Parachutisme

Les français font bonne figure au HandiFly Euro Challenge à Minsk

Posté le 17 sep, à 16h30

HandiFly Euro Challenge 2017

A Minsk (Bélarus), du 14 au 17 septembre

 

Les français font bonne figure lors de la deuxième édition du HandiFly Euro Challenge qui se déroulait à Minsk en Biélorussie du mercredi 13 au dimanche 17 septembre 2017.

Il y eu la participation de 22 équipes de plusieurs pays : l'Autriche, la Russie, la France, l'Azerbaïdjan, la Macédoine, Monaco, la Moldavie et la Turquie.

 

Pour cette deuxième grande compétition internationale de parachutisme "HandiFly" dédiée aux personnes en situation de handicap, la concurrence était rude et la Russie réalise le triplé, avec trois russes sur le podium.

Après sa deuxième place l'année dernière, le russe Leonid Grabov fait mieux et remporte la médaille d'or.

Parmi les sept français engagés dans la compétiton, c'est la championne de France en titre Hayette Djennane qui tire son épingle du jeu en terminant à la cinquième place.

A noter : Lors de la compétition, il y a eu qu'une seule manche compte tenu de la météo, le saut a donc pu se faire seulement à 3000 mètres au lieu des 4000 mètres et en raison de la diminution de la hauteur du saut, les engagés ne devaient faire que 2 tours.

 

Podium HandiFly Euro Challenge 2017 :

1 - Leonid Grabov (Russie) / 4,18

2 - Egor Firsov (Russie) / 5,11

3 - Anna Mylnikova (Russie) / 5,78

 

Classement des français :

5ème - Hayette Djennane / 6,88 

6ème - Hayri Simsek / 7,09

9ème - Claire Duverger / 7,35

11ème - Damien Demiautte / 7,51

12ème - Yann Nouard / 7,53

18ème - Fabien Bouin / 12,13

22ème - Jordan Hennequin / 39,15

 

Le HandiFly Euro Challenge repose sur plusieurs disciplines, toutes adaptées aux personnes à mobilité réduite.

Le saut en parachute tandem (voltige) :

Il s’agit de la discipline la plus répandue car la plus facile à mettre en oeuvre. La personne en situation de handicap se retrouve en tandem avec son moniteur, neutre, et larguée dans le ciel par un avion. Le but est alors de réaliser des figures et d’assurer un atterrissage précis. Le rôle du moniteur valide est fondamental dans la sécurité de l’ensemble.

La personne peut sauter sans relier les jambes et grâce à la combinaison HandiFly il y'a des sangles qui sont intégrés dessus ce qui permet de relever les jambes avant l'atterrissage.

Matériel nécessaire : La combinaison HandiFly est nécessaire afin de relier les jambes de la personne à mobilité réduite à celles du moniteur pendant la chute libre et d’immobiliser les jambes en hauteur pendant la phase d’atterrissage. Le fait de pouvoir neutraliser les jambes est un gage indispensable de stabilité du tandem pendant la chute libre et de sécurité durant l’atterrissage. Le skybag (dispositif gonflable de sécurité de type airbag) permet un atterrissage en douceur en parachutisme, notamment dans les situations de faible vent.

 

 

Le vol ascensionnel en tandem : 

Le vol ascensionnel en tandem est réalisé grâce à un chariot tracté par un véhicule ou un treuil au sol. Le parachutiste va être amené à une hauteur maximale puis le câble de traction sera libéré et déclenchera le début du vol. Le pilotage s’effectue par le compétiteur handisport sous contrôle d’un moniteur valide. Matériel nécessaire : Un chariot HandiFly (en version biplace ou monoplace) est indispensable pour les vols en ascensionnel. L’envol nécessite l’utilisation d’une voile ascensionnel bi-place spécifique.

 

Le vol en soufflerie : 

La soufflerie représente une opportunité prodigieuse pour découvrir le plaisir incomparable déclenché par les sensations d’un vol en solo. Elle n’en est pas moins sans risque pour le compétiteur qui peut être violemment projeté sur les parois. La maitrise de son corps et de l’espace sont importants puisqu’il faut réaliser des figures, porté par le souffle de puissants moteurs. La vitesse du vent peut aller jusqu’à 250 km/h. Dans ces conditions, le parachutiste se re-trouve seul en chute libre simulée mais avec l’assistance d’un moniteur. Grâce au solide partenariat établi avec la soufflerie de Weembi, les athlètes présents au HFEC pourront profiter de superbes installations pour un confort d’accueil et de vol optimal. Matériel nécessaire : combinaison classique.

 

Source photo : FFP

Article : Coeur Handisport

Avec : Hayette Djennane, Hayri Simsek, Claire Duverger, Damien Demiautte, Yann Nouard, Fabien Bouin, Jordan Hennequin.
Votre email
Mot de passe :

Flash

Publicité Google
Publicité Amazon
© 2015 - 2017 Coeur Handisport
Publicités

Envoyer un message

Nom/Prénom

Email

Saisir un email valide pour afficher la zone de message

- Ne pas enregistrer mes coordonnées

Votre message