Cecifoot

L'idée innovante qui pourrait révolutionner le cécifoot !

Posté le 18 sep, à 18h30

 

Interview de Wany SB, qui est le leader d'un groupe d'étudiants d'une grande école de commerce qui a remporté le projet des "Starting Days" au cours de leur séminaire de rentrée 2017.

Même si cela n'est qu'à l'état de projet et qu'il n'y eu aucune analyse de spécialiste du cécifoot, l'idée innovante de ce groupe d'étudiants pourrait bien révolutionner la pratique du cécifoot à l'avenir...

 

Coeur Handisport : Quel est ce groupe d'étudiants porteur du projet ViBelt ? (école, études...)

Wany : Alors, nous sommes un groupe de 13 étudiants (Noé, Charles-Emmanuel, Clara, Myriam, Margaux, Laury, Camille, Thibaud, Coraline, Myriam, Aubane, Hugo et moi même Wany), tous en 1ère année de programme grande école (L3) à Neoma Business School – Campus de Reims.
 
 
CH : Pourquoi un appel à projets au séminaire de rentrée ? Dans quel cadre ?
Wany : Les Starting Days étaient une sorte de « concours » de projets innovants. Nous étions divisés en 12 groupes. Le but était de nous intégrer, en apprenant à se connaître les uns et les autres en travaillant ensemble durant 4 jours pour imaginer un objet tangible qui pourrait amener une innovation pour les personnes en situation de handicap dans le cadre des Jeux Paralympiques de Paris 2024.
 
 
CH : Pourquoi le projet Vibelt, l'élaboration d'une ceinture vibrante pour la pratique du cécifoot ?
Wany : Lorsque nous avons su que le projet devait être autour des Jeux Paralympiques, avant toute chose chose nous avons voulu essayé de comprendre le maximum de problématiques liées à l'exclusion envers les personnes en situation de handicap autour du sport. Nous avons fait le choix de nous centrer sur les disciplines sportives en elle-mêmes et nous avons remarqué qu'il n'y en avait que 20. Parmi ces 20, seulement 8 sont ouvertes aux personnes déficientes visuelles. Nous avons vu cela comme une autre exclusion, envers les personnes en situation de handicap invisible plus précisément. Et le cécifoot a retenu notre attention parce que c'est la discipline qui nous a le plus frappée, tant elle est spectaculaire. C'était incroyable de voir ce que les joueurs sont capables de faire avec le ballon. On s'est donc dit qu'il fallait que nous réfléchissions à quelque chose autour de ça.
 
 
CH : Selon vous quels seraient les atouts de cette ceinture pour les pratiquants ?
Wany : Pour nous les atouts de la ViBelt seraient multiples ! Ca fait un peu phrase de publicitaire quand même (rires). Plus sérieusement, la ceinture posséderait des capteurs, reliés à une puce qui serait placée dans le ballon. La ceinture vibrera sur l'abdomen du joueur en fonction de sa position par rapport au ballon, et avec une intensité de vibration variable selon la distance par rapport au ballon. Nous pensons que cela pourrait permettre aux joueurs de mieux se repérer dans le jeu. Cela ''diminuerait'' toute la dimension orale du cécifoot, entre le bruit de la cloche dans le ballon, les consignes de l'entraîneur, celles du gardien, ce que peuvent dire les coéquipiers... Ca fait beaucoup d'informations à gérer en même temps ! De plus, cette ceinture sensorielle pourrait donner plus d'autonomie et plus de précision aux joueurs surtout lorsqu'ils sont en phase défensive. Bien évidemment, si nous avons la chance de discuter et/ou rencontrer des spécialistes du jeu, nous pourrons élargir les options et voir comment impacter le jeu d'une manière positive. Et puis pour revenir sur la dimension sonore du cécifoot, nous pensons que cette ceinture pourrait permettre d'amener plus de public, puisque le bruit ne serait plus un obstacle à la bonne pratique du jeu. Cette possibilité d'exposition plus conséquente est quelque chose de très important pour nous, car nous voulons que le public se rende compte que ce n'est pas parce que les joueurs ne voient pas qu'ils ne peuvent pas nous en mettre plein les yeux.
 
Hebergeur d'image
 
CH : Que pensez vous de cette victoire lors du séminaire de rentrée de votre école supérieure de commerce ?
Wany : Nous sommes très contents et très fiers de cette victoire. Les débuts n'ont pas été simples, mais à partir du moment où on en est arrivé à cette idée de ceinture vibrante pour le cécifoot, on sentait qu'on pouvait aller loin dans la compétition. On dirait une vraie phrase de sportif pour le coup ! Au-delà du fait d'avoir gagné, la plus belle chose dans tout ça c'est que nous avons pu réellement transmettre notre message, d'ouverture, de partage. A mesure que l'on avançait dans le projet, on s'investissait de plus en plus et notre projet incarnait réellement ce que nous pensions. Et puis au final à l'annonce des résultats, c'était un moment très fort, et très émouvant car cela représentait l'aboutissement de tout un travail d'équipe, avec une coach remarquable.
 
 
CH : Jusqu'où pensez vous aller avec ce projet ? Y'a t'il un objectif ?
Wany : Réaliser ce projet serait quelque chose d'exceptionnel. Encore une fois, au début nous étions partis sur des projets un peu loufoques et irréalisables. Mais quand nous avons trouvé l'idée de la ViBelt, on a tout de suite senti que c'était quelque chose de possible et qui aurait un réel sens. Maintenant, avec tous les messages et le soutien que nous avons reçus, notre regard change et on a l'impression qu'on peut vraiment le réaliser. Alors pourquoi pas en faire quelque chose de grand et en faire l'équipement de référence pour les joueurs de cécifoot et les sportifs déficients visuels en général. On ne se fixe pas de limites, on se prend forcément à rêver et ce serait très beau si pour Paris 2024 ViBelt devient une réalité.

 

Merci à Wany SB pour le temps accordé à Coeur Handisport pour cette interview ; nous souhaitons voir le projet s'améliorer avec la pertinence de spécialistes dont les joueurs. Et pourquoi pas espérer voir le projet aboutir d'ici les Jeux Paralympiques de Paris 2024...

 

Article et photo : Coeur Handisport

Cecifoot

Votre email
Mot de passe :

Flash

Publicité Google
Publicité Amazon
© 2015 - 2017 Coeur Handisport
Publicités

Envoyer un message

Nom/Prénom

Email

Saisir un email valide pour afficher la zone de message

- Ne pas enregistrer mes coordonnées

Votre message