), une trousse de soin, des batteries et panneaux solaires.

 

Je porte aussi une attention particulière au peu de vue qu’il me reste et devrait donc protéger mes yeux au mieux de la réverbération importante sur le Salar. Une protection optique de grande qualité est donc indispensable.

Bien entendu l’habillement sera aussi adapté aux conditions climatiques et relève de vêtements spécifiques pour la haute montagne. J’envisage aussi le port d’une caméra et/ou autre matériel pouvant effectuer des images.

 

L’équipe d'intervention

Celle-ci sera composée d’un correspondant local connaissant l’environnement du Salar et d’un médecin français. Elle pourra intervenir en 4×4, suite au déclenchement du signal de détresse. Elle sera en mesure de suivre en temps réel ma position GPS et ainsi me géolocaliser.

 

Visuel : Projet Uyuni

Article : Coeur Handisport

Actualités

Posté le 14 jui, à 08h30

 

Découvrez le pronostic des sportifs paralympiques français pour la grande finale de la coupe du monde de football (FIFA) entre la France et la Croatie qui se disputera le dimanche 15 juillet 2018 à 17h00 à Moscou en Russie.

 

Pour rappel : Le 9 juillet 2017, la France devenait championne du monde de foot fauteuil en remportant la finale face aux Etats-Unis sur le score de 4 à 2 lors de la coupe du monde à Kissimmee (Floride) aux Etats-Unis du 3 au 10 juillet 2017.

 

Coeur Handisport remercie l'ensemble des sportifs d'avoir joué le jeu et allez les Bleus !!!

 

Drapeau : France France - Croatie Drapeau : Croatie

 

Equipe championne du monde de foot fauteuil 2017

Marie Battistella            | 3 - 1

Tristan Le Beller              | 2 - 0

Mohamed Ghelami      | 3 - 0

Erwan Conq                    | 1 - 0

Julien Reniers                 | 2 - 0

Brian Weiss                     | 2 - 1

Sylvain Malard              | 2 - 2 (3 - 2 aux prolongations)

 

Athlétisme

Arnaud Assoumani        | 3 - 1

Timothee Adolphe          | 2 - 0

Nantenin Keita                | 2 - 1

Angelina Lanza               | 2 - 1

 

Badminton

Lucas Mazur                   | 2 - 0

Faustine Noel                 | 3 - 2

Mathieu Thomas            | 3 - 1 

 

Cyclisme

Katell Alençon                | 2 - 1

Mathieu Bosredon         | 1 - 1 (2 - 1 aux prolongations)

 

Escrime

Maxime Valet                 | 1 - 1 (3 - 1 aux prolongations)

Cécile Demaude             | 2 - 1

 

Natation

Theo Curin                       | 3 - 1

Charles Rozoy                | 2 - 1

David Smetanine           | 2 - 0

 

Rugby fauteuil

Jonathan Hivernat        | 2 - 0

Corentin Le Guen           | 2 - 1

 

Ski Alpin

Arthur Bauchet                | 2 - 1 

Frédéric François            | 2 - 1 

"J'adore cette équipe Croate qui ne lâche rien mais je souhaite à l'équipe de France de ne pas se faire battre comme je l'ai été en slalom aux Jeux Paralympiques d'hiver 2018 par un Croate Dino Sokolovic"

 

Snowboard

Cécile Hernandez            | 1 - 0

Maxime Montaggioni    | 3 - 1

Julien Roulet                     | 2 - 1

 

Tennis

Nicolas Peifer                  | 3 - 2

Michael Jeremiasz         | 2 - 1

Charlotte Famin              | 2 - 1

Emmanuelle Morch        | 2 - 0

 

Tennis de table

Fabien Lamirault            | 3 - 0

Florian Merrien              | 2 - 0

Matéo Boheas                | 2 - 0

 

Triathlon

Gwladys Lemoussu        | 3 - 0

Stephane Bahier              | 1 - 1 (France aux tab)

Alexis Hanquinquant     | 2 - 1

Mona Francis                    | 1 - 0

 

Article : Coeur Handisport

Actualités

Posté le 10 jui, à 08h00

 

Le 9 juillet 2017, la France devenait championne du monde de foot fauteuil en remportant la finale face aux Etats-Unis sur le score de 4 à 2 lors de la coupe du monde à Kissimme (Floride) aux Etats-Unis du 3 au 10 juillet 2017.

 

Découvrez le pronostic des champions du monde de foot fauteuil ainsi que du joueur belge de cécifoot Kevin Vanderborght pour la demi-finale de la coupe du monde de football (FIFA) entre la France et la Belgique qui se déroule ce mardi 10 juillet 2018 à Saint-Petersbourg en Russie.

 

Drapeau : France France - Belgique Drapeau : Belgique

Mohamed Ghelami      | 3 - 2

Sylvain Malard              | 2 - 1 

Julien Reniers                 | 4 - 2 

Erwan Conq                    | 2 - 0

Marie Battistella            | 3 - 2

Tristan Le Beller              | 2 - 1

Brian Weiss                     | 2 - 2 (France aux tab)

Tristan Delmas                | 3 - 1

Kevin Vanderborght    | 1 - 2

 
Article : Coeur Handisport
Publicité

Actualités

Posté le 15 jui, à 08h00

 

Plus de 3 milliards de téléspectateurs attendus pour cette Coupe du Monde de football… Parmi eux plus de 10% de fans aveugles et malvoyants pour qui les données de cet événement sportif n'ont pas forcement été pensées pour leur être accessibles.

Composition des groupes, sélection des équipes, calendrier des rencontres, diffuseurs… Où trouver les infos adaptées?

Dans le guide Russie 2018 proposé par HandiCaPZéro.

L'association, pour qui l'inclusion de ce public passe par l'accessibilité à l'information, vient de finaliser un contenu très complet : sélection des équipes par groupe, calendrier détaillé des rencontres, diffuseurs, villes et stades d'accueil, forces en présence…

Pour satisfaire tous les supporters, chacun son format : braille, audio (sur CD et en téléchargement) et caractères agrandis. Avec la participation de Samsung, le guide est gratuit. Une version digitale est également disponible sur le site de l'association, handicapzero.org, complétée par un fil d'actualité et les résultats des rencontres.

 

 

Pour recevoir le guide Russie 2018 commandez l'édition souhaitée (braille, audio, caractères agrandis), sur handicapzero.org (rubrique sport / Russie-2018) ou appelez le 0800.39.39.51 (appel et service gratuits).

Quel que soit son format, le guide Russie 2018 est gratuit (son expédition aussi).

Consciente de l'attente des fans aveugles et malvoyants à l'approche d'un tel événement, l'association a sollicité la Fédération Française de Football pour accompagner ce dispositif. Malheureusement, comme en 2014, aucune réponse de la Fédération pour qui ce public ne semble pas être une priorité.

 

A propos de HandiCaPZéro

Handicapzéro (créée en 1987) facilite l'autonomie quotidienne des personnes aveugles et malvoyantes. En partenariat avec des entreprises et des collectivités, l'association propose gratuitement des dispositifs accessibles : éditions adaptées (braille, caractères agrandis, audio), web... dans les domaines de l'information, la santé, l'assurance, la conso, la beauté, le sport, les loisirs... handicapzero.org

 

Actualités

Posté le 14 mai, à 12h00

 

L'aponiste chinois Xia Boyu (69 ans), amputé des deux jambes, a réalisé lundi son rêve d'atteindre le sommet de l'Everest, un exploit qui intervient au bout d'une série de tentatives avortées.

 

Le cinquième essai aura été le bon: le ressortissant chinois de 69 ans équipé de prothèses est enfin parvenu à la cime culminant à 8.848m d'altitude aux premières heures lundi. «Il a atteint le sommet ce matin, avec sept autres membres de son expédition», a confirmé Dawa Futi Sherpa de l'agence organisatrice Imagine Trek and Expedition.

 

 

Expédition dramatique

Xia Boyu a bien failli ne jamais se tenir au sommet de la Terre lorsque le Népal a interdit l'année dernière l'ascension de l'Everest aux personnes doublement amputées et aux aveugles. Une mesure finalement annulée par la justice en raison de son caractère discriminatoire.

 

M. Xia faisait partie de l'équipe nationale chinoise en 1975 où le groupe avait essuyé une tempête sous le sommet. En manque d'oxygène, exposé à des températures polaires, l'alpiniste avait souffert de graves gelures et perdu ses deux pieds. En 1996, ses deux jambes avaient dû être amputées juste en dessous du genou après que les médecins lui eurent découvert un lymphome, une forme de cancer du sang.

 

Tenace, le sexagénaire retourne pourtant au pied de l'Everest en 2014. Mais une avalanche qui coûte la vie à 16 guides sherpas met un terme prématuré à la saison. Ne se résignant pas, il revient l'année suivante. Mais un violent séisme survient au Népal. Rien que sur l'Everest, 22 personnes perdent la vie, une avalanche s'abattant sur le camp de base. Lors de sa dernière tentative en date, en 2016, le mauvais temps le force à rebrousser chemin à tout juste 200 mètres du sommet.

 

 

«Un rêve»

«Escalader l'Everest est mon rêve. Je dois le réaliser. Cela représente aussi un défi personnel, un défi du destin», confiait-il le mois dernier à l'AFP qui l'a rencontré à Katmandou.

 

(Dialogue en chinois)

Le seul double amputé à avoir atteint le toit du monde avant lui est le néo-zélandais Mark Inglis, qui a accompli cette prouesse en 2006. La traditionnelle saison de printemps bat actuellement son plein sur l'Everest. La météo y offre une petite fenêtre de conditions moins extrêmes que le reste de l'année.

 

La journée de dimanche a vu les premiers alpinistes de la haute saison parvenir au sommet. En tout, près de 700 personnes tenteront de s'y hisser au cours des prochaines semaines.

Actualités

Posté le 04 mai, à 08h00

 

Michael Jeremiasz interviendra avec Louis Debouzy (Amabilis) lors d'une conférence dans le cadre du Salon Handicap - Emploi et Achats Responsables du 28 mai 2018 au Palais des Congrès de Paris.

 

>>> Inscription au Salon Handicap - Emploi & Achats Responsables <<<

 

Le Salon Handicap, Emploi & Achats Responsables aura lieu le 28 mai prochain au Palais des Congrès, à Paris. Il rassemblera, pour la 3e année consécutive des décideurs (dirigeants, managers, acheteurs, DRH, responsables missions handicap, etc.) pour se former, s'informer et échanger sur l'inclusion du handicap en entreprise. 60 conférences, ateliers et workshops rythmeront cette journée autour de 4 parcours thématiques : la sensibilisation, les achats responsables, l'emploi et les parcours professionnels, et un parcours dédié aux experts du handicap.
 
Avec plus de 150 exposants EA, ESAT et TIH, le Salon est la 1ère place de marché du secteur protégé et adapté. C'est pour tous - entreprises privées et publiques, indépendants, prestataires, experts et acteurs institutionnels - l'occasion de mieux comprendre et de valoriser l'inclusion du handicap en entreprise pour transformer une contrainte légale en opportunités économiques et sociales.
 
Organisé par LVMH et le Groupe Les Echos - Le Parisien, en partenariat avec le groupe Société Générale et EY, et avec le soutien de l'ensemble des acteurs institutionnels, ce salon apporte aux congressistes - quel que soit leur niveau de connaissance - les outils nécessaires à la mise en place ou à l'amélioration de leur politique handicap à travers l'emploi direct ou la sous-traitance / co-traitance de projets.
 
La fonction publique sera présente, au sein d'un espace, organisé par le FIPHFP, qui mettra en lumière des retours d'expérience réussis dans les collectivités et agences publiques. Enjeu de plus en plus important pour tous les décideurs, la problématique de l'accessibilité numérique sera également traitée. Les visiteurs pourront découvrir des solutions et outils numériques innovants destinés à faciliter l'accès à l'information.
 
Des parcours thématiques pour répondre aux enjeux spécifiques de tous les décideurs
Avec plus de 500 experts et représentants des organismes publics, le salon constitue un espace privilégié pour se former et s'informer sur l'actualité et les grands enjeux de l'inclusion du handicap en entreprise.
 
Les cycles de conférences et ateliers ont été pensés comme des parcours thématiques pour répondre aux enjeux de chaque profil de décideur. En complément des parcours destinés aux managers, aux acheteurs et aux experts RH et mission handicap, un parcours inédit pour les organisations syndicales et les instances représentatives du personnel a été prévu.
 
Une place de marché
Cette année encore, 150 EA, ESAT et TIH, de 12 secteurs d'activités différents (nouvelles technologies, transports, restauration...) présenteront leurs produits ou offres de services auprès des visiteurs du Salon. Un speed meeting achats responsables, fondé sur le principe du " speed dating ", permettra aux acheteurs (Grands Groupes, PME, ETI) de rencontrer des fournisseurs du secteur adapté et protégé lors de rendez-vous " one to one " qualifiés.
 

Conférence de Michael Jeremiasz le 28 mai de 16h30 à 17h45

Handicap, résilience, performance et dépassement de soi

Handicap et performance ne sont pas antinomiques Venez à la rencontre  de personnalités et de parcours atypiques pour mieux comprendre les différentes étapes de reconstruction auxquelles doivent faire face les personnes lorsque le handicap arrive. Développons ensemble notre capacité à rebondir, notre force résiliente !

 

Visuel : Salon Handicap

Article : Coeur Handisport

Actualités

Posté le 29 avr, à 09h30

 

Shaquem Griffin est rentré samedi dans l'histoire de NFL. Il est devenu le premier joueur amputé d'une main recruté lors de la draft, la bourse annuelle aux meilleurs joueurs universitaires.

 

Shaquem Griffin, 22 ans, a été choisi au cinquième tour et en 141e position de la Draft par les Seattle Seahawks. Il évoluait jusqu'à présent à l'université de Central Florida au poste de linebacker. A Seattle, il retrouvera son frère jumeau Shaquill, drafté lui au 3ème tour en 2017.

 

Né avec une malformation congénitale, Griffin a été amputé de la main gauche à l'âge de quatre ans, ce qui ne l'a pas empêché de jouer au football américain et de de s'imposer comme l'un des meilleurs défenseurs du championnat universitaire.

 

C'est en février dernier lors du "combine", ces journées-test où les équipes évaluent leurs recrues potentielles, qu'il a convaincu les derniers sceptiques qu'il pouvait s'imposer en NFL malgré son handicap.

 

Il a notamment battu le record de l'épreuve de sprint pour un linebacker avec un chrono de 4 sec 38/100ème sur 40 yards (36,6 mètres).

 

"Ce n'est pas la fin de ma route, ce n'est que le début et je vais continuer à montrer à tous ceux qui ont douté de moi, et qui doutent de moi, qu'ils avaient tort", a-t-il déclaré.

 

Son jumeau Shaquill Griffin était lui en pleurs: "Je n'avais pas pleuré lorsque j'avais été drafté, mais je suis tellement heureux pour lui et pour nous", a-t-il expliqué.

 

Photo : Streeter Lecka

Article : Coeur Handisport

Actualités

Posté le 21 avr, à 09h00

 

Diffusion du deuxième numéro de Champions d'Exception ce samedi 21 avril vers 15h45 sur France 4.

 

France Télévisions, diffuseur exclusif des Jeux Paralympiques, lancait le samedi 10 mars en partenariat avec le CNDS et la Fédération Française Handisport, un nouveau magazine « Champions d'Exception », réalisé par Fabrice Marinoni et Alice Boivineau de VNPRod, et consacré intégralement au handisport et au mouvement paralympique.

 

Le permier numéro du 10 mars était consacré (vidéo) :

- au portrait de la skieuse Marie Bochet, médaille d'or en descente (10 mars) et porte-drapeau de la délégation tricolore à Pyeonchang,

- à une initiation au ski assis et un reportage au côté du biathlète Benjamin Daviet (l'autre médaille d'or du 10 mars) lors d'une épreuve de coupe du monde de biathlon,

- à quelques images insolites piochées sur le net. 

 

Au programme du deuxième numéro du 21 avril

- découverte du marathon fauteuil

- portrait de la triathlète Gwladys Lemoussu

- inside avec l'équipe de France de rugby fauteuil

sans oublier les insolites du moment !

 

A savoir : huit autres numéros de « Champions d'Exception » sont prévus, 

 

Article : Coeur Handisport

Publicité

Actualités

Posté le 19 mar, à 17h00

Jeux Paralympiques d'hiver 2018

Pyeongchang A Pyeongchang (Corée du Sud)

 

TLS Spécial Jeux Paralympiques PyeongChang 2018

Le 20 mars à 20h sur France 3

 

Diffuseur officiel et exclusif des Jeux Paralympiques de PyeongChang 2018, France Télévisions a mobilisé ses chaînes pour faire vivre aux téléspectateurs ce grand événement de sport. Au total, près de 14 millions de Français* ont regardé les 85 heures de directs et de programmes dédiés aux Jeux sur France Télévisions, soit un quart des Français. Plus de 7 millions de vidéos ont été vues sur l'offre numérique de France tv sport tout au long des Jeux Paralympiques.

 

Barre

 

Pour terminer ces Jeux en beauté, Tout Le Sport propose demain en direct sur France 3 à 20h, une émission spéciale pour dresser le bilan des Jeux Paralympiques PyeongChang 2018 en compagnie de tous les médaillés français !

Autour de Céline Géraud, Arthur Bauchet, Marie Bochet, Anthony Chalençon & Simon Valverde, Thomas Clarion & Antoine Bollet, Benjamin Daviet, Frédéric François et Cécile Hernandez qui ont remporté pas moins de 20 médailles en Corée du Sud et classé la France au quatrième rang des nations, viendront partager leur expérience et leur émotion sur le plateau de Tout Le Sport.

 

Pour rappel >>> Programme et diffusion des épreuves sur France Télévisions

* reach 1 minute

 

Photo :  CPSF 2018 - Grégory Picout

Communiqué France TV

Actualités

Posté le 13 mar, à 16h30

Jeux Paralympiques d'hiver 2018

Pyeongchang A Pyeongchang (Corée du Sud)

 

Plus de 320 000 billets ont été vendus pour les Jeux paralympiques d'hiver de PyeongChang 2018

 

Les ventes de billets pour les Jeux Paralympiques d'hiver de PyeongChang 2018, ont atteint 320 531, battant ainsi le record du plus grand nombre de billets vendus pour une édition des Jeux Paralympiques d'hiver.

 

Lundi 12 mars au soir, les ventes avaient dépassé les 316 200 billets vendus des Jeux Paralympiques de Sotchi 2014. Les ventes sont désormais presque le double des 162 974 billets vendus aux Jeux Paralympiques d'hiver de Turin 2006, ce qui souligne l'intérêt mondial croissant pour les sports paralympique.

La cérémonie d'ouverture du vendredi 9 mars a réuni 21 000 personnes (72,5% des billets vendus) et 105 966 ​​personnes ont acheté des billets pour les trois premiers jours de compétition (taux de participation de 75%).

 

Le podium des événements qui ont réuni le plus grand nombre de spectateurs :

• La séance du matin du curling fauteuil du 12 mars (86 %) avec un match entre la Corée du Sud et le Canada.

• Le match de hockey luge du 10 mars (82%) enntre la Corée du Sud et le Japon

• La séance du soir du curling fauteuil du 12 mars (81%) avec un match entre la Corée du Sud et l'Allemagne.

 

Avec six jours de compétition restants, le Comité d'organisation PyeongChang 2018 (POCOG) a vendu 90% des billets pour toutes les sessions restantes. Il reste de la disponibilité pour toutes les séances, y compris les matchs des finales or et bronze pour le curling en fauteuil et le hockey luge, ainsi que la cérémonie de clôture de dimanche.

 

Andrew Parsons, président de l'IPC, a déclaré : "C'est une excellente nouvelle que PyeongChang 2018 ait vendu un nombre record de billets pour les Jeux paralympiques d'hiver, battant ainsi le record établi à Sotchi."

"Après trois jours de compétition, la réponse des athlètes et des Coréens a été remarquable. Les athlètes profitent du soutien énergique de la foule et offrent des performances exceptionnelles."

"Ces Jeux battent tous les records à plus d'un titre. Avec plus d'athlètes, de pays, de médias et de diffuseurs que jamais auparavant, il est bon que le record de tickets soit tombé si vite. J'espère maintenant que POCOG pourra encore augmenter la cible de ventes avec six jours de compétition à venir. "

Le président du POCOG, M. LEE Hee-beom, a déclaré: «Nous sommes ravis des ventes record de billets que nous avons obtenues à PyeongChang en 2018. Les Sud-Coréens ont adopté la passion des Jeux et beaucoup expérimentent le handisport pour la première fois.

 

Article : Coeur Handisport

Actualités

Posté le 08 mar, à 18h30

Jeux Paralympiques d'hiver 2018

Pyeongchang A Pyeongchang (Corée du Sud)

 

Du 9 au 18 mars 2018, France Télévisions, diffuseur officiel des Jeux Paralympiques, propose près de 100 heures de programmes sur quatre de ses chaînes : France 2, France 3, France 4, France Ô et sur les chaînes 1ère en Outre-Mer.

 
 
Cérémonie d'ouverture
Le 9 mars à 12h sur France Ô
 
Le direct du 10 au 18 mars

De 2h à 6h sur France 2

De 6h à 8h sur France 3

 

Le journal paralympique du 10 au 18 mars

A 8h sur France 3 - Compilation du meilleur des compétitions qui se sont déroulées dans la nuit, dans les conditions du direct. 

A 20h sur France 3 - Les temps forts de la journée, des reportages et des portraits de ces athlètes incroyables.

 

Cérémonie de clôture

Le 18 mars à 12h sur France 4

 

Article >>> Les Jeux Paralympiques d'hiver de PyeongChang 2018 en quelques chiffres

 

Photo :  CPSF 2018 - Grégory Picout
Article : Coeur Handisport

Actualités

Posté le 08 mar, à 15h30

Jeux Paralympiques d'hiver 2018

Pyeongchang A Pyeongchang (Corée du Sud)

 

La cérémonie d'ouverture des Jeux Paralympiques d'hiver de PyeongChang 2018 se déroulera avec deux délégations coréennes. Contrairement à la cérémonie des Jeux Olympiques d'hiver le mois dernier pour les valides, les deux Corées ne défileront donc pas ensemble. Le président du Comité International Paralympique s'est dit "déçu". 

 

Contrairement à la cérémonie des Jeux Olympiques d’hiver de Pyeongchang le mois dernier pour les valides, les deux Corées ne défileront pas ensemble lors de la cérémonie d’ouverture des Jeux Paralympiques vendredi 9 mars 2018, a annoncé le patron du Comité International Paralympique (IPC) Andrew Parsons.

Malgré la détente spectaculaire observée entre les deux Corées à l’occasion des JO qui se sont terminés il y a deux semaines, le symbole d’un défilé commun des deux délégations n’aura donc pas de suite. Les deux Corées avaient pourtant défilé ensemble sous un drapeau unifié des deux pays lors de la cérémonie d’ouverture des Jeux Olympiques des valides le 9 février.

 

Par la suite de nombreux signes de détente avaient rythmé les Jeux, comme la venue de hauts-responsables nord-coréens et de la soeur du leader de la Corée du Nord Kim Jong Un. Après les Jeux, des hauts-responsables sud-coréens se sont rendus en Corée du Nord et les deux pays, techniquement toujours en guerre, ont décidé de se rencontrer fin avril lors d’un sommet historique.

 

Le président de l’IPC s’est dit «déçu» de cette décision de ne pas défiler ensemble lors de la cérémonie vendredi, sans pour autant en donner les raisons.

«Bien que nous soyons déçus, nous respectons la décision des deux (comités) qui ont estimé que défiler séparément serait mieux pour les deux parties», a expliqué Andrew Parsons lors d’une conférence de presse.

 

Photo : IPC

Communiqué AFP

Actualités

Posté le 07 mar, à 18h45

Jeux Paralympiques d'hiver 2018

Pyeongchang A Pyeongchang (Corée du Sud)

 

Douze jours après la clôture des Jeux Oympiques d'hiver à PyeongChang en Corée du Sud, les 12ème Jeux Paralympiques d'hiver prendront le relais, sur les mêmes sites du 9 au 18 mars 2018.

 

La province de Gangwon, en République de Corée, accueillera près de 670 athlètes, venus de plus de 45 pays. Durant 9 jours, ils s'affronteront dans les 6 disciplines du programme paralympique pour se partager 80 médailles d'or en ski alpin, snowboard, ski de fond, biathlon, hockey et curling.

17 sites olympiques et paralympiques ont été construits pour les Jeux de PyeongChang 2018 et sont répartis sur deux zones : le pôle de montagne de PyeongChang et le pôle du littoral de Gangneung. 

 

En quelques chiffres

9 jours de compétitions du 9 au 18 mars

100h de diffusion sur France Télévisions (France 2 et France 3) 

 

4 sites de compétitions répartis en deux pôles

Le pôle de montagne de PyeongChang

- Centre alpin JeongSeon (altitude : de 545 à 1370m) / Capacité d'accueil : 6500 places (3600 assises + 2900 debout)

Une piste sera dédiée au ski alpin et une au snowboard

- Centre d'alpensia (altitude : de 756 à 792 m) / Capacité d'accueil : 7500 places (4500 assises + 3000 debout)

Le centre d'Alpensia accueillera les épreuves de ski nordique (ski de fond et biathlon)

 

Le pôle littoral de Gangneung

- Centre de curling / Capacité : 3000 places

La patinoire mesure 56 mètres de long sur 30 mètres de large et comprend 4 pistes de curling d'une longueur de 46 mètres et d'une largeur de 4,75 mètres.

- Centre de hockey luge / Capacité : 10 000 places

Le Centre de Gangneung sera le théâtre du tournoi de hockey luge, sport paralympique d'hiver depuis 1994. Sport collectif alliant force, endurance et vitesse... spectacle garanti !

 

670 athlètes (dont 15 français) de + de 45 pays

 

6 disciplines - 80 épreuves/médailles d'or

30 en ski alpin

20 en ski de fond

18 en biathlon

10 en snowboard

1 en curling fauteuil

1 en hockey luge

 

Illustration : IPC

Article : Coeur Handisport

Publicité

page

Articles par page

Votre email
Mot de passe :

Flash

Propulsé par HelloAsso
Publicité Google
Publicité Amazon
© 2015 - 2018 Coeur Handisport
Publicités
Logo Coeur Handisport version 2017

Envoyer un message

Nom/Prénom

Email

Saisir un email valide pour afficher la zone de message

- Ne pas enregistrer mes coordonnées

Votre message