Autres sports

page

Articles par page

Auto/Moto

Posté le 20 mai, à 20h00

PMR Bridgestone Cup (moto) 2017

Le Mans A Le Mans (France)

 

Pour la toute première fois, une trentaine de pilotes en situation de handicap se défiaient dans une course unique au monde lors du Grand Prix de France MotoGP. Au programme : passion et sensations extrêmes !

 

Dans la catégorie 1000 cm3 c'est l'italien Daniele Barbero sur une Suzuki GSXR qui s'impose facilement en boulcant le 8 tours de piste en 14'38.464 devant le français Stéphane Paulus (+23.111) qui termine donc à une très belle deuxième place. Et dans la catégorie 600 cm3 c'est également un italien, Maurizio Castelli qui s'impose sur une Yamaha R6.

Beaucoup de joie et d'émotion à l'arrivée de cette course qui restera dans la mémoire de l'ensemble des pilotes.

 

C’était une première au monde ! des pilotes en situation de handicap étaient en lice aux mêmes dates et sur le même circuit que les concurrents «valides» du HJC Helmets Grand Prix de France au Mans. La notoriété de cet évènement majeur dans le calendrier du Championnat du Monde MotoGP (4ème en termes d’affluence) permettra de mettre en lumière des talents méconnus du grand public. D'autant plus qu'il y avait une autre grande première, car la course était retransmise en direct et en intégralité sur Europosrt 

 

Podium 1000 cm3 :
1-Daniele Barbero (Italie) - Suzuki GSXR        en 14'38.464
2-Stéphane Paulus (France) - Suzuki GSXR             +23.111
3-Emiliano Malagoli (Italie) - BMW S1000           +32.388

 

Podium 600 cm3 :
1-Maurizio Castelli (Italie) - Yamaha R6 
2-Michoal Reynolds (Grande-Bretagne) - Triumph 675
3-Alex Cruz (Espagne) - Kawasaki ZX6

Hebergeur d'image

 

Article : Coeur Handisport

Auto/Moto

Posté le 18 mai, à 18h00

PMR Bridgestone Cup (moto) 2017

Le Mans A Le Mans (France)

 

Les 19 et 20 mai 2017, pour la première fois, des pilotes en situation de handicap se défient dans une course unique au monde lors du Grand Prix de France MotoGP. Au programme : passion et sensations extrêmes !

C’est une première au monde ! des pilotes en situation de handicap vont concourir aux mêmes dates et sur le même circuit que les concurrents «valides» du HJC Helmets Grand Prix de France. La notoriété de cet évènement majeur dans le calendrier du Championnat du Monde MotoGP (4ème en termes d’affluence) va permettre de mettre en lumière des talents méconnus du grand public. Rendez-vous sur la prestigieuse piste du Mans les 19 et 20 mai 2017.

 

Une idée pas si folle !
Cet évènement a pu voir le jour grâce à l’obstination de Stéphane Paulus, un pilote devenu paraplégique bien décidé à conjurer le sort. Sa passion pour la moto ne s’est pas éteinte avec l’accident et le pousse à se rapprocher de Di Di Diversamente disabili, association italienne qui orchestre les courses internationales de moto réservées aux pilotes en situation de handicap via la World  Bridgestone Cup. Depuis 2012, Claude Michy, promoteur du Grand Prix de France, fait appel à lui pour des démonstrations acrobatiques (photo ci-contre). Le pilote a alors une idée, pas si folle : pourquoi pas une épreuve handi sur cette compétition mythique ?

 

Une force contagieuse
Claude Michy est enthousiasmé par le projet et obtient également le feu vert de la Dorna (qui orchestre le championnat du monde) pour créer cette course internationale inédite dédiée au motocyclisme handisport. Cette force contagieuse convainc également la FIM (Fédération internationale de motocyclisme). « La prestation de Stéphane lors du show mécanique était déjà une première et démontrait une réelle capacité de dépassement du handicap. J’ai tout de suite été séduit par le projet quand il est venu m’en parler. Les épreuves réservées aux pilotes en situation de handicap méritent d’être accueilli au sein d’événements d’envergure mondiale tels que le Grand Prix de France. Je suis très fier et heureux de pouvoir organiser cette course qui donnera, je l’espère des idées à d’autres…», déclare-t- il.

 

Dérogation : départ lancé !
30 «handi» pilotes issus de 9 nations seront donc au départ du Grand Prix de France MotoGP 2017. Ils devront boucler 8 tours de pistes. Seule «entorse» au règlement : l’autorisation, en l’absence de maintien sur les jambes, de faire un départ lancé. Un team de haute volée bien décidé à prouver que le handicap n’exclut pas la performance ! Pour preuve, celle d’un pilote amputé d’une jambe et d’un bras qui sera, lui aussi, sur la ligne de départ. Leur devise : « Never give up » (Ne jamais abandonner).

 

Stéphane Paulus :
– En 2003, à 21 ans, Stéphane Paulus est victime d’un accident de moto. Verdict : paraplégie !
– En 2010, il décide pourtant de se remettre en selle sur circuit et s’engage sur des compétitions aux côtés des «valides».
– Mais, fin 2012, sa licence lui est retirée pour des raisons de sécurité. Il décide alors de créer sa propre association,
seule façon pour lui de donner libre court à sa passion.
– En juin 2014, Handi Free Riders voit le jour. Mais le jeune pilote n’a qu’une idée en tête : reprendre le chemin des circuits et de la compétition.
– En janvier 2015, il obtient une dérogation de la Fédération Française de Motocyclisme pour participer à une première course handisport en Italie en juin 2015. Il termine à la 1ère place dans la catégorie paraplégiques et 4ème sur 26 pilotes au classement général. Quelques mois plus tard, en octobre, il est le seul concurrent handicapé parmi les 44 participants à se présenter sur la ligne de départ d’une épreuve d’endurance, les 300 km de Luis Carrera (épreuve par équipe de 2). Son équipage finit 3ème sur 22 …
– En 2016, Stéphane encourage alors la FFM à lancer les deux 1ères épreuves handisport en France qui réunit des 600 et 1000 cm3. Fort de cette réussite, il créé avec son association Handi Free Riders et avec le soutien de la FFM, la 1ère Coupe de France Handisport en 2017 constituée de 4 courses (2 internationales et 2 en France). Cette épreuve handisport sur le Grand Prix de France est une étape supplémentaire, selon lui « un rêve qui se réalise ».

 

Photo : Motorsport France

Coeur Handisport

Auto/Moto

Posté le 14 jan, à 16h40

Dakar 2017

Asuncion A Asuncion (Paraguay)

 

Philippe Croizon vient de réaliser un nouvel exploit en étant finisher de son premier Dakar (39ème édition), il termine 48ème au classement général auto. Une authentique prouesse pour laquelle se sera battu jusqu'au bout le pilote quadri-amputé de la Vienne.

Pour rappel, il était au volant d'un buggy X6 (n°352 du Dakar) spécialement aménagé d’un joystick hydraulique activé avec son bras droit, son copilote était le français Cédric Duple pour cette aventure de 8818 km dont 4089 km de spéciale lors des 12 étapes.

 

Philippe Croizon a « appris ce qu’était le Dakar, des galères tout le temps, mettait-il en avant lors de la journée de repos, le 8 janvier. Combien de fois j’ai craqué, j’ai pleuré, j’ai hurlé, et on se calme, on se ressaisit, on réfléchit et on repart ».

« C’est dur, c’est fatigant mais je prends du plaisir, expliquait-il. En termes de pilotage, je prends mon pied car j’ai vraiment mon bolide en main. » Une semaine plus tard, le voici à l’arrivée.

 

Dakar 2017 (12 étapes) :

2 janvier > 1ère étape à Asunción (Paraguay)

7 janvier > défilé et podium à mi-parcours à La Paz (Bolivie)

8 janvier > jour de repos à La Paz (Bolivie)

14 janvier > arrivée à Buenos Aires (Argentine)

 

Classement par étape - Philippe Croizon :

Etape 1 - 51ème en 00:35:45

Etape 2 - 68ème en 06:26:59

Etape 3 - 62ème en 11:53:35 

Etape 4 - 54ème en 18:31:36 

Etape 5 - 51ème en 06:02:15

Etape 6 - annulée (conditions climatiques)

Etape 7 - 44ème en 03:06::47

Etape 8 - 40ème en 06:24:22

Etape 9 - annulée (conditions climatiques)

Etape 10 - 55ème en 18:58:54

Etape 11 - 48ème en 07:51:49

Etape 12 - 35ème en 00:41:54

 

Classement final - Philippe Croizon  :

48ème au classement auto en 81:33:56

 

Philippe Croizon :

2010 : traversée de la Manche à la nage

2012 : relier les 5 continents à la nage
2013 : record de plongée profonde
2016 : il se lance dans la participation au rallye-raid du Dakar 2017

2017 : finisher du Dakar

 

Article : Coeur Handisport

Auto/Moto

Posté le 29 dé, à 18h00

Dakar 2017

Asuncion A Asuncion (Paraguay)

 

La 39ème édition du Dakar débute le 2 janvier 2017 à Asunción au Paraguay (jusqu'au 14 janvier) et traversera trois pays lors des 12 étapes : l’Argentine, la Bolivie et le Paraguay. Cette édition 2017 sera marquée par une grande première, avec un pilote quadri-amputé au départ.
En effet Philippe Croizon pilotera un buggy X6 spécialement aménagé (n°352 du Dakar) et il sera assisté par son copilote le français Cédric Duple pour cette aventure de 8818 km dont 4089 km de spéciale lors des 12 étapes.

C'est une première mondiale, à la fois technologique et humaine, rendu possible grâce au travail précieux des équipes d'ingénieurs qui l'ont accompagné pour adapter le poste de conduite qui est un mini-manche centralisant toutes les commandes : direction, accélération et freinage. Le reste lui sera possible avec un joystick : passage des vitesses, klaxon et les phares.

Le but de cette aventure est avant tout d'arriver au bout et de franchir la ligne d'arrivée le 14 janvier à Buenos Aires pour couronner un beau travail d'équipe de plusieurs mois.

 

Philippe Croizon : Démontrer à tous une nouvelle fois que tout est possible !
« En relevant ensemble ce défi, nous prouverons une nouvelle fois, que le handicap ne doit pas être une fin en soi ; avec du courage et de la volonté, chacun peut repousser ses limites et accomplir de grandes choses. »

 

Dakar 2017 (12 étapes) :

2 janvier > 1ère étape à Asunción (Paraguay)

7 janvier > défilé et podium à mi-parcours à La Paz (Bolivie)

8 janvier > jour de repos à La Paz (Bolivie)

14 janvier > arrivée à Buenos Aires (Argentine)

 

Philippe Croizon :

2010 : traversée de la Manche à la nage

2012 : relier les 5 continents à la nage
2013 : record de plongée profonde
2016 : il se lance dans la participation au rallye-raid du Dakar 2017

2017 : participation au dakar

 

Article : Coeur Handisport

Auto/Moto

Posté le 19 oct, à 18h40

Record du monde de vitesse

Istres A Istres (France)

 

Atteint d’agénésie des mains et unijambiste, Jean-Claude Planque a réussi à réaliser l’objectif qu’il s’était fixé : aller jusqu’à 309 km/h au volant d’une Porsche 911 Turbo S.

Ce record, établi sur la base aérienne d’Istres, a été homologué par ehandicap World Records.

À 49 ans, Jean-Claude Planque est professeur de droit à l’Université de Lille II. Ce passionné de sport automobile est un habitué des défis sur quatre roues. Né sans mains et équipé d’une prothèse à la jambe droite, il est déjà monté sur le podium du Championnat de France Handikart.

 

Depuis, il s’était promis de battre un record de vitesse seul à bord d’une voiture.

Au volant d’une Porsche 911 Turbo S Type 991 Phase 2 confiée par Porsche France, Jean-Claude Planque avait l’objectif de dépasser les 307 km/h du précédent record établi au Mans au mois de juin dernier. Il a été soutenu et conseillé tout au long de ce projet par Fred PAU (team manager du record) créateur et gérant de la société Handisportauto, seule école de pilotage dotée d'un véhicule équipé permettant d'accueillir des stagiaires handicapés.

Strictement fidèle à la version commercialisée en Centres Porsche, la Porsche 911 Turbo S de 580 chevaux était simplement adaptée avec un survolant à deux trous dans lesquels le pilote passe ses moignons et un pédalier spécifique permettant d'accélérer et de freiner avec la jambe gauche, équipements conçus et réalisés par la société Handi Auto Service.

 

Accompagné tout au long du projet par Mathieu Jaminet, membre du Porsche Motorsport Junior Programme et leader de la Porsche Carrera Cup France 2016, Jean-Claude Planque a atteint les 309 km/h face au cinémomètre de la Gendarmerie de la Base Aérienne 125 Istres-Le Tubé placé sur la piste de 5 000 mètres.

Romain Dumas, vainqueur des 24 Heures du Mans 2016 avec Porsche avait également apporté son soutien à cette tentative.

 

« La Porsche 911 Turbo S est une auto vraiment exceptionnelle », commentait Jean-Claude Planque après sa performance. « Elle ne bouge pas. J’ai eu l’impression de maîtriser une balle. L’attente du verdict de l’huissier était insoutenable ! ».

« Je m’étais préparé physiquement grâce à des exercices de musculation avec un kinésithérapeute », ajoute-t-il. « Mais il ne s’agit pas d’un exploit physique. Il est surtout nécessaire de passer par une grosse préparation mentale. Je devais éteindre les signaux d’alarme envoyés par le cerveau quand on atteint 260 ou 270 km/h. C’était le but des premiers essais. J’ai d’abord levé le pied avant de reprendre confiance et d’atteindre l’objectif. »

Publicité

Auto/Moto

Posté le 10 oct, à 17h30

PMR Bridgestone Cup (moto) 2016

Tremblay en France A Tremblay en France (France)

 

Xavier Pillard et Cédric Bleaud remportent la dernière épreuve de la PMR Bridgestone Cup 2016 sur le circuit Carole, situé à Tremblay en France (nord de Paris) dans le département de la Seine-Saint-Denis en région Île-de-France. La météo était parfaite, les motards étaient dans des conditions optimales pour concourir.

En effet Xavier Pillard s'impose en 1000 cm3 avec un temps de 11:23.788, c'est un tout petit plus de 4 secondes d'avance sur le 2ème. Et Cédric Bleaud s'impose en 600 cm3 avec un temps de 12:12.567, soit moins de 5 secondes d'avance sur le 2ème.

 

Podium 1000 cm3 :
1-Xavier Pillard en 11:23.788
2-Stéphane Paulus en 11:27.890
3-Aurélien Doloaghe en 12:03.39.215

 

Podium 600 cm3 :
1-Cédric Bleaud en 12:12.567
2-Kevin Simonato en 12:17.291
3-Eric Snaken en 13:09.929

 

Article : Coeur Handisport

Auto/Moto

Posté le 26 aoÃ, à 10h20

Dream World Bridgestone Cup (moto) 2016

Mugello A Mugello (Italie)

 

Le mythique circuit du Mugello ou se déroule habituellement le Grand Prix d'Italie du championnat du Monde de MotoGP accueuillera ce week end (27 et 28 août), la 3ème édition de la "Dream World Bridgestone Cup", qui est tout simplement le championnat du Monde de moto handisport.

 

Plus d’une trentaine de pilotes venus des quatre coins du monde et présentant des handicaps divers sont attendus à l’image de la délégation française FFM emmenée par l’association "Handi Free Riders" de Stéphane Paulus.

 

Programme :

- Venfredi 26 août > essais libres

- Samedi 27 août > qualifications

- Dimanche 28 août > finales



Les sept tricolores engagés au départ de la 3ème édition de la "Dream World Bridgestone Cup" s’aligneront dans les catégories 600cc et 1000cc avec comme seul et unique objectif : faire briller les couleurs de la France.



Délégation FFM :
- Eric Snacken - MV Agusta F3
- Kevin Simonato - Triumph 675 Daytona
- Cédric Bléaud - Triumph 675 Street Triple
- Aurélien Biard - Suzuki GSXR 750
- Aurélien Doolaedge - Suzuki GSXR 1000
- Xavier Pilard - Yamaha 1000 R1
- Stéphane Paulus - Suzuki GSXR 1000

 

Article : Coeur Handisport

Auto/Moto

Posté le 28 jui, à 09h23

PMR Bridgestone Cup (moto) 2016

Tremblay en France A Tremblay en France (France)

 

Belle réussite le week-end dernier, sur le circuit Carole à Tremblay en France (93), ou a eu lieu la première épreuve de vitesse réservée aux pilotes handicapés : la PMR Bridgestone Cup. Créée par l’association HFR (Handi Free Rider), sous l’impulsion de son président et pilote paraplégique Stéphane Paulus, cette compétition a réuni pas moins de 14 pilotes dont 4 Italiens, 1 Belge et 9 Français.

 

Podium 1000 cm3 :

1-Daniele Barbero (Italie)

2-Xavier Pillard (France)

3-Emiliano Malagoli (Italie)

 

Podium 600 cm3 :

1-Cedric Bleaud (France)

2-Giovanni Aranciofebo (Italie)

3-Omar Bortolacelli (Italie)

Hebergeur d'image

 

Prochaines dates :

27-28 août : épreuve internationale sur le circuit de Mugello en Italie

8-9 octobre : épreuve PMR Brigestone Cup

 

Site internet : http://www.team-hfr.fr/

Page facebook : Handi Free Riders - HFR

 

L'association HFR (Handi Free Riders) a pour but de réinitier les personnes présentant une paraplégie suite à un accident parvenue au cours de leur vie.

Nous avons pour but de redonner espoir aux personnes motard(e)s désirant de refaire de la moto, de les accompagner par le biais d'événements tout au long de l'année par des roulages encadrés dans le but de vous permettre de reprendre un guidon et pouvoir reprendre le goût de la conduite.

 

Stephane Paulus président de l'association paraplégique depuis 11 ans, premier pilote paraplégique depuis 6 ans maintenant est la personne ayant créé le projet "revivre" permettant à vous de pouvoir rouler de nouveau.

Article : Coeur Handisport

Auto/Moto

Posté le 22 jui, à 10h18

PMR Bridgestone Cup (moto) 2016

Tremblay en France A Tremblay en France (France)

 

Ce week end (25 & 26 juin), se déroulera la toute premoère course moto handisport en France à l'initative de l'assocation HFR (Handi Free Riders). Des pilotes de différentes nationalités et différents handicap vont s'affronter sur le circuit Carole à Tremblay en France (93) lors de la PMR Brigestone Cup qui est intégrée dans le championnat de France des motos anciennes.

 

Samedi 25 juin :

10h05 - 10h25 > Séance qualificative 1

13h55 - 14h15 > Séance qualificative 2

Dimanche 26 juin :

13h55 > Course (10 tours)

 

Site internet : http://www.team-hfr.fr/

Page facebook : Handi Free Riders - HFR

 

L'association HFR (Handi Free Riders) a pour but de réinitier les personnes présentant une paraplégie suite à un accident parvenue au cours de leur vie.

Nous avons pour but de redonner espoir aux personnes motard(e)s désirant de refaire de la moto, de les accompagner par le biais d'événements tout au long de l'année par des roulages encadrés dans le but de vous permettre de reprendre un guidon et pouvoir reprendre le goût de la conduite.

 

Stephane Paulus président de l'association paraplégique depuis 11 ans, premier pilote paraplégique depuis 6 ans maintenant est la personne ayant créé le projet "revivre" permettant à vous de pouvoir rouler de nouveau.

 

Crédit photo : L'association HFR (Handi Freee Riders)

Article : Coeur Handisport

Auto/Moto

Posté le 19 jui, à 18h48

24h du Mans (auto) 2016

Le Mans A Le Mans (France)

 

Frédéric Sausset est le premier pilote quadri-amputé, à disputer la course des 24 Heures du Mans. Il a d'ailleurs bouclé son défi avec brio puisqu'il a réussi à finir la course, alors que onze des 60 concurrents ont été contraints d'abandonner, et que cinq autres équipes ne sont pas classées pour non respect du règlement.

 

Une 38ème place bien méritée

Sa voiture, la Numéro 84, termine donc à la 38e place au classement général. Mais le pilote ne remplit pas les conditions pour que son nom soit inscrit au palmarès. Le règlement exige 8 relais. Une condition que l'équipe qu'il formait avec Christophe Tinseau et Jean Bernard Bouvet n'a pas pu remplir.

 

La traditionnelle cérémonie des podiums s’est terminée par une remise de prix à cet équipage. "Je suis ravi d’être là. C’est l’aboutissement d’un projet", déclarait non sans émotion Frédéric Sausset. Le public lui a réservé une belle ovation et les autres pilotes lui ont rendu un vibrant hommage.

"C'était très émouvant de le voir en pleurs, sur le point de relever son pari, à vingt minutes de la fin de la course, témoignait le vainqueur des 24 Heures du Mans Romain Dumas. Il a donné une leçon de vie à tout le monde, ce qu'il a fait c'est très impressionnant : chapeau !"

 

D'ici quelques jours, Frédéric Sausset devrait annoncer son prochain défi. "C'est tellement indispensable pour moi, pour m'aider à avancer dans la vie et à ne pas me morfondre sur un canapé à regarder la télé". Et secrètement aussi, il espère que sa voiture entrera au musée des 24 Heures.

Hebergeur d'image

 

 

Article : Coeur Handisport

Publicité

Auto/Moto

Posté le 17 jui, à 18h22

24h du Mans (auto) 2016

Le Mans A Le Mans (France)

 

Frédéric Sausset au départ de la 84ème édition des 24h du Mans demain (samedi 18 juin) à 15h avec ses deux coéquipiers, Christophe Tinseau et Jean-Bernard Bouvet (Team SRT41 By OAK Racing) à bord de la Morgan LMP2 - Nissan n°84.

La Morgan Nissan de 520 cv est adaptée à son handicap. Avec une prothèse insérée à ce qui lui reste de son bras droit, clipsée au volant pour conduire, et des rallonges glissées sous ses cuisses pour accélérer et freiner.

 

C'est en juillet 2012 que Frédéric Sausset contracte une bactérie suite à une écorchure. Dans de très rares cas, la bactérie émet des toxines mortelles en provoquant une nécrose. Il devra être amputé des 4 membres pour échapper à la mort. Trois mois après l'enfer des opérations ce n'est plus le même homme et il a en tête de faire les 24h du Mans.
Depuis il ne cesse de s'entrainer et de parcourir les circuits pour mener à bien son projet fou qui deviendra réalité demain.

 

La page facebook > ici
Le site internet > srt41.com

 

Hebergeur d'image

Hebergeur d'image

 

Article : Coeur Handisport

Auto/Moto

Posté le 22 dé, à 20h40

PMR Bridgestone Cup (moto) 2016

Tremblay en France A Tremblay en France (France)

 

C'est officiel, la rencontre entre la Fédération Française de Motocyclisme & l'association Handi Free Riders (Président Stéphane Paulus), donnera naissance à la première épreuve de moto en France en 2016.

Le but de cette initiative est de permettre le développement du sport motocycliste pour les personnes à mobilité réduite.

Cette grande première en France (PMR Cup) débutera le samedi 9 juillet 2016 dans le cadre de la Grande Fête Nationale de la Moto qui se déroulera au Circuit Carole en région Ile de France (93).

Une seconde compétition est également prévue au mois d’octobre, toujours sur le Circuit Carole.

 

Article : Coeur Handisport

page

Articles par page

Votre email
Mot de passe :

Flash

Publicité Google
Publicité Amazon
© 2015 - 2017 Coeur Handisport
Publicités
Logo Coeur Handisport version 2017

Envoyer un message

Nom/Prénom

Email

Saisir un email valide pour afficher la zone de message

- Ne pas enregistrer mes coordonnées

Votre message