Nat./Sports nautiques

page

Articles par page

Kitesurf

Posté le 28 jui, à 08h30

Epreuve de vitesse de kitesurf 2018 - Prince Of Speed

La Palme A La Palme (France)

 

Le kitesurfeur handisport Chris Ballois (privé d'avant-bras gauche depuis la naissance) a été chronométré il y a quelques jours à La Palme à une vitesse record moyenne de 35,78 noeuds (66,26 km/h) sur le Mile Nautique (1852 m). 

 

C'était le 21 juillet dernier, lors de la compétition de vitesse "Prince of speed" à La Palme dans le département de l’Aude (11). Ce jour-là, Chris Ballois, licencié à Douarnenez (Finistère) a battu le record du monde de vitesse en kitesurf sur le mile nautique (1 852 mètres). Il a été chronométré, par un système de vidéo officiel à 35,78 nœuds de moyenne. Un exploit, d'autant que ce record était jusqu'à présent, détenu par l’Anglais Rob Munro établi à Walvis Bay en Afrique du Sud.

C’est la première fois, tous sports confondus qu’un sportif handisport, bat un record du monde "valide". Une "énorme satisfaction" pour le kitesurfeur finistérien. 

 

 

La réaction de Chris Ballois
"Ce record est une énorme satisfaction, être le plus rapide sur 500m des
« disabled sailor » était un fait, obtenir ce record sur le Mile Nautique (1852m)
parmi les valides fait entrer les athlètes en situation de handicap dans une autre dimension.
Un record du Monde est difficile à battre et c’est le fruit de longues années de persévérance et de travail.
J’espère que ce record en inspirera d’autres et que cette performance permettra d’ouvrir les esprits sur le handicap que ce soit dans le sport, dans la société civile comme dans l’entreprise.
J’espère également que cela ouvrira de nouvelles portes aux athlètes Handisport que ce soit en terme de communication institutionnelle et privée, de sponsoring, de financement et de reconnaissance.
Un grand Merci à l’ensemble des partenaires qui m’ont permis de réaliser ce record."
 
Un nouveau défi en cours
Chris Ballois s'apprête maintenant, à relever un autre défi en kite-surf. Il veut rallier Le Conquet à Saint-Malo, via Roscoff et Bréhat. Il avait réalisé la première étape le 14 juin entre Le Conquet et Roscoff, "près cinq heures de navigation et 120 km engloutis"... Il attend désormais la bonne fenêtre météo pour la seconde étape entre Roscoff et Bréhat.
 

Photo : Marine Tlattla

Article : Coeur Handisport

page

Articles par page

Votre email
Mot de passe :

Flash

Propulsé par HelloAsso
Publicité Google
Publicité Amazon
© 2015 - 2018 Coeur Handisport
Publicités
Logo Coeur Handisport version 2017

De gros travaux sont prévus durant tout le mois d'août. Il se peut que le site subisse des ralentissements ou soit momentannément indisponible. Merci de votre compréhension et de votre fidélité.

Envoyer un message

Nom/Prénom

Email

Saisir un email valide pour afficher la zone de message

- Ne pas enregistrer mes coordonnées

Votre message