Auto/Moto

Amputé des jambes, Billy Monger vise toujours la F1

Posté le 07 fev, à 15h00

 

En avril 2017, le jeune pilote britannique Billy Monger, 17 ans alors, perdait ses deux jambes après un terrible crash en F4. Dix mois après, il vient de réaliser des essais pour une écurie de F3.

 

Le génie s'amuse des obstacles, et les franchit sans peine, selon un proverbe. Une maxime qui va comme un gant à Billy Monger, jeune pilote britannique qui veut toujours réaliser son rêve de piloter un jour en F1 comme Lewis Hamilton malgré un handicap physique de taille. 

En avril dernier, lors d'une course de F4 sur le circuit de Donington, le petit blondinet de 17 ans, qui ne compte qu'un an et demi de pratique dans la catégorie-tremplin, tente de remonter un groupe de concurrents, mais percute la monoplace de Patrick Pasma, arrêté sur le côté de la piste. D'une violence inouie, en témoignent les images, la collision nécessitera l'amputation des deux jambes au niveau des genoux.

A savoir : auteur de cinq podiums en 33 courses de F4 avant son accident, 

 

Devenu mondialement connu bien malgré lui avec cette séquence-choc, Billy Monger a vu son histoire susciter un élan incroyable de solidarité : après ses trois jours de coma et plusieurs interventions chirurgicales, le jeune homme et sa famille découvrent les messages de soutien de milliers d'internautes et de stars du sport auto, comme Lewis Hamilton, Jenson Button, Max Verstappen ou Daniel Ricciardo.

Mais aussi une belle cagnotte collectée sur une plateforme de financement participatif pour l'aider dans son quotidien, que ce soit avec des prothèses ou le matériel et l'assistance nécessaire : en 24 heures, plus de 500 000 livres sterling sont collectées. 

 

Un test en F3 dix mois après son crash

Ces témoignages forts de solidarité ont sans doute pesé dans la trajectoire que prend actuellement Billy Monger. Son crash aurait dû le vacciner de la course auto? Elle n'a fait que renforcer son ambition de devenir un pilote de Formule 1 un jour.

Si bien que neuf mois après son accident, il remontait déjà dans des voitures survitaminées,

 

Et son objectif de retour en monoplace a pris un tour nouveau ce mardi, si l'on s'en fie à son compte Twitter. Quelques semaines après avoir été récompensé pour son abnégation et sa volonté par la FIA, Billy Monger a été invité par l'écurie Carlin Racing à une journée de test sur une F3, adaptée à son morphotype. 

"Je ne pensais pas que cela serait possible, il y a quelques mois. Le chemin est encore long à parcourir mais mon objectif se rapproche", a-t-il commenté. Puisse-t-il imiter Alessandro Zanardi un jour : amputé après un grave accident en 2001, l'Italien avait réussi à reprendre la course après une longue réadaptation et avec la même force de caractère que celle dont fait preuve le jeune Billy Monger.

 

Avec : Billy Monger.
Votre email
Mot de passe :

Flash

Publicité Google
Publicité Amazon
© 2015 - 2018 Coeur Handisport
Publicités

Envoyer un message

Nom/Prénom

Email

Saisir un email valide pour afficher la zone de message

- Ne pas enregistrer mes coordonnées

Votre message